Formation audioprothésiste : aide, programme et forfait DPC

Vous êtes audioprothésiste et vous souhaitez continuer à vous former pour évoluer dans votre profession ?

Vous recherchez des informations sur le développement professionnel continu et sur vos obligations légales en la matière ? 

Quelles sont les formations continues pour les audioprothésistes et les aides financières disponibles ?

Nous avons toutes les réponses à vos questions.

Audioprothésiste formation

Quelles formations suivre lorsqu’on est audioprothésiste ?

L’audioprothésiste est amené à se former tout au long de sa carrière, que ce soit à sa propre initiative ou bien pour répondre à des obligations légales. Formation continue, développement professionnel continu, l’offre des formations disponibles est pléthorique.

L’audioprothésiste exerce un métier à la fois technique et relationnel. Il conçoit des appareils auditifs adaptés aux besoins de ses patients. Il assure également un important travail de conseil et d’information auprès des personnes souffrant de déficience auditive ou de surdité.

Il existe en France, un grand nombre de formations disponibles pour un audioprothésiste. Certaines pour lui permettre d’actualiser ses connaissances afin de s’adapter aux évolutions technologiques du métier (miniaturisation, nouveaux matériaux, etc.).

D’autres pour acquérir de nouvelles compétences ou se spécialiser dans un domaine particulier (surdité de l’enfant, réglage des prothèses implantées, troubles de l’équilibre, etc.).

La formation continue pour un audioprothésiste

Parmi ces formations complémentaires, diplômantes ou non, on trouve :

  • des diplômes universitaires (liste des DU et DIU disponible sur le site du SDA) ;
  • le master Biologie-Santé parcours Neuroprothèses Sensorielles et Motrices (faculté de pharmacie de Montpellier) ;
  • des enseignements post universitaires (EPU) organisés par le Collège National d'Audioprothèse (consultables sur le site du CNA) ;
  • des sessions de formation proposées dans des congrès de sociétés savantes ou de fédérations de professionnels ;
  • des formations dispensées par des industriels ou des enseignes d’audioprothèses ;
  • des formations dans des centres de formation professionnelle continue.

Le développement professionnel continu des audioprothésistes

Parmi l’ensemble des formations disponibles pour les professionnels de santé, toutes n’entrent pas dans le cadre du développement professionnel continu (DPC). Pour être éligible au DPC, une formation doit avant tout être conforme à au moins une des orientations pluriannuelles prioritaires fixées par l’État.

Selon l’arrêté du 31 juillet 2019 complété par l’arrêté du 8 avril 2020, ces orientations sont soit inscrites dans la politique nationale de santé et dans ce cas, destinées à tous les professionnels de santé, soit définies par profession ou par spécialité.

Les orientations pluriannuelles prioritaires de DPC pour les audioprothésistes

Pour la période 2020-2022, 3 orientations de DPC spécifiquement destinées aux audioprothésistes ont été fixées par arrêté. Chacune d’elle s’accompagne d’une fiche de cadrage qui précise le contexte, les enjeux ainsi que les éléments de programme devant être abordés.

Contrôle d'efficacité audioprothétique par mesure objective du gain fonctionnel

Les évolutions technologiques en matière d’appareillage auditif permettent aujourd’hui d’apporter des solutions précises, efficaces et personnalisées à chaque patient malentendant. La mesure 100 % Santé impose aux audioprothésistes une meilleure garantie de résultats par le biais d’un suivi dans le temps de leurs prestations.

Le but est de vérifier la bonne appropriation et la bonne utilisation de la prothèse auditive par le patient, et d’effectuer en cas de besoin des réglages de l’appareil. Dans ce contexte, la mesure objective en continu de l’efficacité prothétique est indispensable. Fiche de cadrage n°229 

Objectifs de la formation :

  • Optimiser le contrôle d'efficacité prothétique d'un appareillage auditif en maîtrisant les différents outils de mesure des résultats obtenus.
  • Promouvoir l’utilité des tests de mesure in vivo pour évaluer le bénéfice fonctionnel apporté au patient.

Éléments de programme :

  • Mesures acoustiques in vivo REUG, REOG, REAR, RECD, mesures au coupleur, tests phonétiques et psychoacoustiques, etc.
  • Intégrations des tests de mesures in vivo dans les aides auditives.
  • Présentation des suivis auditifs selon les dispositions du 100 % santé.

Prise en charge audioprothétique du patient acouphénique

La prise en charge prothétique des patients présentant un acouphène entre dans les attributions de l’audioprothésiste. Or, il existe une grande disparité de résultats prothétiques d’un patient acouphénique à l’autre. Fiche de cadrage n° 230  

Objectifs de la formation :

  • Actualiser les connaissances en matière d’acouphènes.
  • Standardiser les techniques de diagnostic et la prise en charge des patients acouphéniques.

Éléments de programme :

  • Amélioration de la connaissance et l’utilisation des tests d’évaluation objective et subjective (exploration psychoacoustique, questionnaires, mesure du percept patient…).
  •  Amélioration de la connaissance des appareils équipés des fonctions adaptées aux acouphènes et à la rééducation auditive.

Appareillage pédiatrique

Dans la mesure où l’audioprothésiste ne travaille pas en permanence avec des enfants malentendants, le but est de le former aux spécificités de la réhabilitation auditive pédiatrique, depuis l’anamnèse jusqu’au suivi prothétique. Fiche de cadrage n° 231 

Objectifs de la formation :

  • Connaître les structures, les procédures et le parcours de prise en charge de l’enfant malentendant.
  • Connaître les spécificités de la réhabilitation prothétique de l’enfant.

Éléments de programme :

  • Les dispositifs de prise en charge prothétique pédiatrique.
  • Les caractéristiques des prothèses conventionnelles et implantées spécifiques à l’enfant, les aides techniques connectées et/ou complémentaires.
  • Le contrôle d’efficacité prothétique chez l’enfant.

Les actions de DPC pour les audioprothésistes

L’Agence nationale du développement professionnel continu (ANDPC) met à la disposition des audioprothésistes, la liste officielle des programmes et des actions de DPC qui peuvent les concerner. En 2022, 67 actions de DPC sont ainsi répertoriées. Elles sont dispensées par des organismes associatifs, des ODPC commerciaux, des universités ou encore des établissements de santé publics.

En fonction de la formation envisagée et de ses attentes personnelles, l’audioprothésiste peut choisir parmi 3 modalités de formation :

  • des stages intensifs (en moyenne, 1 à 2 semaines), généralement suivis à temps plein ;
  • des cours ponctuels, suivis pendant une période qui s’étend sur plusieurs mois, voire une année et à raison de 1 à 2 h de cours/semaine ;
  • des cours en ligne ou par correspondance, à partir de plateformes d’e-learning.

Financement d’une formation de DPC en tant qu'audioprothésiste

Une formation de DPC peut générer des frais pédagogiques, de déplacements, d’absence de revenus, etc.

Combien coûte une action de DPC d’audioprothésiste ?

En 2022, le coût moyen d’une formation complémentaire dans le domaine de l’audioprothèse est compris entre 500 € et 2 000 €.

Les prix des actions de DPC varient en fonction de l’organisme formateur, mais dépendent également du format de suivi de la formation (présentiel, e-learning, mixte).

Quelles sont les aides financières pour les audioprothésistes ?

L’Agence nationale du DPC participe au financement des formations de DPC sous la forme de forfaits de prise en charge. 

Il existe cependant différents moyens pour financer sa formation continue à la place d'un forfait DPC audioprothésiste

À ce jour, les audioprothésistes ne font pas partie des professionnels de santé qui peuvent bénéficier d'un forfait DPC.

Liens utiles

Recevez nos meilleurs guides et fiches pratiques !