Formation Anatomopathologiste | Forfait DPC & Orientation

Découvrez toutes les informations nécessaires sur la formation continue des anatomopathologistes : les formations conformes au DPC et hors DPC, les orientations prioritaires définies par l’État, les possibilités de financement, etc.

forfait Anatomopathologiste DPC

Quelles formations suivre lorsqu’on est un médecin anatomopathologiste ?

Pour répondre aux progrès constants de la médecine, les anatomopathologistes, comme tous les professionnels de santé, sont amenés à se former tout au long de leur carrière.

La formation continue des anatomopathologistes

Il existe un grand nombre de formations médicales disponibles pour les anatomopathologistes. Diplômantes ou non, de plus ou moins longue durée (quelques heures à plusieurs mois), elles permettent aux anatomopathologistes de :

  • Mettre à jour leurs connaissances et s’informer sur les progrès récents réalisés dans leur discipline
  • Renforcer leurs compétences ou en acquérir de nouvelles
  • Se sur-spécialiser
  • Élargir leur champ d’activité vers d’autres spécialités, pour changer de statut professionnel ou de métier (enseignement, recherche…).

Parmi ces formations complémentaires, on trouve :

  • DU Intelligence artificielle appliquée en santé
  • DIU Cytogénétique médicale
  • DIU Pathologie fœtale et placentaire
  • Master parcours Signaux et images en médecine
  • Master Actualisation en pathologie oncologique
  • MOOC « Stratégies diagnostiques des cancers »
  • Capacité de Pratiques médico-judiciaires

Le développement professionnel continu des anatomopathologistes

Depuis le 1er janvier 2017, le développement professionnel continu (DPC) est devenu une obligation triennale réglementée à laquelle doit se soumettre tous les professionnels de santé. Concrètement, chaque anatomopathologiste doit suivre un parcours de DPC sur 3 ans avec pour objectif l’amélioration de la qualité et de la sécurité des soins.

Les orientations pluriannuelles prioritaires pour les anatomopathologistes

Malgré le nombre important de formations continues disponibles, la plupart d’entre elles n’entrent pas dans le cadre du développement professionnel continu (DPC).

Pour être éligible au DPC, le programme des formations doit porter sur au moins une orientation nationale prioritaire et être construit selon les modalités définies par la HAS.

Pour la période 2020-2022, 256 orientations prioritaires ont été fixées par arrêtés ministériels :

  • 45 orientations destinées à tous les professionnels de santé (n°1 à 45) ;
  • 211 définies par profession ou par spécialité (n°46 à 256) ;
  • 3 orientations pour les anatomopathologistes (n°47 à 49).

Orientation prioritaire n°47 – Mise en œuvre de l’onco-théranostique

Le développement des tests théranostiques pour évaluer la réponse à un traitement, notamment contre le cancer, a un impact considérable sur la prise en charge des patients et leur parcours de soin.

Il est donc essentiel que les pathologistes acquièrent les compétences nécessaires à la réalisation et à l’interprétation des tests théranostiques. Fiche de cadrage

Objectifs de la formation

  • Acquérir les compétences nécessaires à la réalisation et à l’interprétation des tests théranostiques
  • Garantir la qualité et la reproductibilité des parcours de soins, en assurant aux patients l’accès aux tests nécessaires
  • Faciliter la mise en place des nouveaux tests dans la filière de soins, en structurant les conditions nécessaires à leur réalisation et à leur interprétation

Éléments de programme

  • Les bases physiopathologiques des tests théranostiques
  • Les mécanismes réglementaires conduisant à la reconnaissance d’un test théranostique
  • Les techniques et les approches méthodologiques utilisées pour la réalisation des tests théranostiques et leur interprétation

Orientation prioritaire n°48 – Prise en charge des malformations et maladies rares à révélation anté- ou post-natale

Le rôle des anatomopathologistes est essentiel dans le diagnostic définitif des malformations et maladies rares à révélation anté ou post-natale, ainsi que dans le déterminisme de leur cause et de leur mécanisme. Il impacte notamment la prise en charge des grossesses ultérieures et le suivi des fratries. Fiche de cadrage

Objectifs de la formation

  • Déterminer le risque de récidive, en cas d’origine génétique ou cause environnementale non éradiquée ou traitée
  • Prévenir la récidive de la malformation ou de la maladie rare, si la cause est curable

Éléments de programme

  • Le diagnostic anatomopathologique des malformations et des maladies rares
  • La fœtopathologie

Orientation prioritaire n°49 – Innovation numérique en pathologie (pathologie numérique)

L’image numérique offre de nouvelles opportunités aux anatomopathologistes. Elle facilite l’échange et le partage de documents cytologiques ou histologiques pour la consultation à distance, le travail en réseau. Elle permet d’obtenir des informations quantitatives, topographiques ou fonctionnelles et, couplée avec des algorithmes, est susceptible d’être appliquée au diagnostic et à la réalisation de tests théranostiques.

Il est aujourd’hui essentiel que les pathologistes se familiarisent avec ces nouvelles approches pour adapter leurs pratiques professionnelles aux nouvelles exigences des outils de pathologie numérique.  Fiche de cadrage

Objectifs de la formation

  • Comprendre les bases techniques de la pathologie numérique et de ses diverses applications
  • Connaître les cadres, notamment réglementaires, de la télémédecine
  • Standardiser les techniques histologiques pour garantir la faisabilité des techniques de traitement et d’analyse d’images

Éléments de programme

  • Les techniques et approches méthodologiques utilisées en pathologie numérique (de la création de l’image à son exploitation)
  • Les points clés dans les techniques pré analytiques et analytiques utilisées susceptibles d’impacter l’analyse et le traitement d’image
  • La connaissance des artefacts et des pièges de l’image numérique susceptibles d’impacter leur interprétation
  • Le cadre réglementaire

Les formations de DPC pour les médecins anatomopathologistes

En 2022, 376 actions de DPC sont disponibles pour les anatomopathologistes.

L’Agence nationale du développement professionnel continu (ANDPC) met à la disposition de tous les professionnels de santé, la liste officielle des programmes et des actions de DPC qui peuvent les concerner.

Ces formations sont dispensées par des associations de professionnelles, des organismes de formation privés, des universités ou encore des établissements de santé publics.

Le professionnel de santé a le choix de suivre ces formations sous différents formats : stages intensifs, cours ponctuels en présentiel, en e-learning ou mixte.

Voir notre fiche sur le métier de l'anatomopathologiste

Le financement d’une formation pour les médecins anatomopathologistes

La participation à une action de DPC est payante dans la plupart des cas. Sous certaines conditions, elle peut faire l’objet d’un financement par des services agréés.

Combien coûte une action de DPC pour un pathologiste ?

Le coût d’une action de DPC est très variable (de 200 € à plus de 3 000 €) selon le type de formation choisie, l’organisme qui la dispense, ainsi que des modalités de suivi des enseignements.

Existe-t-il des aides financières ?

Les médecins anatomopathologistes sont éligibles à la prise en charge par l’ANDPC de leur participation à un programme de DPC. Cette contribution financière se fait dans la limite du forfait DPC en vigueur.

En 2022, les montants et les modalités d’attribution des forfaits DPC pour les anatomopathologistes sont les suivants :

  • 21 heures financées par an ;
  • Sont concernés les praticiens libéraux conventionnés ou les salariés exerçant en centre de santé conventionné ;
  • Le budget accordé comprend le règlement des frais pédagogiques à l’organisme de formation et l’indemnisation de l’anatomopathologiste pour compenser sa perte de revenus ;
  • Le montant attribué dépend du format de suivi des cours et de la durée de la formation.
  • Info : pour pouvoir bénéficier de ce dispositif, il est nécessaire de créer un compte professionnel auprès de l’ANDPC. On vous explique comment créer et gérer son compte DPC facilement.

En-dehors des forfaits DPC et en fonction de la situation personnelle de chaque praticien, d’autres possibilités de financement existent :

  • le Fonds Interprofessionnel de Formation des Professionnels Libéraux (FIF PL) ;
  • le Compte Personnel de Formation (CPF) ;
  • l’Association Nationale pour la Formation permanente du personnel Hospitalier (ANFH) ;
  • es Opérateurs de Compétences (OPCO Santé) ;

Lorsque l’enveloppe dédiée au DPC est épuisée ou que la formation suivie n’entre pas dans le cadre d’une prise en charge par l’ANDPC, reste la solution de l’autofinancement.

Dans ce cas, les frais engagés pour suivre une formation professionnelle sont déductibles des impôts (frais pédagogiques - jusqu’à 40 h de formation/an aux taux horaire de 10,57 € - les frais annexes de transport, d’hébergement, de restauration…).

Recevez nos articles, dossiers et fiches pratiques !