Blended learning : la formation mixte idéale ?

Les nouveaux outils numériques offrent des opportunités inédites pour le secteur de la formation grâce à des supports innovants et des solutions d'interaction uniques. Les formules disponibles pour suivre des formations se multiplient et se diversifient. Outre les formations classiques en présentiel, les apprenants ont à présent aussi le choix avec des enseignements dispensés à distance.

Le blended learning est un type de formation qui se développe de plus en plus. Il s'appuie sur un mixte d'enseignement à distance et de sessions en présentiel. Ce guide sur le blended learning vous explique tout.

blended learning

Qu'est-ce que le blended learning ?

Beaucoup disent que le blended learning est la formule gagnante, idéale pour répondre à tous les besoins que rencontrent les stagiaires au cours d'une formation.

Le blended learning est aussi appelé formation mixte ou apprentissage hybride. Il associe deux modalités d'apprentissage :

  • des sessions de formation en présentiel comme une classe classique. Le formateur et les stagiaires se rencontrent physiquement. Le formateur dispense ses cours et guide ses élèves ;
  • et un enseignement en ligne avec les outils digitaux comme un logiciel d'e-learning. Les stagiaires sont pleinement autonomes. Les ressources et les supports de formation sont accessibles en ligne.

L'apprenant est placé au cours du processus de formation en blended learning. Il agit souvent en autonomie selon ses besoins.

Comment s'organise le blended learning ?

Différentes solutions sont possibles avec le blended learning afin de mixer les sessions de formation en présentiel et à distance. Le formateur a la liberté d'associer les deux à sa guise et selon ses besoins : alternance, simultanéité, etc. Toutes les combinaisons entre l'e-learning et le présentiel sont possibles.

Les formations en présentiel peuvent être majoritaires ou au contraire, l'enseignement à distance peut être privilégié.

Les formations en blended learning permettent, par exemple, au formateur d'exposer une théorie et d'expliquer des principes lors de sessions à distance. Les regroupements en présentiel donnent ensuite la possibilité de mettre en pratique ce qui a été appris.

L'inverse est aussi possible, c'est-à-dire commencer par un regroupement physique des stagiaires avec leur formateur, ce qui permet de créer une émulation de groupe. Les sessions à distance complètent l'apprentissage et permettent à l'apprenant de rester connecté avec le reste du groupe en complétant et en approfondissant les connaissances acquises.

Une autre solution d'organisation en blended learning consiste à baser la formation sur les sessions en présentiel en se servant des outils numériques pour enrichir l'enseignement.

4 modèles d'apprentissage en blended learning

Selon Michael B. Horn, le blended learning peut s'organiser selon les modes suivants :

  • Modèle de rotation où les apprenants changent de formule selon les besoins
  • Modèle flexible où l'essentiel de la formation est à distance et un suivi personnalisé est dispensé selon les situations
  • Modèle à la carte où le stagiaire choisit un complément à distance ou en présentiel
  • Modèle virtuel enrichi où la majeure partie des cours ont lieu à distance et des sessions ponctuelles sont dispensées en présentiel

Quels sont les avantages du blended learning ?

Le blended learning réunit à la fois les avantages d'une formation à distance et ceux d'un enseignement en présence d'un formateur.

Les sessions en présentiel permettent de préserver l'engagement des stagiaires et la spontanéité des échanges. L'apprentissage des pratiques professionnelles de terrain est facilement possible dans des conditions idéales.

Les sessions à distance offrent une autonomie aux stagiaires. Les formations sont faciles d'accès, à tout moment et les apprenants suivent leur propre rythme, adapté à leurs contraintes personnelles et professionnelles. Cette formule permet aussi de réduire les coûts.

Le bended learning a l'avantage de réduire les coûts et de proposer des formations qui s'adaptent facilement au rythme de vie des apprenants.

Le blended learning s'adapte parfaitement au secteur de la santé. Il est même très largement plébiscité par les professionnels de santé. En effet, tout en gardant une flexibilité, les stagiaires gardent leur rythme de vie et intégrer leur formation dans leur quotidien professionnel. Les sessions de formation en présentiel restent importantes pour l'acquisition de gestes médicaux par exemple ainsi que pour favoriser les échanges entre stagiaires.

Un des avantages majeurs du blended learning pour les organismes de formation comme pour les stagiaires est la flexibilité.

Quels sont les inconvénients d'une formation en blended learning ?

Les aspects du blended learning un peu moins faciles à gérer concernent essentiellement les organisateurs qui doivent gérer des sessions de formations avec des formules différentes et parfois en alternance. Le temps nécessaire pour organiser du blended learning est plus important que des formations non mixtes, uniquement en e-learning ou en présentiel.

Il faut aussi se familiariser avec des outils différents et multiplier les supports de formations. La préparation demande plus d'investissement en temps.

Enfin, comme pour les formations en e-learning, les apprenants et les formateurs sont dépendants des aspects techniques (matériel, connexion internet, etc.).

Comment construire une formation en blended learning ?

Pour les organismes de formation, le blended learning est idéal : ils peuvent ainsi proposer différentes formules pour répondre au maximum de besoins. Néanmoins, malgré la grande variété de solutions d'organisation, des étapes restent indispensables pour élaborer une formation mixte en blended learning.

Déterminer les objectifs de la formation

En définissant très précisément les objectifs à atteindre grâce à la formation, vous serez à même de préciser les différentes ressources qu'il vous faut utiliser pour construire le programme pédagogique.

À cette étape, vous serez en mesure de définir les compétences à transmettre, les outils à utiliser, le temps de la formation, la répartition nécessaire entre les cours enligne et les cours en présentiel, les modalités de suivi nécessaire. Vous devrez faire apparaitre tous ces éléments dans le programme de formation.

Choisir les outils d'e-learning

En fonction des besoins déterminés à l'étape précédente, sélectionnez un logiciel d'e-learning capable de répondre à vos exigences. Le but est de pouvoir créer des classes virtuelles et des sessions de formation à distance. Utilisez un logiciel de Learning Management System (LMS).

Créer le contenu de formation

Les supports doivent se concevoir selon le parcours de formation préalablement défini. Le contenu théorique et les apprentissages pratiques s'alternent et exigent des supports différents.

Les échanges, les exercices, les quizz, les QCM, les formats un peu originaux doivent jalonner le parcours pédagogique afin de varier les supports de formation. Pensez aussi aux moments d'échanges et d'interaction entre les stagiaires.

Mettre en place un suivi

Pensez aux solutions à mettre en place pour une évaluation des acquisitions et des connaissances en fin de parcours de formation.

Recevez nos meilleurs guides et fiches pratiques !