Andrologue | Métier, salaire et formation (2024)

Article mis à jour le : 18 janvier 2024

L’andrologie est une spécialité médicale qui s’intéresse au bon fonctionnement de l’appareil génital masculin, en prenant en compte les aspects anatomiques, biologiques et psychiques.

Si la discipline vous intéresse, découvrez :

  • Comment devenir andrologue ?
  • Quel est le champ d’expertise de ce médecin ? 
  • Quel est le profil nécessaire pour exercer ?
  • Les salaires et les perspectives de carrière, mais aussi le coût de la formation et les aides possibles.

Détails et explications dans cette fiche pratique.

Andrologue

Le métier d'andrologue en France

Qu’est-ce qu’un andrologue ?

Du grec andros qui signifie « homme mâle », c’est un médecin spécialiste de l’appareil génital masculin. À ce titre, l’andrologue peut être considéré comme l’équivalent du gynécologue pour les hommes.

Il examine les organes sexuels masculins et prend en charge tous types de pathologies affectant la santé reproductive ou sexuelle des hommes, comme :

  • Troubles de l’érection (priapisme, impuissance…), de l’éjaculation et de la libido
  • Problèmes de fertilité, parcours d’AMP (assistance médicale à la procréation)
  • Problèmes hormonaux, hypogonadisme, andropause, contraception masculine…
  • Cancer des testicules
  • Malformations testiculaires ou génitales, maladie de Lapeyronie, hydrocèle, cryptorchidie…

Quelles sont les missions d’un andrologue ?

Diagnostic et dépistage

  • Effectue une anamnèse complète (symptômes, antécédents personnels et familiaux…)
  • Réalise un examen clinique des organes génitaux externes
  • Prescrit des analyses et examens complémentaires en cas de besoin (analyses de sang, spermogramme…)
  • Réalisation d’examens (échographie-doppler, biopsie testiculaire…)
  • Établit un diagnostic précis

Prise en charge thérapeutique

  • Détermine le traitement le mieux adapté (médicaments, chirurgie…)
  • Réalise des petites interventions en cabinet ou des chirurgies plus importantes en établissement hospitalier
  • Contrôle l’efficacité d’un traitement et surveille l’évolution de la maladie

Prévention & pédagogie

  • Oriente le patient vers un confrère en cas de besoin (psychologue, urologue…)
  • Réalise le suivi du cancer

Collaborations & autres activités

  • Communique et collabore avec d’autres professionnels de santé (biologistes, psychologues, urologues, endocrinologues, anatomo-pathologistes…)
  • Réalise les bilans andrologiques des couples qui envisagent une procréation médicalement assistée (PMA)

Quelle est la différence entre un andrologue et un urologue ?

Il ne faut pas confondre urologue et andrologue. L’un et l’autre sont impliqués dans le traitement des maladies touchant l’appareil urogénital des hommes. Cependant, l’andrologue est un médecin dont le champ d’intervention est ciblé sur les troubles des organes reproducteurs masculins et la santé sexuelle des hommes. Quant à l’urologue, hormis certains problèmes de l’appareil génital masculin, c’est un spécialiste des troubles du système urinaire qui prend en charge aussi bien des hommes que des femmes.

Quel profil faut-il avoir pour être andrologue ?

Le métier d’andrologue nécessite des connaissances médicales dans des disciplines diverses (endocrinologie, psychologie, urologie…), mais également certaines qualités humaines :

  • Rigueur scientifique
  • Capacité d’écoute et empathie
  • Diplomatie et psychologie
  • Discrétion

Quels sont les lieux d’exercice d’un andrologue ?

Les andrologues ont la possibilité d’exercer :

  • Dans un établissement de santé, public ou privé (hôpital, CHU, clinique, centre de santé mutualiste…)
  • En cabinet libéral, à leur propre compte
  • Dans un CECOS (Centre d'Étude et de Conservation des Œufs et du Sperme)
  • En mode mixte, dans un cabinet libéral tout en assurant des consultations en milieu hospitalier

Quel est le salaire des andrologues ?

Le salaire des andrologues est très variable selon leur statut : salariés dans le privé, installés en libéral, praticiens hospitaliers ou bien cumulant plusieurs statuts.

Dans le secteur public, il est fixé par décret et augmente selon une grille indiciaire qui tient compte de l’échelon. Les andrologues perçoivent ainsi environ 4 500 € brut par mois en début de carrière et jusqu’à 9 000 € en fin de carrière. À ce salaire peuvent s’ajouter des primes et des indemnités (IESPE, prime de garde ou d’astreinte…).

Le salaire moyen des andrologues installés en libéral est généralement supérieur. Il dépend du nombre de patients qu’ils reçoivent dans le mois, mais également de leur notoriété, de leurs compétences et de leur secteur de conventionnement.

La formation pour devenir andrologue

L’andrologie est une discipline à la fois médicale, chirurgicale et technique.

Quel diplôme faut-il pour être andrologue ?

En France, l’andrologie n’est pas reconnue comme une spécialité médicale à part entière et il n’existe donc pas de diplôme d’études spécialisées (DES) en andrologie.

Les andrologues sont des médecins généralistes ou spécialistes, notamment des urologues, des endocrinologues, voire des gynécologues, qui ont effectué une formation complémentaire en andrologie.

Comment se former à l’andrologie ?

Pour se former à l’andrologie, deux voies sont possibles :

  • La formation spécialisée Transversale (FST) Médecine et biologie de la reproduction - Andrologie, uniquement accessible aux internes qui auront ensuite la possibilité d’exercer l’andrologie dans le cadre de leur diplôme d’études spécialisées (DES) d’origine.
  • Les diplômes universitaires en andrologie (DU ou DIU Andrologie) qui s’adressent principalement aux médecins ayant terminé leur internat et qui ne peuvent donc plus s’inscrire à une FST.

Quel est le programme d’une formation en andrologie ?

Quel que soit le parcours choisi, les formations apportent les connaissances nécessaires à l’exercice supplémentaire de l’andrologie, en abordant les grandes thématiques de la discipline :

  • Sexualité, sexologie et socioépidémiologie des comportements sexuels
  • Méthodes d’évaluation et d’exploration de la fonction sexuelle de l’homme
  • Différentes pathologies en andrologie et dysfonctions sexuelles (iatrogènes, organiques, psychologiques…)
  • Traitements et thérapeutiques
  • Fertilité
  • Psychopathologie du couple, prise en charge du couple dans les thérapeutiques sexologiques

Outre les enseignements théoriques, chaque formation propose des études de cas cliniques et des enseignements dirigés délivrés par des laboratoires de Biologie et de la Reproduction, des CECOS (centre d'étude et de conservation du sperme) et des centres d’Assistance Médicale à la Procréation.

Comment se préparer aux études en andrologie ?

Différents types d’ouvrages (référentiels, livres, périodiques…) et des services numériques spécialisés sont disponibles :

  • Traité d’andrologie à l’usage des cliniciens par WB. Schill, FH. Comhaire et TB. HArgreave. Éditions Springer, 2e édition. Juillet 2008.
  • Référentiel du Collège d’urologie téléchargeable sur le site web de l’AFU.
  • Publications de l’Association Française d’Urologie.
  • Plateforme SIDES NG.
  • Vidéos didactiques de l’Association Française d’Urologie.

Quel est le prix d’une formation en andrologie ?

Le coût total d’une formation pour devenir andrologue correspond à celui des études de médecine, auquel peut s’ajouter le coût supplémentaire d’une inscription à un DU.

Combien coûte une formation d’andrologue ?

Plusieurs associations d’étudiants en médecine ont évalué le coût moyen annuel d’une année en faculté de médecine à plus de 15 000 €. Celui-ci comprend :

  • les droits d’inscription universitaire (entre 170 € et 243 € selon l’année universitaire) ;
  • la contribution de vie étudiante et de campus (CVEC) qui s’élève à 100 € ;
  • le matériel pédagogique (ouvrages et référentiels…) ;
  • l’inscription à des prépas privées et à des services d’aide à la préparation des ECN ;
  • les loyers et les frais de vie courante (transport, repas, forfait internet/téléphone…).

Quelles sont les aides à la formation d’un andrologue ?

Différents dispositifs d’aides financières existent pour soutenir les étudiants qui s’engagent dans une formation pour devenir andrologue :

Comment se reconvertir pour devenir andrologue ?

Tout médecin qui souhaite exercer l’andrologie en complément de sa spécialité d’origine doit en faire la demande auprès des conseils départementaux de l’Ordre des médecins dont il relève.

Il devra pouvoir justifier d’une formation ou d’une expérience qui lui assure les compétences requises. La Validation des acquis de l’expérience (VAE) est une procédure réglementée dont les détails sont consultables sur le site de l’Ordre des médecins.

Spécialités et évolution de carrière des andrologues

Les perspectives de carrière des andrologues sont variées. Avec le temps, ils peuvent :

  • Prendre la direction d’un service médical, pour ceux exerçant dans un établissement hospitalier public ou privé ;
  • Enseigner dans les universités ou les CHU ;
  • Faire de la recherche ;
  • Travailler pour l’industrie pharmaceutique…

Cependant, pour pouvoir évoluer dans leur carrière, outre l’expérience, ils devront aussi acquérir de nouvelles compétences. La formation professionnelle continue leur offre cette possibilité avec de nombreux programmes disponibles sous la forme de diplômes universitaires (DU et DIU), de journées scientifiques thématiques, de congrès de sociétés savantes, de webinaires…

Les andrologues pourront ainsi actualiser ou approfondir leurs connaissances ou se sur-spécialiser dans certains domaines spécifiques de leur discipline, comme dans la médecine de la reproduction, la médecine sexuelle ou la médecine de l’homme âgé…

Exemples de formations disponibles :

  • Formation Contraception masculine de la Société d’andrologie de langue française (SALF).
  • DIU Sexologie et médecine sexuelle
  • DIU Médecine de la personne âgée
  • DU Infertilité, procréation médicalement assistée et endocrinologie de la reproduction

Le quotidien d'un andrologue

Quels sont les avantages du métier d’andrologue ?

Le métier d’andrologue a de l’avenir. En effet, dans 20 % des cas, les problèmes d’infertilité d’un couple sont imputables à une anomalie chez l’homme. Les cancers du testicule augmentent de 3 % par an et près d’un homme sur quatre souffre d’un trouble de l’érection au cours de sa vie.

La pratique de la discipline est variée, car la prise en charge d’un patient est à la fois globale et personnalisée. L’andrologue a des compétences médicales, chirurgicales et aborde aussi les aspects psychiques et psychologiques des maladies qu’il traite.

C’est également un domaine de la médecine où il est possible de vivre des émotions fortes et d’impacter fortement la qualité de vie des hommes et des couples.

Quelles sont les difficultés du métier d’andrologue ?

Les andrologues sont moins connus que leurs confrères gynécologues. Aujourd’hui encore peu d’hommes les consultent, car les problèmes de santé sexuelle et reproductive sont souvent des sujets très sensibles pour eux. En tant qu'andrologue, il faut être capable de communiquer avec empathie et de traiter ces problèmes délicats de manière respectueuse et professionnelle.

Le métier vu de l'intérieur

Groupes et associations pour les andrologues

  • SALF – Société d’andrologie de langue française

Association loi 1901 créée en 1982, la SALF a pour objectif de promouvoir la discipline sous toutes ses formes (enseignement, formation, recherche clinique et fondamentale, diffusion d’informations…).

Site web : https://www.salf.fr/

  • SFMS – Société francophone de médecine sexuelle

La SFMS a pour objectif de favoriser la diffusion de l’information scientifique auprès de tous les professionnels de santé (généralistes, sexologues, urologues, gynécologues, andrologues, endocrinologues, psychiatres …) concernés par la médecine sexuelle.

Site web : https://www.sfms.fr/

  • AFU – Association française d’urologie

Fondée en 1896, l’AFU a été reconnue d’utilité publique en novembre 1925. Elle a « pour but la promotion de l’urologie, le développement d’une politique globale de qualité et de sécurité des soins et l’étude de toute question ayant trait aux affections de l’appareil urinaire des deux sexes et de l’appareil génital de l’homme ».

Site web : https://www.urofrance.org/

  • FFER – Fédération Française d'Études de la Reproduction

La FFER regroupe 10 sociétés savantes du domaine de la stérilité et de l'assistance médicale à la procréation. Elle représente les professionnels auprès des instances nationales.

Site web : https://www.ffer.fr/

  • Vous voulez sauver des vies via des formations sur-mesure ?
  • Vous voulez former votre personnel aux gestes qui sauvent ?
  • Besoin d'un audit de formation, d'un accompagnement personnalisé ou d'une aide spécifique ?

Trouvez les meilleures formations AFGSU & Premiers secours obligatoires