DPC Dermatologie | Prix, Formation Dermatologue & Programme

Dernière mise à jour le : 5 janvier, 2024

Vous êtes dermatologue et vous recherchez des informations sur la formation médicale continue ? Nous avons fait le tour de la question pour vous.

  • Qu’est-ce que la formation continue ? 
  • Êtes-vous concerné par les obligations de développement professionnel continu (DPC) ? 
  • Quel est le coût d’une formation et comment la financer ?

Détails et explications.

Formation Dermatologue dpc

Quelles formations suivre lorsqu’on est dermatologue ?

La dermatologie est une discipline qui connaît d’importantes évolutions du fait de l’avancement de la médecine. Tout au long de sa carrière, le dermatologue a la possibilité de compléter sa formation initiale en suivant des formations complémentaires.

Voir notre fiche sur le métier de dermatologue

La formation continue du dermatologue

Grâce à la formation continue, chaque dermatologue en activité peut actualiser ses connaissances, renforcer ses compétences ou bien se spécialiser

Il existe en France, un grand nombre de formations médicales complémentaires pour les dermatologues. L’offre disponible est variée et comprend des formations diplômantes ou non. Parmi elles, on trouve :

  • des diplômes universitaires comme le DU Dermoscopie optique ou le DIU Dermatologie esthétique, laser et cosmétologie (liste des DU et DIU disponibles sur le site de la SFD)
  • des sessions de formation proposées lors de congrès de sociétés savantes ou de fédérations de professionnels
  • des ateliers de formation dispensés par des industriels de la dermatologie ou de la médecine esthétique 
  • des formations dans des centres de formation professionnelle continue

Avec la formation continue, le dermatologue peut également faire évoluer sa carrière professionnelle ou lui donner une nouvelle orientation (ex : direction d’un service spécialisé, enseignements ou recherche au sein d’un CHU…).

Le développement professionnel continu du dermatologue

Le développement professionnel continu (DPC) est un dispositif de formation continue réglementé. Le DPC permet aux dermatologues, comme à tous les professionnels de santé, de suivre une formation continue adaptée à l'évolution de leur profession.

Les orientations pluriannuelles prioritaires de DPC pour les dermatologues

Pour être éligible au DPC, une formation doit répondre à, au moins, une des orientations nationales prioritaires. Les orientations de DPC sont des thématiques prioritaires de santé publique déterminées de façon triennale par les services de l’État, en concertation avec les Conseils Nationaux Professionnels et l’Assurance Maladie.

Pour la période 2023-2025, 291 orientations prioritaires ont été fixées dont 5 orientations de DPC spécifiquement destinées aux dermatologues (n°69 à 73) :

Certaines orientations concernent les dermatologues, entre autres spécialités :

  • 16 - Déploiement de l’activité physique adaptée (APA) (pages 66 à 69)
  • 18 - Promotion, prévention et prise en charge en matière de santé sexuelle (pages 75 à 77)
  • 19 - Repérage, accompagnement et prise en charge des pratiques addictives (pages 78 à 81)
  • 20 - Appréhension des enjeux liés à la santé environnementale (pages 82 à 85)
  • 30. Prise en charge des patients présentant des symptômes prolongés suite à une COVID 19 (pages 118 à 120)
  • 37 - Intégration d’une démarche de décision médicale partagée (pages 140 à 144)

Par ailleurs, les orientations 1 à 15 concernent toutes les professions médicales.

Orientation prioritaire n°69 - Stratégies thérapeutiques dans les pathologies dermatologiques inflammatoires chroniques (DIC)

Psoriasis, dermatite atopique, maladie de Verneuil, urticaire chronique… Les dermatoses inflammatoires chroniques sont des affections fréquentes. Leur diagnostic et leur prise en charge doivent s'adapter aux nouveaux traitements comme les biothérapies, par exemple. 

Fiche de cadrage (2 pages : n°261 et 262)

Objectifs de la formation :

  • Se familiariser avec les nouvelles thérapeutiques des DIC ;
  • Améliorer la prise en charge de ces maladies et limiter leur nombre.

Éléments de programme :

  • Le diagnostic et le bilan pré thérapeutique ;
  • Le plan de traitement global et le parcours de soins adapté ;
  • Les indicateurs pour l'évaluation et le suivi : les scores de gravité et les échelles de qualité de vie ;
  • Le dépistage des comorbidités et des facteurs de risque ;
  • Le suivi clinique et biologique ;
  • Le suivi vaccinal des patients sous immunosuppresseur et/ou biothérapie ;
  • La prévention et le dépistage précoce des effets indésirables.

Orientation prioritaire n°70 - Prise en charge des urgences dermatologiques

D’origine infectieuse, médicamenteuse, tumorale ou encore allergique, les dermatoses aiguës peuvent être graves et leurs causes sont multiples. Il est nécessaire de les repérer rapidement pour mettre en œuvre une prise en charge adaptée.

Fiche de cadrage (2 pages : n°263 et 264)

Objectifs de la formation :

  • Améliorer le diagnostic précoce aux urgences ;
  • Accélérer la prise en charge ;
  • Améliorer le parcours de soins.

Éléments de programme :

  • Savoir repérer un caractère urgent ;
  • Le diagnostic différentiel ;
  • Les critères de sévérité ;
  • La prise en charge en fonction de la situation : nourrisson, femme enceinte, personne âgée, patient immunodéprimé, patient poly médicamenté, etc. ;
  • L'utilisation des nouvelles technologies pour le diagnostic et le suivi.

Orientation prioritaire n° 71 - Stratégies diagnostiques dans le domaine des tumeurs cutanées

Le dermatologue dépiste régulièrement des tumeurs de la peau, des muqueuses et des ongles bénignes ou malignes. Un dépistage précoce permet un meilleur pronostic et une prise en charge moins agressive.

Fiche de cadrage (2 pages : n°265 et 266)

Objectifs de la formation :

  • Utiliser la diversité des moyens diagnostiques à disposition pour réaliser un dépistage plus précoce : biopsie, examen anatomopathologique, techniques d'imagerie non invasives, dermoscopie, OCT échographie cutanée...

Éléments de programme :

  • L'identification des patients à risque ;
  • La corrélation anatomoclinique dans les tumeurs cutanées ;
  • La dermoscopie et la vidéodermoscopie ;
  • L'adaptation du diagnostic en fonction des types de patients (femmes enceintes, enfants...) ;
  • Les nouvelles techniques d’imagerie diagnostique : microscopie confocale, OCT, échographie cutanée...

Orientation prioritaire n°72 - Stratégies thérapeutiques dans le domaine des tumeurs cutanées, muqueuses et ongles

D’origine infectieuse, médicamenteuse, tumorale ou encore allergique, les dermatoses aiguës peuvent être graves et leurs causes sont multiples. Différentes spécialités médicales sont concernées et le dermatologue collabore avec des chirurgiens et des oncologues, notamment.

Fiche de cadrage (2 pages : n°267 et 268)

Objectifs de la formation :

  • Améliorer la prise en charge des tumeurs ;
  • Faciliter les relations avec d'autres équipes spécialisées.

Éléments de programme :

  • Le bilan pré thérapeutique ;
  • La prescription d'examens d'imagerie ;
  • La prise en charge chirurgicale des tumeurs cutanées, des muqueuses et des ongles ;
  • Le traitement par photothérapie dynamique ;
  • Le traitement non invasif des tumeurs cutanées ;
  • Le parcours de soins.

Orientation prioritaire n° 73 - Indications, techniques, aspects médico-légaux et éthiques des injectables à visée esthétique et correctrice en dermatologie

Les demandes d'injection de produits de comblement et de toxine botulique sont de plus en plus importantes. Ces gestes nécessitent une connaissance spécifique en termes d'indications, de techniques, d'aspects médico-légaux et éthiques, d'information des patients.

Fiche de cadrage (2 pages : n°269 et 270)

Objectifs de la formation :

  • Assurer la sécurité des patients dans la prise en charge dermatologique lors d'injections.

Éléments de programme :

  • Les indications médicales et esthétiques ;
  • Les techniques d'injection ;
  • La prise en charge des effets secondaires ;
  • Le contexte médico-légal des gestes à visée esthétique et de reconstruction ;
  • La réflexion éthique.

Les actions de DPC pour les dermatologues

L’Agence nationale du DPC (ANDPC) met à disposition des professionnels de santé, une offre de formations composée :

  • d’actions cognitives, pour l’approfondissement des connaissances
  • d’actions d’analyse et d’évaluation des pratiques professionnelles
  • de gestion des risques, pour identifier, évaluer et prioriser les risques relatifs aux activités d’un métier

Il existe plusieurs formats d’actions de DPC :

  • des programmes de DPC en présentiel, en non présentiel (e-learning…) ou mixte
  • des programmes pluri professionnels (destinés à au moins 2 professions de santé différentes) ou mono professionnels

Début 2023, les dermatologues ont le choix parmi 39 formations.

La liste officielle des formations DPC agréées est disponible sur le site de l’ANDPC.

Financement d’une formation DPC pour dermatologues

Les formations de DPC dermatologue sont payantes. Leur coût varie selon les organismes qui dispensent les enseignements et selon le format choisi (formation courte ou longue, en présentiel, e-learning ou mixte…).

Combien coûte une action de DPC pour dermatologue ?

En tant que dermatologue, vous devrez débourser entre 250 € et 1 000 €, voire plus de 2 000 € pour suivre une action de DPC.

À ces frais pédagogiques, des coûts supplémentaires de déplacement, de restauration et de logement sont à prévoir, sans oublier l’absence temporaire de vos revenus.

Quelles sont les aides financières dont peuvent bénéficier les dermatologues ?

Le prix d’une formation de DPC peut faire l’objet d’un financement sous certaines conditions.

L’Agence nationale de DPC accorde une aide financière aux dermatologues libéraux conventionnés et salariés exerçant en centre de santé conventionné qui s’engagent dans un parcours de DPC. Cette prise en charge se fait sous la forme d’un forfait.

Les règles et les modalités d’attribution des forfaits DPC pour les dermatologues sont les suivantes :

  • 21 heures de formation sont prises en charge par an et par dermatologue ;
  • les actions de DPC inférieures à 3 h ne sont pas considérées ;
  • l’aide financière accordée comprend une indemnisation versée au dermatologue pour compenser sa perte de revenus et le paiement des frais pédagogiques à l’organisme formateur.

Pour plus de précisions, consultez la fiche Forfait de prise en charge des médecins.

En dehors des forfaits DPC et en fonction de votre situation personnelle, il existe d’autres solutions pour financer, tout ou partie, d’une formation professionnelle continue :

  • le fonds interprofessionnel de formation des professionnels libéraux (FIFPL) ;
  • le compte personnel de formation (CPF) ;
  • l’association nationale pour la formation permanente du personnel Hospitalier (ANFH) ;
  • les opérateurs de compétences (OPCO Santé) ;
  • l’autofinancement avec le crédit d’impôt qui permet de déduire jusqu’à 40 h de formation par an (au taux horaire de 10,57 €) et/ou la déduction des frais additionnels sur la déclaration d’impôts.

Pour plus de détails, consultez notre dossier dédié au financement d’une formation professionnelle de santé.

Liens utiles

  • Vous voulez sauver des vies via des formations sur-mesure ?
  • Vous voulez former votre personnel aux gestes qui sauvent ?
  • Besoin d'un audit de formation, d'un accompagnement personnalisé ou d'une aide spécifique ?