14 besoins de Virginia Henderson : liste détaillée

Article mis à jour le : 23 janvier 2024

Virginia Hendersen s’est basée sur sa pratique en soins infirmiers pour concevoir une théorie sur les besoins fondamentaux des personnes. Elle a élaboré une liste de 14 besoins fondamentaux qui permettent de comprendre ce qui permet d’avoir une bonne qualité de vie. Cette liste des 14 besoins fondamentaux de Virginia Hendersen est enseigné dans les formations des infirmières et aide soignantes.

besoins fondamentaux de Virginia Hendersen

Quel est le principe des besoins fondamentaux de Virginia Hendersen ?

Virginia Hendersen s’est attachée à définir une liste des besoins fondamentaux de l’être humain, classés selon un ordre précis. L’ensemble fonctionne comme une pyramide où un besoin doit être satisfait et validé pour permettre de passer au suivant. On parle ainsi d’interdépendance des besoins humains et de leur satisfaction.

Cette liste des 14 besoins fondamentaux définis par Virginia Hendersen est enseignée lors des études en soins infirmiers :

  1. Besoin de respirer normalement
  2. Besoin de manger et boire de manière adéquate
  3. Besoin d'éliminer par toutes les voies
  4. Besoin de se mouvoir et maintenir une bonne posture
  5. Besoin de dormir et se reposer
  6. Besoin de se vêtir et se dévêtir
  7. Besoin de maintenir la température du corps dans les limites de la normale
  8. Besoin d'être propre, soigné et de protéger ses téguments
  9. Besoin d'éviter les dangers de l'environnement et d'éviter de blesser autrui
  10. Besoin de communiquer avec les autres en exprimant ses émotions, ses besoins, ses peurs ou ses opinions
  11. Besoin d'agir selon ses croyances et ses valeurs
  12. Besoin de s'occuper en vue de se réaliser
  13. Besoin de se récréer
  14. Besoin d'apprendre, découvrir ou satisfaire la curiosité qui conduit à un développement normal et à l'utilisation de la santé

Elle a été diffusée à travers le monde par le Conseil international des infirmières à partir de 1960. Elle est rapidement devenue un cadre de référence.  Détails de chaque besoin ci-dessous.

a pyramide des 14 besoins de Virginia Hendersen

Qui est Virginia Hendersen ?

Virginia Hendersen est une infirmière américaine née en 1897. Elle a exercé en hôpital où elle a commencé à développer une conception de soins différente de celles pratiquées à l’époque, en considérant qu’il fallait soigner une personne plutôt qu’un organe ou une maladie.

Elle s’est ensuite tournée vers l’enseignement et s’investit auprès des étudiants pour promouvoir le métier et les missions des infirmiers. Elle s’attache alors à proposer une définition des soins infirmiers applicables indistinctement à tous les malades, ce qui la mène à l’élaboration de sa liste des 14 besoins fondamentaux.

Quel est l’intérêt du tableau de Virginia Hendersen ?

La liste des 14 besoins fondamentaux de Virginia Hendersen est utile au moment du bilan de soins infirmiers (BSI) afin de définir une démarche de soins. La liste de Virginia Hendersen aide à comprendre la situation du patient et de préciser son niveau de dépendance.

Dans un second temps, le tableau des besoins fondamentaux permet de déterminer les besoins du patient afin de mettre en place des soins destinés à améliorer voire retrouver une qualité de vie et un confort au quotidien.

Concrètement, la démarche consiste à identifier le besoin perturbé ainsi que son niveau de gravité afin de mettre en place les réponses adaptées qui correspondent à un plan de soins.

Qui utilise le modèle de Virginia Hendersen ?

Le modèle de Virginia Hendersen pour définir les besoins des patients est utilisé par la grande majorité des infirmiers pour établir les BSI (bilan de soins infirmiers), c’est-à-dire dans une démarche au départ diagnostique. Il est également utilisé par les aide soignants afin d’aider les patients à retrouver leur autonomie.

La liste des 14 besoins fondamentaux est utilisable pour tout type de patient. Elle est aussi beaucoup utilisée en psychiatrie, qui est un secteur où les patients ne sont pas en demande de soins.

La liste de Virginia Hendersen est adaptable.

a pyramide des 14 besoins de Virginia Hendersen

La pyramide des 14 besoins de Virginia Hendersen

On parle de pyramide car les 3 premiers besoins sont dits « vitaux ». Ils sont les préalables indispensables pour les besoins secondaires qui suivent. On identifie aussi cette distinction :

  • Besoins physiologiques de 1 à 5
  • Besoins psychosociaux de 6 à 14

Chaque besoin est évalué selon une échelle qui le caractérise comme étant satisfait, altéré, très altéré ou gravement altéré.

1. Le besoin de respirer

La respiration fait partie des besoins vitaux essentiels pour vivre convenablement. Sans une respiration correcte, une personne ne peut avoir aucun confort raisonnable au quotidien. Au niveau médical, l’oxygénation des cellules doit être satisfaisante.

Ce besoin de respirer est :

  • satisfait si la capacité de respiration est sans gêne
  • altéré en cas de dyspnée
  • très altéré quand il faut recourir à une aide technique de type aérosol
  • gravement altéré si une assistance respiratoire est nécessaire

2. Le besoin de boire et manger

Manger et boire sans difficulté est un autre besoin vital qu’il faut pouvoir assouvir pour vivre. En effet, des problèmes d’alimentation peuvent entraîner de nombreux déséquilibres. Le métabolisme du patient doit pouvoir fonctionner correctement pour produire suffisamment d’énergie pour maintenir le corps dans un état correct de fonctionnement.

Concrètement, le patient doit s’alimenter en quantité et en qualité suffisante pour que les apports et les besoins du corps soient à l’équilibre.

Ce besoin de manger et boire est :

  • satisfait si la personne mange seule
  • altéré si elle a besoin qu’on la stimule
  • très altéré si elle a besoin d’une aide partielle ou d’une surveillance
  • gravement altéré si elle est incapable de manger seule et qu’il lui faut une aide totale pour manger

3. Le besoin d'éliminer

L’élimination des déchets provenant de l’organisme est un besoin vital pour faire fonctionner correctement un corps humain. Une élimination qui n’est pas correcte peut entraîner toutes sortes de problèmes au niveau urinaire ou mener à des constipations et des occlusions. Le corps doit être capable de rejeter les déchets par voie naturelle : par les urines grâce aux reins, par les selles grâce aux intestins, par la transpiration grâce à la peau, par l’expiration grâce aux poumons…

Ce besoin d’élimination est évalué comme :

  • satisfait s’il n’y a aucun problème (continence)
  • altéré si la personne a besoin d’aide (mise à disposition d’un bassin, d’un urinal, d’une aide pour aller aux WC…)
  • très altéré si il y a une incontinence pendant le jour ou la nuit
  • gravement altéré si l’incontinence a lieu pendant le jour et la nuit

4. Le besoin de se mouvoir et de maintenir une bonne posture

Ce besoin de pouvoir se mouvoir en autonomie permet d’avoir une vie sociale et dépend des autres besoins précédemment décrits. Ne pas pouvoir répondre à ce besoin entrave la liberté de se déplacer et impacte grandement la vie sociale du patient qui peut être amené à s’isoler de plus en plus. L’équilibre mental dépend de ce besoin de réaliser des activités sociales de base.

Concrètement, la personne doit être capable de se mettre en mouvement et de maintenir une posture sans ressentir d’inconfort ou de douleur.

Ce besoin de se mouvoir et de maintenir une posture est évalué comme :

  • satisfait si le patient réalise ses déplacements seul sans difficulté
  • altéré si les déplacements s’effectuent avec une canne ou avec l’aide d’une tierce personne
  • très altéré si les déplacements nécessitent l’aide de 2 personnes
  • gravement altéré le patient est alité en permanence sans pouvoir se lever

5. Le besoin de dormir et de se reposer

Le sommeil est une composante importante pour avoir une vie équilibrer et harmonieuse. Il permet de récupérer physiquement et psychologiquement. Il permet de conserver de l’énergie pour réaliser des activités dans la journée et de diminuer le stress. La qualité du sommeil des patients est donc un besoin important à vérifier.

Ce besoin d’avoir un sommeil stable est évalué comme :

  • satisfait si la personne dort de manière naturelle et sans difficulté
  • altéré si elle a besoin de médicament pour dormir
  • très altéré si les réveils sont fréquents
  • gravement altéré les insomnies sont fréquentes

6. Le besoin de se vêtir et de se dévêtir

L’aisance à s’habiller et à se déshabiller est révélateur d’un manque éventuel d’autonomie. Évaluer si ce besoin est satisfait et dans quelle mesure permet d’estimer le niveau de dépendance de la personne concernée. En effet, une limitation de mouvement met en avant une difficulté à être pleinement autonome et à avoir une vie sociale grâce à des vêtements adaptés qui protège le corps et respectent la pudeur.

Ce besoin de se vêtir et de se dévêtir est évalué comme :

  • satisfait lorsque la personne s’habille et de déshabille seule
  • altéré si elle a besoin de conseils
  • très altéré si elle a besoin de l’aide d’un tiers
  • gravement altéré quand il y a besoin d’une aide complète

7. Le besoin de maintenir la température du corps dans les limites de la normale

Il peut arriver qu’un patient en état de dépendance n’arrive plus à évaluer le froid et le chaud en adaptant ses vêtements à l’environnement. Le besoin de maintenir une sensation de chaleur corporelle satisfaisante (à l’aide de vêtements adaptés et de chauffage dans les pièces d’habitation) est à évaluer afin de garder un équilibre entre les calories produites et les calories perdues par le corps.

Le besoin de maintenir la température du corps est évalué comme :

  • satisfait quand la personne adapte d’elle-même ses vêtements à la température
  • altéré quand le patient réclame à être protégé
  • très altéré s’il est incapable d’adapter sa tenue
  • gravement altéré quand il garde les vêtements sans réagir

8. Le besoin d'être propre et de protéger ses téguments

Ce besoin mesure la capacité de la personne à assurer sa propre hygiène au niveau de la peau, des phanères (les ongles, les poils et les cheveux) et des glandes. Le patient peut ainsi se sentir propre. Dans le cas inverse, outre les problèmes de santé qui en découlent, l’individu est sujet à un manque de bien-être.

Ce besoin d’être propre est évalué comme :

  • satisfait si l’individu se lave seul en parfaite autonomie
  • altéré si il se lave seule mais qu’il a besoin d’être stimulé
  • très altéré si il a besoin d’aide pour une partie de sa toilette
  • gravement altéré si il a besoin d’une aide complète pour accomplir sa toilette

9. Le besoin d'éviter les dangers

Ce type de besoin concerne les patients qui ont un problème locomoteur ou qui se trouvent en situation de dépression (voire qui ont des tendances suicidaires). Pour vivre correctement, il est nécessaire de savoir se protéger contre tout type d’agression extérieure qu’elle soit réelle ou fictive, tout en ne mettant pas en danger son intégrité physique mais aussi psychologique (avec des angoisses, des peurs, etc.).

Il faut alors évaluer si le patient peut être un danger pour lui-même et si oui, dans quelle mesure.

Ce besoin d’éviter les dangers est évalué comme :

  • satisfait si le patient est toujours en état de lucidité
  • altéré s’il est parfois désorienté ou confus
  • très altéré s’il est tout le temps désorienté ou confus
  • gravement altéré s’il est dangereux pour les autres et pour lui-même

10. Le besoin de communiquer

Le besoin de communiquer détermine souvent la capacité des personnes à s’intégrer socialement. Du moins, la difficulté à s’exprimer entraîne un isolement social. Pouvoir communiquer permet de transmettre et de recevoir des messages et de vivre des relations sociales : exprimer ses idées, ses sentiments, ses besoins, ses émotions, ses peurs, ses intentions, etc.

Ce besoin de communiquer est évalué comme :

  • satisfait si la personne s’exprime sans ressentir de difficulté
  • altéré si elle s’exprime avec difficulté (si elle bégaie par exemple)
  • très altéré si elle s’exprime avec une aide (comme un interprète ou une ardoise)
  • gravement altéré si elle n’arrive pas à s’exprimer (par manque de capacité ou de volonté)

11. Le besoin de pratiquer sa religion

Il est impératif de respecter le besoin du patient à exprimer ses croyances et à pratiquer sa religion. Tout être humain à le droit d’être respecté dans sa recherche de sens. Il est parfois difficile d’identifier la ou les croyances d’un patient.

Ce besoin de pratiquer une religion est évalué comme :

  • satisfait si la personne est autonome
  • altéré si elle semble découragée, angoissée ou en colère
  • très altéré si elle ressent un vide spirituel
  • gravement altéré si elle dépend d’une influence sectaire

12. Le besoin de s'occuper et de se réaliser

Ce besoin a souvent une influence sur la capacité d’un patient à se rétablir suite à une maladie. Avoir une activité physique, bouger, s’occuper de manière active et développer son potentiel est un facteur important pour la vie autonome et le bien-être. C’est un facteur d’épanouissement.

Ce besoin de pratiquer une religion est évalué comme :

  • satisfait si le patient est autonome
  • altéré s’il semble triste
  • très altéré s’il se laisse aller
  • gravement altéré s’il apparait empreint de désespoir

13. Le besoin de se récréer, se divertir

Ce besoin arrive après les 12 précédents, mais il a son importance. Il permet aux patients d’exercer une passion, d’avoir une activité qui les divertit, les amuse et leur fait du bien.

Ce besoin de se divertir est évalué comme :

  • satisfait si la personne est autonome
  • altéré si elle ne s’intéresse pas à des activités distrayantes
  • très altéré si elle a des difficultés pour participer
  • gravement altéré si elle refuse de participer

14. Le besoin d'apprendre

Le besoin d’apprendre et de se dépasser est essentiel pour tout être humain, peu importe son âge ou sa situation. Chacun doit pouvoir apprendre, découvrir et se développer.

Tableau des 14 besoins fondamentaux de Virginia Hendersen en pdf

  • Vous voulez sauver des vies via des formations sur-mesure ?
  • Vous voulez former votre personnel aux gestes qui sauvent ?
  • Besoin d'un audit de formation, d'un accompagnement personnalisé ou d'une aide spécifique ?

Trouvez les meilleures formations AFGSU & Premiers secours obligatoires