Formation Dermatologue : aide, programme et forfait DPC

Vous êtes dermatologue et vous recherchez des informations sur la formation médicale continue ? Nous avons fait le tour de la question pour vous.

Qu’est-ce que la formation continue ? 

Êtes-vous concerné par les obligations de développement professionnel continu (DPC) ? 

Quel est le coût d’une formation et comment la financer ?

Détails et explications.

Formation Dermatologue dpc

Quelles formations suivre lorsqu’on est dermatologue ?

La dermatologie est une discipline qui connaît d’importantes évolutions du fait de l’avancement de la médecine. Tout au long de sa carrière, le dermatologue a la possibilité de compléter sa formation initiale en suivant des formations complémentaires.

Voir notre fiche sur le métier de dermatologue

La formation continue du dermatologue

Grâce à la formation continue, chaque dermatologue en activité peut actualiser ses connaissances, renforcer ses compétences ou bien se spécialiser

Il existe en France, un grand nombre de formations médicales complémentaires pour les dermatologues. L’offre disponible est variée et comprend des formations diplômantes ou non. Parmi elles, on trouve :

  • des diplômes universitaires comme le DU Dermoscopie optique ou le DIU Dermatologie esthétique, laser et cosmétologie (liste des DU et DIU disponibles sur le site de la SFD)
  • des sessions de formation proposées lors de congrès de sociétés savantes ou de fédérations de professionnels
  • des ateliers de formation dispensés par des industriels de la dermatologie ou de la médecine esthétique 
  • des formations dans des centres de formation professionnelle continue

Avec la formation continue, le dermatologue peut également faire évoluer sa carrière professionnelle ou lui donner une nouvelle orientation (ex : direction d’un service spécialisé, enseignements ou recherche au sein d’un CHU…).

Le développement professionnel continu du dermatologue

Le développement professionnel continu (DPC) est un dispositif de formation continue réglementé. Le DPC permet aux dermatologues, comme à tous les professionnels de santé, de suivre une formation continue adaptée à l'évolution de leur profession.

Les orientations pluriannuelles prioritaires de DPC pour les dermatologues

Pour être éligible au DPC, une formation doit répondre à au moins une des orientations nationales prioritaires. Les orientations de DPC sont des thématiques prioritaires de santé publique déterminées de façon triennale par les services de l’État, en concertation avec les Conseils Nationaux Professionnels et l’Assurance Maladie.

Pour la période 2020-2022, 256 orientations prioritaires ont été fixées dont 3 orientations de DPC spécifiquement destinées aux dermatologues.

Orientation prioritaire n°75 - Parcours de soins dans la prise en charge des dermatoses chroniques

Psoriasis, dermatite atopique, maladie de Verneuil, urticaire chronique… Les dermatoses chroniques sont des affections fréquentes. Leur diagnostic et leur prise en charge nécessitent l’intervention de plusieurs acteurs médicaux (médecins généralistes et rhumatologues, endocrinologues, cardiologues, gastro-entérologues…) et paramédicaux (infirmières, kinésithérapeutes, pharmaciens…).

Compte tenu de la place centrale occupée par le dermatologue, l’objectif est d'améliorer les prises en charge des patients et la coordination des différents professionnels concernés. Fiche de cadrage (2 pages)

Objectifs de la formation :

  • Améliorer la coordination des différents acteurs médicaux et paramédicaux
  • Améliorer le dépistage des facteurs de risque et de comorbidités
  • Évaluer la gravité de la maladie pour adapter la prise en charge
  • Améliorer le suivi vaccinal des patients sous traitements majeurs immunosuppresseurs et biologiques
  • Améliorer le suivi dermatologique des patients sous traitements majeurs immunosuppresseurs et biologiques

Éléments de programme :

  • La coordination des soins
  • Les traitements systémiques
  • Les bilans pré-thérapeutiques
  • Le suivi dermatologique, les précautions vaccinales à prendre, les effets indésirables possibles et leur gestion.
  • Les facteurs de comorbidités associées
  • Le rôle des différents intervenants médicaux et paramédicaux dans le parcours de soins
  • L’éducation thérapeutique du patient

Orientation prioritaire n°76 - Parcours de soins des urgences dermatologiques

D’origine infectieuse, médicamenteuse, tumorale ou encore allergique, les dermatoses aiguës peuvent être graves. Il est nécessaire de les repérer rapidement pour mettre en œuvre une prise en charge adaptée. Or, les contraintes démographiques peuvent générer un retard diagnostique et thérapeutique.

Dans ce contexte, les dermatologues doivent maîtriser et hiérarchiser la notion d’urgence pour répondre à la demande tout en s’aidant des nouvelles technologies. Fiche de cadrage (1 page)

Objectifs de la formation :

  • Améliorer la prise en charge diagnostique et thérapeutique des urgences dermatologiques
  • Améliorer, auprès des professionnels de santé, la notion d’urgences dermatologiques incontournables
  • Améliorer le parcours de soins d’urgence en dermatologie entre les dermatologues et les autres professionnels de santé

Éléments de programme :

  • Les signes cliniques dermatologiques indicateurs de maladies potentiellement graves
  • Reconnaître des signes cliniques à partir de photographies, éviter le caractère trompeur de certaines manifestations cliniques
  • Les nouvelles technologies (télé-expertise, téléconsultation)

Orientation prioritaire n°77 - Diagnostic des maladies dermatologiques par l’imagerie non invasive

Les nouvelles techniques d’imagerie cutanée non-invasives (dermatoscopie, microscopie confocale, l’échographie) sont des aides précieuses pour les dermatologues, notamment dans le domaine carcinologique. Elles permettent la prise en charge diagnostique et thérapeutique ainsi qu’un meilleur suivi des maladies dermatologiques. Fiche de cadrage (1 page)

Objectifs de la formation :

  • Mettre à jour les acquis et maîtriser les techniques d’imagerie non-invasives (en particulier pour le diagnostic et le suivi des maladies dermatologiques inflammatoires, infectieuses ou tumorales)
  • Maîtriser les champs d’application de l’imagerie non-invasive et leur implication dans la pratique du dermatologue (organisation, limites, pertinence…)

Éléments de programme :

  • L’imagerie non-invasive : indications, utilisations, bénéfices, conditions de réalisation, limites et interprétations
  • La dermatoscopie : applications, images dermatoscopiques de pathologies inflammatoires, infectieuses ou tumorales, des annexes (cheveux et ongles) et de particularités (enfant…)

Les actions de DPC pour les dermatologues

L’Agence nationale du DPC (ANDPC) met à disposition des professionnels de santé, une offre de formations composée :

  • d’actions cognitives, pour l’approfondissement des connaissances
  • d’actions d’analyse et d’évaluation des pratiques professionnelles
  • de gestion des risques, pour identifier, évaluer et prioriser les risques relatifs aux activités d’un métier

Il existe plusieurs formats d’actions de DPC :

  • des programmes de DPC en présentiel, en non présentiel (e-learning…) ou mixte
  • des programmes pluri professionnels (destinés à au moins 2 professions de santé différentes) ou mono professionnels

En 2022, les dermatologues ont le choix parmi 1087 formations dont 354 actions de DPC spécifiquement destinées aux dermatologues :

  • 26 correspondent à l’orientation prioritaire n°75
  • 4 à l’orientation prioritaire n°76
  • 10 à l’orientation prioritaire n°77

La liste officielle des formations DPC agréées est disponible sur le site de l’ANDPC.

Financement d’une formation DPC pour dermatologues

Les formations de DPC dermatologue sont payantes. Leur coût varie selon les organismes qui dispensent les enseignements et selon le format choisi (formation courte ou longue, en présentiel, e-learning ou mixte…).

Combien coûte une action de DPC pour dermatologue ?

En tant que dermatologue, vous devrez débourser entre 250 € et 1 000 €, voire plus de 2 000 € pour suivre une action de DPC.

À ces frais pédagogiques, des coûts supplémentaires de déplacement, de restauration et de logement sont à prévoir, sans oublier l’absence temporaire de vos revenus.

Quelles sont les aides financières dont peuvent bénéficier les dermatologues ?

Le prix d’une formation de DPC peut faire l’objet d’un financement sous certaines conditions.

L’Agence nationale de DPC accorde une aide financière aux dermatologues libéraux conventionnés et salariés exerçant en centre de santé conventionné qui s’engagent dans un parcours de DPC. Cette prise en charge se fait sous la forme d’un forfait.

Les règles et les modalités d’attribution des forfaits DPC pour les dermatologues sont les suivantes :

  • 14 heures de formation sont prises en charge par an et par dermatologue ;
  • les actions de DPC inférieures à 3 h ne sont pas considérées ;
  • l’aide financière accordée comprend une indemnisation versée au dermatologue pour compenser sa perte de revenus et le paiement des frais pédagogiques à l’organisme formateur.

Pour plus de précisions, consultez la fiche Forfait de prise en charge des médecins.

En dehors des forfaits DPC et en fonction de votre situation personnelle, il existe d’autres solutions pour financer, tout ou partie, d’une formation professionnelle continue :

Pour plus de détails, consultez notre dossier dédié au financement d’une formation professionnelle de santé.

Liens utiles

Recevez nos articles, dossiers et fiches pratiques !