Assistant médical | Métier, formation et salaire (2024)

Article mis à jour le : 9 avril 2024

Véritable bras droit du médecin, l’assistant médical exerce une profession mise en place dans le cadre de la réforme du système de santé français (Ma Santé 2022).

L‘administratif et le domaine de la santé vous attirent ? En tant que secrétaire médicale, vous souhaitez évoluer professionnellement ? Ou bien êtes-vous aide-soignante, auxiliaire de puériculture ou infirmière en reconversion professionnelle ?

Dans toutes ces situations, le métier d’assistante médicale est peut-être fait pour vous.

  • Comment devient-on assistant médical ?
  • En quoi consiste ce métier ?
  • Quels sont les débouchés, les salaires et les perspectives de carrière pour les assistants médicaux ? 

Découvrez tout ce qu’il faut savoir sur le nouveau métier d’assistante médicale.

Missions des assistants médicaux

Le métier d’assistant médical en France

Très majoritairement exercé par les femmes, le métier d’assistant médical a été créé en 2018 dans le cadre du Plan Santé 2022.

Qu’est-ce qu’une assistante médicale ?

L’assistante médicale est une professionnelle de la filière médico-technique.

Elle soutient le médecin, généraliste ou spécialiste, dans son travail quotidien.  Elle assure la coordination des activités administratives et médicales et lui permet ainsi de se concentrer sur la prise en charge et le soin de ses patients.

Dans la Fonction publique hospitalière, les assistantes médicales sont connues sous l’appellation d’assistantes médico-administratives (AMA).

Quel est le rôle d’une assistante médicale ?

Parfois appelée assistante de consultation, l’assistante médicale travaille en binôme avec un médecin, sous sa responsabilité et dans la limite de ses compétences.

  • L’assistante médicale joue un rôle à la fois administratif, relationnel et technique.
  • Elle ne pose pas de diagnostic, ne réalise aucune prescription et aucun geste invasif. Cependant, en déchargeant le médecin de certaines tâches sans grande valeur médicale, elle participe à l’amélioration de la prise en charge des patients.
  • Elle facilite aussi l’accès aux soins, notamment dans les déserts médicaux, en permettant au médecin de voir davantage de patients sans dégrader la qualité des consultations.
  • L’assistante médicale a un champ d’activités possibles très varié. Les missions qui lui sont confiées dépendent généralement des besoins et des modes d’organisation des médecins.
  • Les assistantes médicales des médecins spécialistes ont souvent un rôle d'aide aux soins. Au contraire, celles qui travaillent dans les centres de santé regroupant plusieurs médecins généralistes ont des tâches plus administratives.

L’assistante médicale est soumise à un certain nombre de règles qui s’imposent à son médecin-employeur (secret professionnel…).

Les missions principales de l'assistant médical

Fonction organisationnelle et administrative

  • Accueil des patients et recueil des informations nécessaires (antécédents médicaux…)
  • Élaboration et mise à jour des dossiers médicaux
  • Gestion du matériel médical et des produits pharmaceutiques (commandes, réception…)
  • Planification des rendez-vous, encaissement des actes médicaux
  • Constitution des dossiers médico-sociaux (prise en charge du handicap, de la perte d’autonomie, de l’accueil en EHPAD…)
  • Coordination de la prise en charge des patients avec les autres acteurs de la santé

Pré-consultation et assistance technique

  • Mise en place des locaux et des plateaux techniques dans le respect des normes d’hygiène
  • Installation du patient, aide à l’habillage, déshabillage…
  • Prise des constantes et des mesures (tension artérielle, taille, poids…)
  • Réalisation de gestes simples avant, pendant et après la consultation (administration de gouttes ophtalmiques, délivrance de kits…)
  • Vérification du carnet de santé du patient (validité des vaccins…)
  • Assistance à la réalisation d’actes techniques (électrocardiogramme…)
  • Accompagnement de la télémédecine au sein du cabinet

Autres activités

  • Information et éducation thérapeutique des patients
  • Écoute rassurante et soutien moral
  • Évaluation du caractère urgent d’une situation
  • Amélioration des pratiques professionnelles et participation à la démarche qualité
  • Accompagnement des assistantes médicales en formation
différence entre une assistante médicale et une secrétaire médicale

Quelle est la différence entre une assistante médicale et une secrétaire médicale ?

La secrétaire médicale assure la gestion administrative du cabinet ou du service médical dans lequel elle exerce. Ses fonctions sont limitées à l’accueil des patients, au secrétariat et à l’organisation de l’activité médicale.

L’assistante médicale a une formation élargie dans le domaine médical. En plus des fonctions administratives et organisationnelles, elle est capable d’effectuer des tâches cliniques et des soins directs aux patients (prise de tension, préparation aux examens, administration de traitements mineurs…).

Bon à savoir : Les textes de loi soulignent que le métier d’assistant médical a été créé pour répondre à de vrais besoins et qu’en aucun cas, il peut se substituer à celui d’une secrétaire médicale ou de tout autre profession de santé.

L'essor des assistants médicaux pour améliorer les soins

La mise en place de 10 000 emplois d'assistants médicaux d'ici fin 2024 est une réponse du Gouvernement aux problématiques actuelles du système de santé en France. Les objectifs sont multiples : 

  • Libérer du temps médical : alors que 6.7 millions de personnes n'ont pas de médecin traitant, l'objectif est de permettre aux médecins de prendre en charge davantage de patients.
  • Améliorer l'efficacité des médecins : Les assistants médicaux peuvent prendre en charge certaines tâches administratives et techniques, permettant ainsi aux médecins de se concentrer davantage sur le soin des patients. Cela devrait permettre aux médecins de gérer environ 10 % de patients en plus, améliorant ainsi l'accès aux soins. Le financement des postes d'assistant médical par l'État est lié à un engagement des médecins dans le sens du maintien ou de l'augmentation de leur patientèle.
  • Contribuer à un objectif national de santé : L'engagement de former et d'embaucher plus d'assistants médicaux est directement lié à l'objectif du gouvernement de garantir à chaque Français un médecin traitant. Cela illustre la reconnaissance du rôle crucial des assistants médicaux dans l'atteinte des objectifs de santé publique.
  • Participer à une meilleure coordination des professionnels de santé : Le rôle des assistants médicaux dans la coordination des soins et la gestion des urgences est également souligné. En répartissant efficacement les tâches et en libérant les médecins de certaines tâches administratives, on vise une amélioration de la continuité des soins.

Sources : 

Le quotidien d’une assistante médicale

Les avantages du métier

  • Proximité avec les patients
  • Pas de routine, ni de monotonie grâce à la diversité des tâches et des responsabilités
  • Métier émergent et recherché
  • Embauche facile, notamment grâce aux aides financières attribuées par l’État aux médecins recruteurs
  • Sentiment d’être utile, au médecin et à ses patients
  • Travail en binôme ou travail en équipe

Les inconvénients de la profession

  • Pression et stress lorsqu’il faut gérer les urgences, les imprévus, l’anxiété ou le manque de respect de certains patients
  • Salaire relativement modeste

Témoignages de professionnels

Source CPAM des Yvelines

Quelles sont les qualités requises pour devenir assistante médicale ?

En tant que collaborateur du médecin, l’assistante médicale doit posséder des compétences techniques et des qualités humaines telles que :

  • Qualités relationnelles (accueil, écoute, patience, empathie, disponibilité)
  • Rigueur et organisation
  • Adaptabilité et polyvalence
  • Discrétion
  • Capacité à travailler en équipe

Où travaille une assistante médicale ?

Elle peut travailler auprès d’un médecin, généraliste ou spécialiste, exerçant dans tous types d’établissements médicaux du secteur public ou privé :

  • Cabinets privés libéraux (individuels ou regroupements de praticiens)
  • Hôpitaux, CHU, cliniques privées
  • Centres de santé pluridisciplinaires, centres d’accueil de soins…
  • Centres d’hébergement, établissements pour personnes handicapées, EHPAD…

Le salaire d’une assistante médicale

En France, le salaire moyen d’une assistante médicale se situe entre 1 500 € et 2 000 € nets par mois.

Les salaires varient selon l’expérience de l’assistante médicale, les responsabilités assurées, le lieu d’exercice (cabinet privé, milieu hospitalier) ou encore la taille du centre médical.

Les assistantes médicales qui exercent dans des hôpitaux publics font partie du corps des assistantes médico-administratives (AMA) de catégorie B. Leur rémunération est basée sur la grille indiciaire hospitalière et évolue avec l’ancienneté.

Échelon

Salaire mensuel brut

1

1836,20 €

2

1 841,12 €

3

1 846,04 €

4

1 850,97 €

5

1 855,89 €

6

1 900,19 €

7

1 974,03 €

8

1 067,57 €

9

2 146,33 €

10

2 195,56 €

11

2 274,32 €

12

2 372,78 €

13

2 500,77 €

Plusieurs primes peuvent compléter le salaire de base des assistantes médicales hospitalières : supplément familial de traitement (SFT), indemnités pour frais de transport des personnes (IFTP), etc.

Listes formation pour devenir assistant médical

La formation pour devenir assistant médical

Quel diplôme faut-il pour être assistant médical ?

Le Certificat de qualification professionnel d’Assistant médical a été créé pour répondre aux différents besoins exprimés par les médecins et pour apporter une reconnaissance aux salariés.

Il s’agit d’un titre professionnel inscrit au Répertoire national des certifications professionnelles (RNCP36358) et homologué au niveau bac.

Conformément à la loi, l'assistante médicale a l'obligation de détenir l'Attestation de formation aux gestes et soins d'urgence (AFGSU niveau 1). L'AFGSU 1 est intégrée à la certification.

Quelles sont les conditions pour suivre une formation d’assistant médical ?

La formation est ouverte aux titulaires du baccalauréat ou d'un titre de niveau équivalent (niveau 4).

Les candidats admis à suivre les enseignements sont sélectionnés sur dossier et entretien individuel de positionnement et de validation du projet professionnel.

Des dispenses et des allègements de formation sont possibles en fonction des diplômes et de l’expérience acquise. C’est notamment le cas pour les personnels soignants titulaires d’un diplôme d’État d’infirmier, d’aide-soignant ou d’auxiliaire de puériculture ainsi que pour les secrétaires médicales.

Depuis Avril 2022, le CQP Assistant médical est accessible par la Validation des acquis de l’expérience (VAE).

Quel est le programme des études pour devenir assistant médical ?

La formation d’assistante médicale se déroule sur 1 an. Elle est généraliste et permet d’acquérir les savoirs, les savoir-faire et les comportements nécessaires à l’exercice de la profession auprès de tout médecin, quelle que soit sa spécialité.

Elle s’organise autour d’une alternance de cours théoriques et de journées de mises en pratique des connaissances acquises dans des cabinets ou des centres médicaux.

Les enseignements théoriques sont organisés en 4 blocs de compétences :

Bloc 1 : Suivi du parcours de santé du patient

  • Examen et soins courants en cabinet médical
  • Parcours de santé et coordination
  • Vaccination et dépistages
  • Politiques de santé publique

Bloc 2 : Accueil et prise en charge administrative des patients

  • Création et suivi d’un dossier patient
  • Vocabulaire médical et terminologie
  • Logiciels médicaux
  • Communication avec les patients, gestion des situations difficiles
  •  Télémédecine

Bloc 3 : Hygiène et qualité

  • Gestion du risque contaminant
  • Identitovigilance et réglementation
  •  Pharmacovigilance

Bloc 4 : Assistance opérationnelle au praticien

  • Gestes de première urgence
  • Constantes et mesures
  • Gestion des stocks
  • Assistance technique au praticien

Les enseignements peuvent être suivis en présentiel, en e-learning ou en classe virtuelle, toujours sur le principe de l’alternance entre centre de formation et cabinet médical.

Le Titre d’Assistant médical s’obtient après validation de la totalité des 4 blocs de compétences.

Les détails des compétences, des modalités d’évaluation et d’obtention de la qualification sont listés dans la fiche dédiée au CQP Assistant médical de France Compétences.

Quelles sont les écoles qui forment au métier d’assistant médical ?

En France, seuls les organismes agréés par la Commission Paritaire Nationale de l’Emploi et de la Formation Professionnelle (CPNEFP) des cabinets médicaux sont habilités à délivrer le Titre d’Assistant médical.

La liste officielle des organismes reconnus est la suivante :

  • Association pour la formation de la biochimie et de la biologie (AFBB)
  • Association pour la formation des médecins libéraux (AFML)
  • CFA CCI Le Mans
  • École CHEM
  • Conservatoire national des arts et des métiers (CNAM) des Pays de la Loire
  • Institut Curie
  • Pôle Formation Pasteur
  • CQFD Formations médico-sociales
  • Institut National de Formation et de Recherche sur l’Éducation permanente (INFREP)
  • Keyce Academy
  • Centre CEPFOR
  • Yschools
Le métier d'une assistance médicale en France

Quel est le prix d’une formation d’assistante médical ?

Le coût moyen d’une formation d’assistant médical se situe autour de 8 000 €. Les tarifs peuvent varier en fonction des différents centres de formation. 

Dans certains cas, des frais annexes de logement et de vie courante peuvent s’ajouter aux frais pédagogiques et alourdir considérablement la facture.

Selon le statut du candidat, le coût de la formation au CQP Assistant médical est pris en charge par :

  • Compte personnel de formation (CPF) pour les non-salariés
  • Pôle emploi (AIF, ARIF, CSP)
  • Association nationale pour la formation permanente du personnel hospitalier (ANFH)
  • OPCO (Opérateur de Compétences) de l’employeur, dans le cadre de la formation continue des salariés déjà en poste

Il n’y a pas de frais d’enseignement pour les candidats en contrat par apprentissage ou contrat de professionnalisation. Ceux-ci sont par ailleurs rémunérés à hauteur de 55 à 80 % du SMIC lorsqu’ils ont moins de 26 ans, et au SMIC au-delà de 26 ans.

Évolution professionnelle des assistantes médicales

Après quelques années d’expérience, les assistantes médicales peuvent reprendre leurs études dans le cadre de la formation continue ou d’une reconversion professionnelle.

Elles pourront avoir accès à davantage de responsabilités dans leur activité ou bien évoluer vers un autre poste (formation de secrétaires ou d’assistantes médicales, par exemple).

  • Plusieurs diplômes d’État dans le domaine médico-technique sont accessibles aux assistants médicaux (DE Aide-soignante, DE Infirmière…).
  • Il existe aussi des formations non diplômantes pour se spécialiser dans un secteur spécifique (travail en psychiatrie, travail auprès de personnes âgées…) ou acquérir des compétences particulières (gestion du risque infectieux, gestion de l’agressivité, travail en pôle…).
  • Enfin, les assistantes médicales qui souhaitent travailler en milieu hospitalier peuvent suivre une formation de préparation aux différents concours d’assistant médico-administratif de la Fonction publique.

Sites web et liens utiles pour les assistants médicaux

  • ASMR – Association des Secrétaires Médico-sociales et des Référentes

Association loi 1901 créée en 1990 et organisme de formation depuis 1993, l’ASMR est dédiée à tous les professionnels du secrétariat médico- social des secteurs publics et privés.

Site : https://www.asmr.fr/

  • Vous voulez sauver des vies via des formations sur-mesure ?
  • Vous voulez former votre personnel aux gestes qui sauvent ?
  • Besoin d'un audit de formation, d'un accompagnement personnalisé ou d'une aide spécifique ?