Formation diététicien : aide, programme et forfait DPC

En tant que diététicien, vous recherchez des formations pour acquérir de nouvelles compétences ou bien pour répondre à vos obligations de développement professionnel continu ?

Dans ce dossier complet sur la formation continue du diététicien, vous trouverez toutes les informations nécessaires :

  • les différents types de formation
  • les orientations prioritaires définies par l’État
  • les aides de financement disponibles, etc.
formation diététicien DPC

Quelles formations suivre en tant que diététicien ?

Spécialistes de la nutrition, les diététiciens exercent une profession aux multiples facettes. Leurs compétences, leurs activités et les domaines dans lesquels ils peuvent évoluer sont très vastes.

Cependant, la variété des formations complémentaires disponibles pour les diététiciens est telle qu’elle leur permet de couvrir tous les aspects de leur profession. Il existe ainsi de nombreuses formations :

  • liées à la santé et/ou à des publics particuliers (enfants, femmes enceintes, personnes âgées, sportifs, diabétiques…) ;
  • pour combler des lacunes personnelles (expression orale, communication, relation client / patient…) ;
  • pour acquérir de nouvelles compétences et/ou élargir leur champ professionnel.

Parmi ces formations continues, certaines sont diplômantes (obtention d’un diplôme d’État), d’autres certifiantes (obtention d’un certificat de qualification reconnu par la profession) ou simplement qualifiantes.

Quelques suggestions de formation pour les diététiciens :

  • DU Nutrition de l’enfant et de l’adolescent
  • DU Nutrition du sport
  • DIU Soins aux patients diabétiques
  • Formations en naturopathie, micronutrition, nutrition fonctionnelle
  • Formations en coaching, en psychologie ou en développement personnel

Le développement professionnel continu des diététiciens

Le développement professionnel continu (DPC) est un dispositif de formation continue réglementé auquel sont soumis tous les professionnels de santé. Il a pour objectif d’améliorer la qualité et la sécurité des soins en actualisant les connaissances et les compétences des professionnels de santé.

En prenant en compte les priorités de santé publique, et en accord avec les Conseils nationaux professionnels et l’Assurance Maladie, l’État fixe tous les 3 ans, des orientations prioritaires de DPC.

Pour la période 2020-2022, une orientation pluriannuelle de DPC spécifiquement destinée aux diététiciens a été fixée par arrêté.

Prise en charge de la dénutrition

Une fiche de cadrage précise le contexte, les enjeux ainsi que les éléments de programme devant être abordés : fiche de cadrage n°202 (2 pages).

Contexte :

En tant que déterminant majeur du développement de nombreuses maladies chroniques dont souffre la population en ce début de 21e siècle (cancers, maladies cardiovasculaires, diabète de type 2, pathologies neuro-dégénératives…), la dénutrition est un enjeu de santé publique.

Elle est d’ailleurs inscrite dans le Programme National Nutrition Santé 4 où elle fait l’objet de nombreuses recommandations pour réduire sa prévalence, notamment chez les patients atteints de cancers et les personnes âgées. 

Le diététicien est un maillon indispensable à la bonne prise en charge du patient dénutri.

Objectifs :

  • Renforcer et actualiser les compétences des diététiciens pour leur permettre de repérer un sujet dénutri et d’optimiser sa prise en charge nutritionnelle ;
  • Développer les pratiques professionnelles au regard des recommandations de bonnes pratiques.

Éléments de programme :

  • Le diagnostic et la stadification de l’état de dénutrition d’un patient sur des critères cliniques et biologiques spécifiques définis par la HAS ;
  • Les modalités de la prise en charge nutritionnelle du patient (alimentation orale, enrichissements et compléments nutritionnels oraux, alimentation artificielle entérale et parentérale) ;
  • Le suivi du patient et la prévention des complications ;
  • L’identification des axes d’amélioration depuis le dépistage jusqu’à l’éducation thérapeutique.

La liste officielle de l’ensemble des actions et des programmes de DPC est disponible sur le site de l’Agence nationale du développement professionnel continu (ANDPC).

En 2022, 14 actions conformes aux orientations prioritaires de DPC pour diététiciens sont répertoriées. Elles sont dispensées par des associations professionnelles, des organismes de formation privés, des universités ou encore des établissements de santé publics, sous la forme de stages intensifs ou de cours ponctuels, en présentiel ou en e-learning.

Comment financer une formation DPC en tant que diététicien ?

Le prix moyen d’une action de développement professionnel continu dépend de l’organisme formateur, ainsi que des modalités de suivi de la formation. En 2022, ce coût varie de 300 à 2 500 € pour les diététiciens.

À ces frais pédagogiques, peuvent également s’ajouter des frais de déplacement, d’hébergement et de repas, mais aussi des absences de revenus transitoires.

Contrairement à d’autres professionnels de santé, les diététiciens ne peuvent pas bénéficier des forfaits DPC par l’ANDPC. Le financement de leur formation continue peut se faire par le compte personnel de formation (CPF), le fonds Interprofessionnel de formation des professionnels libéraux (FIF PL) ou le crédit d'impôt pour les dirigeants d’entreprise, etc.

Recevez nos meilleurs guides et fiches pratiques !