Aide soignante : métier, spécialité, salaire, formation

L'aide-soignante / aide-soignant est sans doute la personne qu'un malade voit le plus lors d'un séjour à l'hôpital ou dans un établissement médico-social.

Il s'agit d'un métier de contact et de soins qui nécessite des compétences très précises.

Les aides soignantes  suivent une formation, qui aboutit à l’obtention d’un diplôme indispensable pour exercer. 

  • Vous avez envie de devenir aide-soignant ?
  • Vous envisagez de suivre la formation ?
  • Vous voulez découvrir le métier ? 

Vous trouverez dans cette fiche pratique, tout ce que vous devez savoir sur le métier d’aide-soignante / aide-soignant.

aide soignante metier

Le travail d’aide soignante en France

Le nombre d’aides-soignantes / aides-soignants est en constante augmentation. Les diplômés sont très sollicités et n’ont aucun mal à trouver un emploi. Ils réalisent un travail quotidien basé sur le soin et l’accompagnement des patients.

En quoi consiste le métier d’aide-soignante ?

La définition du métier d'aide-soignant selon l'arrêté du 25 janvier 2005 Annexe IV est : 

"Le rôle de l’aide-soignant est de dispenser, dans le cadre du rôle propre de l’infirmier, en collaboration avec lui et sous sa responsabilité, des soins de prévention, de maintien, de relation et d’éducation à la santé pour préserver et restaurer la continuité de la vie, le bien-être et l’autonomie de la personne."

Quelles sont les missions d'une aide soignante  ?

Soins de prévention pour le bien-être et l'autonomie des patients

  • Surveillance de l'état du patient
  • Vérification du fonctionnement des appareils médicaux
  • Prise de pouls et température
  • Aide au levage et aux déplacements
  • Toilette quotidienne / hygiène corporelle
  • Changement de pansement et drains
  • Habillage
  • Aide la marche

Propreté de l'environnement du patient

  • Nettoyage de la chambre
  • Confection du lit
  • Désinfection
  • Soutien psychologique

    • Présence et lien avec la famille

    Aide aux repas

    Distribution de médicaments sous supervision

    Quel profil faut-il avoir pour être aide-soignant ?

    Pour être aide soignante, il faut aimer aider les autres, être à leur écoute et avoir de réelles qualités relationnelles. L'aide soignante assiste le patient dans les gestes quotidiens essentiels. La dimension humaine est primordiale pour exercer ce métier d'AS.

    Le métier requiert aussi une bonne condition physique et mentale pour pouvoir faire face à des situations parfois compliquées avec des personnes âgées ou difficiles. Enfin, il faut être prêt à travailler certains week-ends et jours fériés ainsi que parfois la nuit. Les horaires peuvent être décalés.

    Quel est le rôle d'une aide soignante ?

    Le rôle d'une aide soignante est de prendre en charge le confort et l'hygiène des patients sous le contrôle et la responsabilité d'une infirmière / infirmier. Son rôle est primordial pour le parcours de soin.

    Où travaille une aide-soignante ?

    L'aide soignante travaille dans :

    • un établissement hospitalier
    • une clinique
    • un EHPAD
    • un centre d'accueil pour personnes handicapées
    • un centre de rééducation
    • ou un service de maintien à domicile pour les personnes dépendantes.

    Les établissements sont privés ou publics (État ou collectivités territoriales).

    Globalement, la moitié des aides-soignantes / aides-soignants travaillent à l'hôpital (ils sont alors appelés des ASH). Beaucoup d’offres d’emploi apparaissent régulièrement pour les aides-soignantes / aides-soignants à domicile ou en maison de retraite, en CDI, en interim ou en vacation.

    Quelle est l'histoire de la profession d'aide soignante ?

    Le diplôme d'État d'aide-soignant a été créé en 1946 et le grade correspondant est apparu dans la fonction publique hospitalière en 1949. La fonction d'aide soignante a répondu à l'exigence d'hygiène dans les hôpitaux de l'époque face à des patients qui n'arrivaient pas subvenir à leurs besoins basiques comme s'habiller, se laver ou manger.

    Pour aller plus loin : Histoire des aides-soignants par Simone Haquet, Revue Échanges de l'AFIDTN, n°68 de décembre 2003.

    Quelques chiffres sur le métier d'aide soignante

    • Il y a 360 000 aides-soignantes / aides-soignants en France
    • 93 % sont des femmes
    • 500 instituts préparent au métier en France
    • 220 000 postes à pourvoir entre 2020 et 2022 dont plus de 100 000 créations d’emplois nettes
    • Une augmentation régulière du nombre de postes de 2.6 % chaque année
    • 8e métier le plus recherché
    • Les aides-soignantes / aides-soignants diplômés mettent en moyenne 15 jours pour trouver un emploi

    Quel est le salaire d'une aide-soignante ?

    Le salaire moyen d'une aide-soignante varie selon le lieu d'exercice, sa spécialisation éventuelle, les conditions (exercice de nuit par exemple), l'ancienneté, les primes, etc. Les chiffres ci-dessous tiennent compte des mesures prises suite au Ségur de la Santé en 2021. Cette nouvelle grille de salaire des aides-soignantes est applicable en 2022.

    Dans la fonction publique, la grille indiciaire des aides-soignants permet de calculer la rémunération brute mensuelle selon un grade (de classe normale ou supérieure comportant respectivement 12 et 11 échelons). Les aides-soignantes  font partie de la catégorie B de la fonction publique.

    Carrière

    Salaire net mensuel

    Après 1 an

    1 760 €

    Après 5 ans de carrière

    1 838 €

    Après 20 ans de carrière

    2 334 €

    En fin de carrière

    2 954 €

    La formation pour devenir aide soignante

    La formation est accessible à toute personne motivée pour devenir aide-soignante , même sans diplôme.

    Quel est le diplôme pour être aide soignante ?

    Pour être aide-soignante, il faut être titulaire du diplôme d'État d'aide-soignant, le DEAS. Il s'agit d'un diplôme de niveau V (niveau CAP).

    Quelles études faire pour être aide soignante ?

    Les études pour être aide-soignante se déroulent au sein des Instituts de Formation des Aides-Soignants (IFAS). Un concours d'entrée est organisé une fois par an. Les études durent en moyenne un an (entre 10 et 18 mois).

    À l'issue de cette formation initiale, les étudiants obtiennent le diplôme d'État d'aide-soignant (DEAS).

    Quelles sont les épreuves du concours d'entrée aux études d'aide soignante?

    Depuis 2020, le concours d'entrée comprend une sélection sur dossier suivie une épreuve orale sur les motivations et les connaissances concernant le secteur médico-social.

    Ne négligez pas l'oral de l'examen. Informez-vous et réfléchissez à votre parcours et aux raisons de votre motivation. Vous pouvez, par exemple, centrez vos réflexions autour de questions telles que :

    • Pourquoi choisir le métier d'aide-soignante?

    • Quels sont les avantages et les inconvénients à exercer en tant qu'aide-soignante /aide-soignant ?

    • Quelles sont vos qualités et vos défauts ?

    • Quel est le quotidien d'une aide-soignante ?

    • Comment voyez-vous votre carrière si vous réussissez le concours ?

    • Comment allez-vous vivre durant la formation d’aide-soignante ?

    • Dans quel secteur souhaitez-vous travailler ?

    Quel est le programme des études d'aide soignante  ?

    Les cours concernent notamment :

    • l'accompagnement des patients dans la vie quotidienne
    • l'état clinique de la personne
    • les soins
    • l'ergonomie
    • la communication
    • l'hygiène
    • la transmission des informations et l'organisation du travail

    La durée de formation est d’environ une année. La formation comprend :

    • 1540 heures de cours théoriques et cliniques (5 blocs de compétences et 10 modules)
    • des stages obligatoires (24 semaines soit 840 heures) qui doivent se dérouler dans plusieurs structures.

    Il est possible de suivre la formation au concours d'aide-soignante / aide-soignant en alternance.


    La formation doit se réaliser sur une période de deux années maximum.

    Comment se préparer aux études d'aide soignante ?

    Il existe des centres de formation pour préparer le concours d'entrée. Ils proposent des préparations sur 2 mois en présentiel ou à distance.

    À titre personnel, vous pouvez réviser votre culture générale, notamment les bases des calculs, les tables de multiplication, le fonctionnement du système sanitaire et social en France, les sigles, etc.

    Quelles sont les meilleures écoles pour devenir aide soignante ?

    Environ 500 IFAS sont répartis sur tout le territoire français et dispensent des cours de préparation au concours d'AS. Il n'existe pas de classement des écoles pour aide soignante en France selon le taux de réussite au concours du DEAS.

    Consulter la liste complète des IFAS en France.

    Quels livres lire quand on veut être aide-soignante ? Notre Top 3

    1. Le Guide de survie de l'aide-soignant : 100 questions-réponses sur le métier et la pratique d’Alexis Bataille. Editions Vuibert. Octobre 2020, 208 pages.

    2. Réussir le diplôme d'aide-soignant de Louisa Rebih et Lydie Seon. Editions Nathan. Septembre 2021, 416 pages.

    3. Entrée en IFSI 2021-2022 - AS/AP et reconversion professionnelle de Ghyslaine Benoist. 10 février 2021, 256 pages.

    Quel est le prix de la formation d'aide-soignante ? 

    La formation pour devenir aide soignante coûte environ 7 000 €.

    Combien coûte la formation d'aide-soignante?

    Pour suivre une formation d'aide-soignante, il vous fait prévoir, en plus du prix de la formation, des frais d'hébergement, de restauration, de transport pour les cours et les stages ainsi que les fournitures essentielles à votre parcours (livres, fournitures scolaires, etc.). 

    La tenue de l’aide-soignante (chaussures et blouse) est généralement fournie par les établissements.

    Quelles sont les aides à la formation d'aide soignante ?

    Les possibilités d'aides financières pour suivre la formation d'aide-soignant dépendent de chaque situation individuelle :

    • une bourse sous condition de revenus lorsque la formation est suivie dans un établissement public
    • une subvention du Conseil Régional pour les autres établissements
    • un prêt étudiant
    • un contrat d'apprentissage pour les jeunes de moins de 26 ans en collaboration avec un Centre de formation par alternance (CFA)
    • l'allocation de retour à l'emploi (ARE) dispensée par Pôle Emploi sous certaines conditions pour les personnes inscrites
    • la formation est gratuite et rémunérée pour les demandeurs d’emploi dans certaines conditions et dans certaines régions
    • les droits individuels de formation (DIF) pour les agents de la fonction publique hospitalière
    • le Compte Personnel de Formation (CPF) pour les salariés du secteur privé
    • le Fonds Interprofessionnel de Formation des Professionnels Libéraux (FIF PL) pour les professionnels libéraux
    • le Développement Professionnel Continu (DPC) pour les professionnels de santé en exercice

    Comment se reconvertir pour être aide-soignante ?

    Le diplôme d'État d'aide-soignant peut être obtenu par le biais d'une validation des acquis de l'expérience (VAE). La condition est d'avoir 3 ans minimum d'expérience.

    Des dossiers (livrets 1 et 2) sont à présenter avec une description précise des compétences acquises. Un entretien avec un jury est également une étape décisive qui permet d'entériner ou non la validation des acquis.

    La VAE aide-soignante est une solution de reconversion et dévolution de carrière.

    Le concours pour devenir aide soignante

    Avec la crise sanitaire liée à la Covid-19, les modalités d’obtention du diplôme ont été modifiées. Le diplôme ne dépend plus du concours aide-soignante en 2022, mais d’une évaluation continue.

    Comment se déroule le concours d'aide-soignante / aide-soignant ?

    Depuis la publication de l’arrêt du 10 juin 2021, l’admission au diplôme d’État d’aide-soignant (DEAS) est évaluée au long de la formation par un jury et selon les instructions en vigueur : rédaction de projet professionnel, études de situation, devoirs sur table, évaluation de pratique et de compétences dans le cadre de stages.

    Le Diplôme d’État d’Aide Soignant est délivré par le Directeur Régional de l’Économie, de l’Emploi, du Travail et des Solidarités.

    Quelles sont les conditions pour s'inscrire au concours d'aide-soignante ?

    La seule condition pour s'inscrire au concours d'aide-soignante / aide-soignant est d'être âgé de 17 ans. Aucun niveau de diplôme n'est exigé.

    Dans quel pays le diplôme est-il reconnu ?

    Pour travailler dans un pays étranger, qu'il s'agisse ou non d'un pays de l'Union Européenne, il faut faire homologuer votre diplôme par le pays en question.

    Généralement, pour un pays de l'Union Européenne, les démarches s'effectuent auprès du Ministère de l’Éducation nationale de la formation professionnelle du pays. Au Canada, pays fortement demandeurs d'aides-soignants, il s'agit du centre d’expertise sur les formations acquises hors du Québec.

    Quelques chiffres sur le concours d'aide soignante 

    En 2018, 26 200 élèves étaient inscrits dans un établissement de formation aide soignante. 22 800 ont été diplômés. La moyenne d'âge est de 27 ans : il s'agit d'une reconversion professionnelle pour 75 % des postulants.

    Ces chiffres sont ceux de la DRESS Direction de la Recherche, des Études, de la Direction et des Statistiques, publiés en 2019.

    Les spécialités et évolutions de l’aide soignant 

    En se formant, une aide-soignante / un aide-soignant peut se spécialiser pour devenir :

    Aide-soignant en soins palliatifs

    Pour accompagner les personnes en fin de vie, l’aide-soignante / aide-soignant joue un rôle essentiel pour le bien-être du patient et les soins quotidiens. Pour cela, il est nécessaire de se spécialiser en obtenant le Diplôme Inter-Universitaire de Soins Palliatifs (DIUSP).

    Agent de chambre mortuaire

    Leur rôle est de prendre en charge les personnes décédées, préparer les autopsies, entretenir les locaux et le matériel ainsi que répondre aux besoins des proches.

    Cette spécialisation est accessible après une formation de 8 jours dispensée par un organisme de formation qui délivre une attestation.

    Aide-soignant en hémodialyse

    Le métier consiste à prendre en charge les personnes en hémodialyse : accueil du patient, surveillance, aide, gestion du matériel, des déchets et de l’hygiène.

    Une formation certifiante est dispensée par l’Institut français de formation des professions funéraires et les IFSI.

    Aspiration endotrachéale

    Les aides-soignantes / aides-soignants peuvent assister les masseurs-kinésithérapeutes et les infirmiers à réaliser l’aspiration endotrachéale pour un patient trachéotomisé.

    Il faut avoir suivi une Formation aux Aspirations Endotrachéales (AET) dispensée par les centres de formations paramédicales.

    Assistant de soins de gérontologie

    L’aide-soignante / aide-soignant est spécialisé dans les gestes liées aux personnes âgées : habitudes de vie spécifiques, maitrise des échelles d’évaluation de la prévention des escarres et de la douleur chez un patient non-communicant, prévention de la dénutrition et déshydratation, etc.

    Avec 3 années d'expérience, il est possible de prétendre aux épreuves de sélection pour intégrer une formation afin de devenir infirmière / infirmier.

    Le métier d'aide-soignante au quotidien

    Le quotidien d’une aide-soignante / aide-soignant est composé de moments gratifiants et d’autres plus difficiles.

    Quels sont les avantages du métier d'aide-soignante ?

    Le métier d'aide-soignante / aide-soignant est humainement particulièrement enrichissant. Il est très valorisant d'aider l'autre dans ses besoins essentiels de vie et assurer sa sécurité quotidienne.

     L'aide-soignante / aide-soignant exerce souvent son métier par vocation et en tire une grande satisfaction personnelle. 

    L’aide-soignant est un maillon fondamental au sein de l’équipe soignante, car il est en lien permanent avec le patient et entretient une relation de proximité privilégiée avec lui.

    Le caducée aide-soignante / aide-soignant est un signe de reconnaissance et d’appartenance au métier. Il permet de signaler votre présence en étant apposé sur un véhicule, par exemple.

    Quelles sont les difficultés du métier d'aide-soignante ?

    C'est un métier avec des difficultés au niveau physique et psychologique. Il faut avoir suffisamment de force pour déplacer les patients si besoin et être solide mentalement lorsque les situations se dégradent pour eux. 

    Les conditions d'exercice sont fréquemment compliquées et des aides-soignantes / aides-soignants peuvent se trouver parfois en souffrance du fait de difficultés liées au nombre de patients et aux manques de moyens de certains établissements et services hospitaliers.

    Le métier vu de l'intérieur

    Le quotidien professionnel des aides-soignantes / aides-soignants fait partie intégrante de la journée personnelle des patients hospitalisés ou hébergés. Elles / Ils les accompagnent dans leur bien-être et leurs soins quotidiens. Les activités sont diverses et dépendent de l’établissement d’exercice et du type de patient dont il faut s’occuper.

    Les témoignages d’aides-soignantes en exercice mettent en avant le lien avec les familles et la satisfaction de se sentir utile en améliorant le bien-être des patients jour après jour.

    Le facteur humain est primordial au sein des préoccupations de ces professionnels de santé.

    Voir notre vidéo sur le quotidien d'une aide soignante ci-dessous :

    Les institutions et groupes d'entraide pour aide soignante

    Les associations

    De nombreuses associations spécialisées existent pour promouvoir le métier d’aide-soignante / aide-soignant.

    FNAAS - Fédération Nationale des Associations d'Aides-Soignant(e)s

    La FNASS œuvre depuis 1988 sous la forme d’une association apolitique et sans connotation syndicale. Elle se compose de 13 associations en région. Son objectif est de défendre et valoriser le métier d’aide-soignante / aide-soignant. Les adhérents ont accès à un journal d’informations et à une protection juridique.

    • Coordonnées : 118/130 Avenue Jean-Jaurès - 75171 Paris cedex 19
    • Site web : fnaas.fr

    GERACFAS – Groupement d'Études, de Recherches et d'Actions pour la Formation d'Aide-Soignant(e)

    Cette organisation regroupe les instituts de formations d’aides-soignants (IFAS) quel que soit leur statut. Elle est constituée de formateurs et de directeurs qui exercent en IFSI ou en IFAS. Son objectif est de travailler sur l’évolution du métier afin de le promouvoir grâce à différents types d’actions. Le GERACFAS est reconnu par les instances gouvernementales (Ministère, ARS, DREETS) comme un interlocuteur privilégié.

    • Coordonnées : GERACFAS - IFAS Ancenis. 47 boulevard Vincent CS 10119 - 44153 Ancenis.
    • Site web : geracfas.com

    Les groupes d'aide

    Association Nationale des Aides-soignants

    L'association Nationale des Aides Soignant(e)s de France souhaite valoriser le métier auprès de l'état, oeuvre pour revaloriser les compétences et la grille salariale. La page Facebook réunit plus de 4 600 personnes qui échangent et se soutiennent.

    Groupe de Vie d'Aide-Soignant

    Ce groupe permet d’échanger entre aides-soignants sur le quotidien et la vie professionnelle. Il regroupe 29 500 membres.

    Groupe Aide Soignant

    Grâce à cette page Facebook, plus de 70 000 personnes partagent des informations et suivent l’actualité liée au métier.

    Recevez nos meilleurs guides et fiches pratiques !