Professionnel de santé : formation, aide et financement

Vous êtes professionnels de santé et vous exercez dans un établissement ou dans un cabinet en libéral. Vous cherchez un moyen de financer votre formation continue pour mettre à jour vos pratiques et vos connaissances.

Il faut savoir que de nombreux dispositifs sont à votre disposition pour permettre votre formation permanente au fil de votre carrière. Ce guide vous détaille l'ensemble de ces solutions.

Se former grâce au Plan de formation des établissements

Pour les professionnels de santé qui exercent dans la fonction publique hospitalière, il faut savoir que les établissements adhèrent à l'ANFH pour financer les formations du personnel.

Selon la réglementation, chaque établissement public de santé a l'obligation de verser 2.1 % de sa masse salariale à l'ANFH pour le financement de son plan de formation. Celui-ci est articulé autour du projet d'établissement.

L'ANFH est l'association nationale pour la formation permanente du personnel hospitalier. Chaque établissement verse une cotisation annuelle à l'ANFH en fonction de la masse salariale. En contrepartie, l'ANHF gère les fonds consacrés à la formation du personnel de santé.

Pour en savoir plus : www.anfh.fr

Comment bénéficier des actions du Plan de formation ?

Le Plan de formation d'un établissement vise à proposer des formations initiales ou de développement des connaissances. Le plan de formation dépend de chaque établissement.

  • s'adresser au service formation
  • l'établissement n'est pas dans l'obligation d'accepter votre demande

Les dispositifs individuels de formation

En dehors du Plan de formation de votre établissement, il existe d'autres solutions individuelles pour vous former, renforcer vos compétences, obtenir un diplôme, etc.

Selon votre situation et vos objectifs, vous pouvez :

  • suivre des cours de renforcement de vos compétences
  • approfondir vos connaissances
  • obtenir un diplôme de spécialisation
  • vous reconvertir
  • passer un diplôme pour monter en compétences et en responsabilités

Pour financer et vous accompagner dans cette démarche de formation personnelle, différents dispositifs sont mis en place.

Le Compte Personnel de Formation (CPF)

Il s'agit d'un compte personnel qui vous suit durant toute votre carrière et qui est destiné à financer votre démarche de formation quel que soit le domaine ou l'objectif.

Pour plus d'informations, consulter notre page sur le CPF.

Le Conseil en Évolution Professionnelle (CEP)

Ce dispositif permet d'être guidé dans l'évolution de votre parcours.

Pour plus d'informations, consulter le site Service Public.

Les Études promotionnelles

Destinée aux agents de la fonction publique hospitalière, cette aide permet de financer l'obtention d'un diplôme ou d'un certificat, par voie interne. La liste des diplômes pouvant bénéficier de ce dispositif est établie par arrêté ministériel.

Le financement est pris en charge par le Fonds mutualisé de financement des études relatives à la promotion professionnelle.

Le Développement Professionnel Continu (DPC)

Le DPC est une obligation pour tous les professionnels médicaux et paramédicaux. Il entre dans une démarche d'amélioration des soins. Il faut pouvoir justifier d'un engagement sur une période de 3 ans.

Pour plus d'informations, consulter notre page sur le DPC.

Le Congé de Formation Professionnelle (CFP)

Le CFP concerne uniquement les agents de la fonction publique hospitalière, titulaires ou contractuels. Il est utilisable si vous souhaitez :

  • monter en compétences
  • obtenir un diplôme pour une meilleure qualification
  • vous reconvertir

Pour avoir plus d'informations, consulter le site CSE-guide.fr .

Le Bilan de Compétences

Le bilan de compétences est une démarche qui permet de faire le point sur :

  • les compétences professionnelles
  • Les aptitudes personnelles
  • les motivations
  • les aspirations

Le bilan de compétences permet de les associer à un projet d'évolution professionnelle incluant ou non une formation.

Le bilan de compétences est ouvert :

  • aux salariés du secteur privé
  • aux salariés du secteur public, titulaires ou non

Il peut être financé par le CPF.

La Validation des Acquis de l’Expérience (VAE)

La VAE permet de faire reconnaître son expérience pour obtenir un diplôme ou un titre.

Il faut justifier d'au moins une année d'expérience professionnelle ou bénévole en rapport avec la certification demandée.

Voir la liste des diplômes et certifications accessibles en VAE sur le site certificationprofessionnelle.fr

Comment financer soi-même une formation ?

Si aucun dispositif ne peut répondre à votre besoin de formation et vous proposer un financement, il vous reste la solution de l'autofinancement en tant que médecin ou remplaçant.

Malgré tout, il est possible de reporter l'ensemble de vos frais afin de réduire vos impôts : transport, parking, hébergement, restauration, etc.

Pour limiter le coût, il existe plusieurs options :

  • déduire le coût de la formation de votre déclaration en frais professionnels
  • bénéficier d'un crédit d'impôt

Quel montant de crédit d'impôt peut-on déclarer ?

Il est possible de déduire jusqu'à 40 heures de formation par an, au coût du taux horaire net du SMIC.

Par exemple, pour une formation de 4 heures, vous pouvez prétendre, en crédit d'impôt, à la somme de :

4 heures X 10.57 € (taux en vigueur au 01/01/2022) = 42.28 €

Comment bénéficier d'un crédit d'impôt ?

  • Compléter le formulaire 2079-FCE-SD
  • Compléter le formulaire 2035, rubrique "Crédit d'impôt du chef d'entreprise"
  • Dans votre déclaration personnelle n°2042 (ligne WQ du paragraphe 8), indiquer le montant du crédit d'impôt
CPF Compte Personnel de Formation

Comment financer une formation professionnelle en santé ?

De nombreux organismes et institutions proposent des solutions de prise en charge.

Vous travaillez dans le secteur privé

  • votre employeur
  • votre Opérateur de Compétences (OPCE) pour le secteur privé (OPCO Santé)

Vous travaillez dans la fonction publique hospitalière

  • l'ANFH (association nationale pour la formation permanente du personnel hospitalier) qui se réfère au plan de formation en fonction des besoins de votre établissement

Vous exercez en libéral 

Votre Fonds d'Assurance Formation pour les professionnels libéraux

  • vous êtes médecin : FAF PM
  • vous êtes un professionnel de santé autre que médecin : FIF PL

Quelle que soit votre situation

  • votre Compte personnel de formation (CPF)
  • votre compte DPC
  • certaines régions

Vous êtes à la recherche d'un emploi

  • Pôle emploi

Vous travaillez à un poste reconnu comme générant une pénibilité

Vous êtes en invalidité

  • la CPAM (caisse primaire d'assurance maladie)

Vous êtes en situation de handicap

  • l'AGEFIPH (Association de gestion du fonds pour l’insertion professionnelle des handicapés)

Vous avez été ou vous êtes bénévole dans une association, réserviste dans l'armée ou la santé, maître d'apprentissage, bénéficiaire d'un service civique

  • votre compte d'engagement citoyen (CEC) 
  • si vous avez été bénévole dans une association
  • si vous avez été réserviste dans l’armée ou la santé, maître d’apprentissage ou si vous avez réalisé un service civique, votre CPF est abondé automatiquement.

Les types de formations pour les professionnels de santé

Il existe différents moyens pour suivre une formation. Les organismes de formation mettent en place des modes de formations qui respectent les contraintes des individus et des établissements. Aujourd'hui, les offres sont larges pour convenir à tous les besoins.

Les formations en présentiel

Une formation en présentiel regroupe les enseignants et les apprenants dans un même endroit. Il peut s'agir d'un lieu extérieur qui permet le regroupement de personnes de différents établissements.

La formation peut aussi se dérouler dans l'établissement demandeur : c'est alors l'enseignant qui se déplace.

Enfin, une formation en présentiel peut être individuelle ou collective.

Les formations à distance

Ce type de formation s'organise grâce à Internet, par le biais de plateformes web dédiées. On parle alors de formation en ligne ou d'e-learning.

Ces formations offrent une plus grande flexibilité, car elles utilisent les outils numériques comme support de transmission. On peut ainsi la suivre sur ordinateur, sur tablette ou sur smartphone.

Selon les formations, les cours peuvent être suivis au moment où on le souhaite. Parfois, il s'agit de cours qui regroupent les apprenants à un même moment afin de favoriser les échanges.

Il existe différents types de cours à distance :

  • MOOC (Massive Open online Course) : les cours sont généralement gratuits et accessibles à tous de manière illimitée
  • COOC (Corporate Online Open Course) accessible seulement à un groupe de personnes
  • SPOC (Small Private Online Courses) qui est un groupe de formation privé avec davantage d'interactions avec l'enseignant
  • SOOC (Small Online Open Courses) qui est souvent destiné aux experts d'un domaine et qui s'appuie sur les réseaux sociaux

Néanmoins, chaque organisme a son propre mode de fonctionnement.

Point sur l'e-learning

Le marché du e-learning est en pleine expansion. En France, 80 % des formations sont dispensées à distance.

L'e-learning est particulièrement adapté aux besoins du monde médical. Les formations sont suivies sans besoin de se déplacer et les pertes de temps sont minimisées. L'offre de formation est vaste et évolue sans cesse grâce aux avancées techniques en matière de communication.

Les modes d'enseignement sont divers :

  • blended-learning qui associe cours en présentiel et en distanciel
  • classes virtuelles
  • recours au e-learning en cours présentiel
  • e-learning post formation pour le suivi et le renforcement des connaissances

Les congrès et séminaires

Dans la carrière d'un professionnel de santé, les congrès et séminaires sont toujours des moments incontournables pour faire évoluer sa pratique professionnelle, échanger avec ses paires et s'informer sur les dernières avancées d'une spécialité.

Certains congrès organisent des sessions qui entrent dans le cadre d'un programme Développement Professionnel Continu (DPC).

Les autres dispositifs de formation continue

Le partage de pratiques via les échanges professionnels ou le recours à la réalité virtuelle est également intégré dans les usages actuels. Ce type de partage de connaissances entre pleinement dans une démarche de formation permanente des professionnels de santé.

Recevez nos meilleurs guides et fiches pratiques !