DPC Pédiatrie | Prix, Formation Pédiatre & Programme

Dernière mise à jour le : 19 mars, 2024

Vous êtes pédiatre et vous recherchez des informations sur la formation continue médicale ? Vous vous demandez quelles sont vos obligations de développement professionnel et s’il existe des aides pour financer une formation médicale continue, DPC ou hors DPC ?

Nous faisons le tour de la question pour vous.

Pédiatre

Quelles formations suivre lorsqu’on est pédiatre ?

Le code de la santé publique exige d’un médecin qu'il donne des soins "conformes aux données acquises de la science". Le médecin doit pour cela continuer à se former tout au long de sa carrière.

L’actualisation et l’approfondissement des connaissances en fonction des progrès de la médecine, n’est pas le seul avantage de la formation continue.

Elle permet aussi les surspécialisations dans un domaine spécifique de la pédiatrie (dermatologie, endocrinologie, psychiatrie pédiatrique…) et rend possible, ou facilite, les réorientations de carrière (ex : recherche, enseignement, médecine humanitaire).

Voir notre fiche sur le métier de pédiatre

La formation continue d’un médecin en pédiatrie

La liste des formations complémentaires disponibles pour un pédiatre est longue. Elle comprend des formations diplômantes, certifiantes ou bien qualifiantes.

Ces formations peuvent être dispensées par différentes structures : universités, facultés de médecine, CHU, organismes privés de formation professionnelle, entreprises ou divers acteurs de la pédiatrie en France.

Des sessions de formations courtes sont également proposées lors de journées scientifiques ou de congrès de sociétés savantes (GPIP, SFP, GFRUP, AFPA, SOFREMIP…), mais aussi des MOOC, des visioconférences, des boot camp, etc.

Quelques exemples de formations complémentaires disponibles pour les pédiatres

  • DIU Réanimation et urgences pédiatriques
  • DIU Maltraitance
  • DIU Douleurs de l’enfant en pratique quotidienne
  • DU Psychopathologie périnatale
  • DU L’enfant adopté
  • DU Adolescence : pathologies et soins psychiques
  • La liste de tous les DU et DIU d’intérêt pour les pédiatres est consultable sur le site de la Société Française de Pédiatrie.
  • Master recherche
  • Formation qualifiante Bases de l’endocrinologie et diabétologie pédiatrique
  • Webinaire Épilepsie de l’hôpital Robert-Debré
  • Ateliers Cas cliniques Traumatismes et fractures de l’enfant
  • Ateliers de formation des Journées Pédiadol – La douleur de l’enfant
  • Séminaires d’Endocrinologie Pédiatrique
  • CESU - Formation à la prise en charge des détresses vitales pédiatriques en cabinet libéral

Le développement professionnel continu du pédiatre

Le développement professionnel continu (DPC) est un dispositif de formation continue réglementé. Son objectif est d’assurer la mise à jour et l'approfondissement des connaissances et des compétences des médecins et l’harmonisation des pratiques professionnelles sur le territoire français.

Pour répondre à ses obligations légales de DPC, tout pédiatre doit participer - sur une période de 3 ans - à au moins 2 des 3 types d’actions suivantes :

  • formation continue ;
  • évaluation des pratiques professionnelles ;
  • gestion des risques.

Pour être éligibles au DPC, les actions engagées doivent être réalisées par un organisme formateur agréé et être conformes à une ou plusieurs orientations prioritaires fixées par l’État.

Les orientations prioritaires de DPC pour les pédiatres

Les orientations nationales prioritaires de DPC sont définies par arrêtés ministériels. Pour la période 2023-2025, elles comportent :

Orientation prioritaire n°130 – Prise en charge des maladies infectieuses pédiatriques

De nombreux agents pathogènes sont susceptibles d’entraîner des infections communautaires. Les enfants sont particulièrement touchés par ces infections. Il est important de diagnostiquer rapidement les maladies infectieuses pédiatriques pour éviter les complications graves, prévenir la propagation des maladies, mais aussi éviter les évictions de collectivité abusives qui comportent un coût sociétal.

Fiche de cadrage (2 pages : n°419 et 420)

Objectifs de la formation :
Maîtriser les outils diagnostiques pour une prise en charge précoce et adaptée des maladies infectieuses pédiatriques.

Éléments de programme :

  • Les caractéristiques des différents types de virus (mode de contamination, durée d’incubation et de contagiosité…) ;
  • Les outils diagnostiques ;
  • Les principaux moyens de prévention (vaccination, mesures d’hygiène, règles d’éviction de collectivité) ;
  • Les conduites à tenir en termes de traitements.

Orientation prioritaire n°131 – Urgences vitales du nouveau-né au grand adolescent, reconnaître et orienter

La prise en charge des urgences pédiatriques, leur reconnaissance, l'évaluation du degré d'urgence et l’orientation sont des notions primordiales qu’il est nécessaire de maîtriser dans un objectif de premier recours.

Fiche de cadrage (2 pages : n°421 et 422)

Objectifs de la formation :

Actualiser les connaissances en urgence pédiatrique et maîtriser les outils diagnostiques et les techniques de réanimation respiratoire et hémodynamique utilisées dans ce contexte.

Éléments de programme :

  • Reconnaître, évaluer et prendre en charge l’enfant en détresse vitale de la naissance à l’adolescence :
  • Les difficultés d’adaptation à la vie extra-utérine, détresse respiratoire, prise en charge d’une détresse cardiocirculatoire ;
  • Les cardiopathies congénitales complexes ;
  • La détresse neurologique ;
  • La détresse métabolique, dont les déshydratations ;
  • Le sepsis sévère ;
  • L’arrêt cardiaque ;
  • L’enfant polytraumatisé ;
  • L’enfant victime d’un attentat (« damage control »).

Orientation prioritaire n°132 – Examens systématiques de l’enfant, suivi, dépistage et prévention

Le pédiatre joue un rôle essentiel dans le dépistage et le suivi des troubles du neurodéveloppement des enfants de 0 à 16 ans : surveillance de la croissance staturo-pondérale, surveillance du développement physique, psychoaffectif et neurodéveloppemental, dépistage des troubles sensoriels, pratique ou vérification des vaccinations et promotion des comportements et environnements favorables à la santé.

Son expertise est nécessaire pour prescrire des examens complémentaires, des soins éventuels et coordonner le parcours de soins des enfants.

Fiche de cadrage (2 pages : n°423 et 424)

Objectifs de la formation :

Maintenir une expertise de haut niveau du pédiatre dans la connaissance du neurodéveloppement de l’enfant pour une prise en charge adaptée.

Éléments de programme :

Pour chacun des 20 examens médicaux obligatoires :

  • Les signes d’alerte et les anomalies justifiant le recours à une consultation spécialisée ;
  • Les tests courants de dépistage des troubles sensoriels ;
  • La prévention et l’éducation à la santé.

Orientation prioritaire n°133 – Repérage précoce et prise en charge des pathologies psychiatriques et des troubles psychiques des enfants et des adolescents

Les problèmes de santé mentale sont fréquents chez les enfants. Ils peuvent être à l’origine de nombreux troubles du comportement et du développement et doivent être pris en charge tôt. Or, les pédiatres occupent une place importante dans ces situations où ils sont souvent consultés par les familles avant les psychiatres.

Fiche de cadrage (3 pages : n°425 et 427)

Objectifs de la formation :

  • Sensibiliser les pédiatres aux enjeux de la santé mentale.
  • Améliorer le repérage et la prise en charge précoce des enfants et des adolescents en souffrance psychique.

Éléments de programme :

  • Les outils de dépistage et d’évaluation des psychopathologies de l’enfant et de l’adolescent ;
  • La prise en charge et les principales approches thérapeutiques ;
  • Le parcours d’orientation et de coordination des soins et les structures dédiées (CMPEA) ;
  • Les facteurs aggravants des psychopathologies.

Orientation prioritaire n°237 – Suivi des maladies chroniques pédiatriques

Fiche de cadrage (2 pages : n°428 et 429)

En France, plus de 300 000 enfants souffrent d’une affection de longue durée. La collaboration entre pédiatrie de ville et hospitalière pour la prise en charge des maladies chroniques de l’enfant améliore grandement leur pronostic et la qualité de vie des familles.

Objectifs de la formation :

Former les pédiatres à la prise en charge des maladies chroniques pédiatriques et notamment à la coordination des soins entre pédiatres hospitaliers et pédiatres de ville.

Éléments de programme :

  • Critères de suivi des ALD pédiatriques ;
  • Complications aiguës et indications d’hospitalisations ;
  • Surveillance des risques ;
  • Coordination des soins ;
  • Aides sociales et aides à l’insertion scolaire et professionnelle.

Orientation prioritaire n°238 – Alimentation de l’enfant de 0 à 6 ans

Toutes les études scientifiques confirment les bénéfices de l’allaitement maternel et d’une alimentation saine et équilibrée de l’enfant en bas âge, permettant une croissance harmonieuse et un développement psychomoteur optimal. Le pédiatre joue un rôle fondamental dans la promotion et l’accompagnement de l’allaitement maternel et la diffusion des recommandations concernant la diversification alimentaire.

Fiche de cadrage (2 pages : n°430 et 431)

Objectifs de la formation :

Actualiser les connaissances des pédiatres en matière de nutrition pour leur permettre de prodiguer des conseils afin de garantir un équilibre alimentaire nécessaire aux enfants pour devenir des adultes en bonne santé.

Éléments de programme :

  • L’alimentation recommandée chez les enfants sains de la naissance à l’âge de 6 ans (allaitement maternel, préparations infantiles, diversification alimentaire…) ;
  • Repérage précoce et correction des erreurs alimentaires pouvant induire des effets néfastes et durables sur la santé ;
  • Accompagnement des enfants dans les familles ayant des régimes alimentaires spéciaux (végétarisme/végétalisme).

Les actions de DPC pour les pédiatres

La liste officielle de toutes les formations DPC disponibles est consultable sur le site de l’Agence nationale du développement professionnel continu (ANDPC), En 2023, elle comprend plus de 300 actions de DPC pour les pédiatres.

Les pédiatres peuvent ainsi choisir librement l’organisme ou la structure de formation dans lequel ils souhaitent se former. Ils choisissent également le format de suivi de la formation, mais également les actions de DPC qui correspondent le mieux à leurs besoins.

Financement d’une formation DPC pour les pédiatres

Le coût d'une formation continue pour les médecins peut varier considérablement en fonction du type de formation, de sa durée et de la structure qui dispense les enseignements.

En général, il comprend des frais pédagogiques (en moyenne compris entre 500 € et 2 000 €), des frais de perte de revenus, des frais de déplacement et de restauration, ainsi que des frais d'hébergement, si la formation a lieu dans un endroit éloigné.

Sous certaines conditions, le coût total d’une formation continue peut faire l’objet d’un financement partiel ou total.

Les forfaits DPC pour les pédiatres

L’ANDPC assure le pilotage du DPC et participe également au financement des actions de DPC, dans la limite d’un forfait individuel annuel.

Le forfait DPC accordé aux pédiatres libéraux conventionnés ou salariés en centre de santé conventionné, prend en charge :

  • les frais pédagogiques, versés directement à l’organisme formateur ;
  • l’indemnisation du médecin, pour compenser sa perte de revenus.

Les détails sur les règles et les modalités d’attribution, ainsi que les montants alloués, sont consultables sur la fiche forfait DPC destinée aux médecins.

Les autres aides financières

En cas de non-éligibilité à un financement par l’ANDPC ou si le forfait DPC annuel est épuisé, les pédiatres peuvent bénéficier d’autres moyens pour financer leur formation professionnelle :

  • Fond d'Assurance Formation de la Profession Médicale (FAF-PM) ;
  • Compte Personnel de Formation (CPF) ;
  • Association Nationale pour la Formation permanente du personnel Hospitalier (ANFH) ;
  • Le crédit d’impôt formation, plafonné à 40 heures de formation par an (nombre d’heures X taux horaire net du SMIC en vigueur).

Sites utiles pour les médecins pédiatres

  • SOFREMIP - Société francophone de rhumatologie et de maladie inflammatoire pédiatrique : https://sofremip.fr/
  • Vous voulez sauver des vies via des formations sur-mesure ?
  • Vous voulez former votre personnel aux gestes qui sauvent ?
  • Besoin d'un audit de formation, d'un accompagnement personnalisé ou d'une aide spécifique ?