Chirurgien de la main | Métier, formation et salaire (2024)

Article mis à jour le : 13 mai 2024

Les maladies et les traumatismes de la main sont très fréquents et nécessitent un niveau de technicité élevé pour les traiter. Le chirurgien de la main est formé pour prendre en charge toutes les pathologies qui peuvent atteindre le membre supérieur.

Découvrez tout ce qu’il faut savoir sur le métier de chirurgien de la main :

  • Comment devient-on chirurgien de la main ?
  • Quelles sont ses compétences ?
  • Quelles sont les études requises pour exercer ? Quel est leur coût ?
  • Comment se spécialiser ou se reconvertir lorsqu’on est chirurgien de la main ?
Chirurgien de la main métier

Le métier de chirurgien de la main en France

Qu’est-ce qu’un chirurgien de la main ?

Il s’agit d’un médecin spécialiste de la prise en charge chirurgicale des pathologies qui peuvent affecter les différents segments du membre supérieur, depuis l’épaule jusqu’aux doigts de la main.

Quel est le rôle d'un chirurgien de la main et du membre supérieur ?

La chirurgie de la main, aussi appelée chirurgie orthopédique et traumatique du membre supérieur, a pour but de réparer, corriger, soigner et prévenir les déformations et les traumatismes de ce membre.

Le chirurgien de la main est formé pour diagnostiquer et traiter chirurgicalement des pathologies osseuses, articulaires, musculaires ou tendineuses, qu’elles soient d’origine congénitale ou secondaires à une maladie, un accident ou au vieillissement.

Il pose des prothèses, réalise des sutures vasculaires, répare des nerfs, des muscles et des tendons, procède à des greffes de peau, réduit des fractures, pratique des amputations, etc.

Ses motifs de consultation les plus fréquents sont :

  • Pathologie de la coiffe des rotateurs, disjonction acromio-claviculaire
  • Arthrose, rhumatismes, calcification, algodystrophie …
  • Doigt d’alliance, panaris, phlegmon, kyste synovial…
  • Fractures, problèmes ligamentaires, tendinites, entorses, luxations, TMS
  • Maladie de Dupuytren, syndrome du canal carpien, polyarthrite rhumatoïde…
  • Malformations congénitales (syndactylie, polydactylie, hypoplasie du radius…)
  • Tumeurs nerveuses, paralysies…
  • Brûlures, gelures, morsures, coupures et plaies

Le chirurgien de la main intervient dans les cas d’urgence ou pour des interventions programmées.

C’est dans un bloc opératoire, avec une équipe constituée d’infirmières spécialisées et d’anesthésistes-réanimateurs, qu’il procède à des interventions en utilisant différentes techniques : chirurgie ouverte classique, chirurgie endoscopique ou sous microscope, chirurgie robot-assistée, laser chirurgical, écho-chirurgie, chirurgie percutanée, etc.

Le chirurgien de la main et du membre supérieur travaille avec différents professionnels de santé : des kinésithérapeutes, des orthésistes spécialisés, etc.

Les missions principales du chirurgien de la main

  • Procède à une anamnèse complète (symptômes, antécédents personnels et familiaux, activité professionnelle…)
  • Effectue l’examen clinique
  • Évalue le degré d’urgence de la situation du patient
  • Prescrit des examens complémentaires en cas de besoin (analyses biologiques, imagerie médicale…)
  • Établit un diagnostic et propose une prise en charge adaptée
  • Informe le malade sur les modalités d’intervention, les bénéfices attendus, les risques et les suites opératoires
  • Obtient le consentement éclairé du patient
  • Organise les interventions chirurgicales (réserve le bloc opératoire, constitue l’équipe, présente le dossier médical…)
  • Effectue les opérations chirurgicales selon le plan de traitement défini
  • Prescrit les conditions de récupération (traitement médicamenteux, rééducation)
  • Rédige le compte-rendu opératoire pour le médecin traitant
  • Assure le suivi post-opératoire
  • Forme et encadre des étudiants en médecine
  • S’informe sur les avancées médicales et se forme régulièrement aux nouvelles techniques chirurgicales

Quel profil faut-il avoir pour devenir chirurgien de la main ?

La main est à la fois un outil extrêmement important pour l’homme et un organe d’une grande complexité. Un bon chirurgien de la main doit donc connaître l’anatomie et la physiologie de la main sur le bout des doigts !

Il doit aussi faire preuve de qualités personnelles telles que :

  • une grande dextérité manuelle et de la minutie, pour réaliser des interventions d’une extrême précision ;
  • du sang-froid et de la concentration, pour faire face à des situations difficiles et/ou urgentes ;
  • la capacité à communiquer et à rassurer les patients stressés et/ou en souffrance (les pathologies de la main sont souvent sources de douleurs).

Quels sont les lieux d’exercice possibles du chirurgien de la main ?

Le chirurgien de la main peut travailler dans les établissements hospitaliers publics ou privés, au sein de services spécialisés (service chirurgie orthopédique, centre SOS Mains…).

Certains chirurgiens de la main assurent leurs consultations préopératoires dans un cabinet privé avant de réaliser les interventions chirurgicales dans un centre hospitalier.

INFO : Les centres SOS Mains sont des établissements homologués par la FESUM (Fédération européenne des services d’urgence main).

Ils assurent l’accueil des patients 24h/24 et 7j/7 par une équipe d’au moins 3 chirurgiens spécialisés, titulaires des DIU Chirurgie de la Main et Microchirurgie et membres de la SFCM (Société française de chirurgie de la main).

Le salaire du chirurgien de la main

En France, le salaire d’un chirurgien de la main varie en fonction de son expérience, de sa notoriété et selon le type d’établissement dans lequel il exerce.

Dans le secteur public, la rémunération du chirurgien hospitalier est fixée par l’État et varie selon une grille indiciaire qui tient compte de l’ancienneté du praticien. En 2024, un chirurgien de la main débutant gagne environ 4 000 à 5 000 € bruts par mois et autour de 10 000 € en fin de carrière.

Salaire d'un Chirurgien de la main

La formation pour devenir chirurgien de la main

En France, la chirurgie de la main n'est pas une spécialité, mais un droit au titre qui est donné par le Conseil national de l’Ordre des médecins (CNOM).

Quel diplôme pour devenir chirurgien de la main ?

Le diplôme interuniversitaire (DIU) de Chirurgie de la main est nécessaire pour obtenir le droit au titre de chirurgien de la main.

A noter : L’obtention d’un DIU de Microchirurgie est également requise pour faire reconnaître la spécialisation en chirurgie de la main.

Quelles sont les conditions d’accès à une formation en chirurgie de la main ?

Le DIU Chirurgie de la main et du membre supérieur s’adresse médecins en formation ou aux médecins spécialisés dans l’une des disciplines chirurgicales suivantes :

  • Chirurgie orthopédique et traumatologique ;
  • Chirurgie plastique, reconstructrice et esthétique ;
  • Chirurgie pédiatrique.

Quel est le programme du DIU Chirurgie de la main et du membre supérieur ?

Le membre supérieur, et plus particulièrement la main, sont des organes d’une grande complexité anatomique et fonctionnelle. Le DIU Chirurgie de la main a pour objectif de compléter les connaissances et les compétences du chirurgien pour lui permettre une prise en charge des pathologies de cette partie du corps.

La formation est à la fois théorique et pratique. Elle comprend des sessions présentielles d’enseignements dirigés, ainsi que des sessions en visioconférence.

Les enseignements théoriques - 120 heures réparties sur 2 ans - portent sur les grandes thématiques suivantes :

  • Anatomie, physiologie et sémiologie de la main et du membre supérieur
  • Traumatologie ostéoarticulaire du poignet et de la main, en urgence et en secondaire
  • Main congénitale, Dupuytren, brûlures, tumeurs, pathologies diverses
  • Pathologies neurologiques
  • Pathologies inflammatoires et dégénératives
  • Plaies et lésions complexes, en urgence et en secondaire
  • Techniques chirurgicales et chirurgie reconstructrice

La formation pratique se fait dans des lieux agréés par le Collège Français des Enseignants en Chirurgie de la Main (CFECM), notamment par le biais d’exercices de simulation technique.

Quels sont les établissements qui forment les chirurgiens de la main ?

Plusieurs centres de formation à la chirurgie de la main sont dispersés sur le territoire français.  La liste des centres agréés, publics ou privés, est consultable sur le site du Collège des enseignants en chirurgie de la main.

Comment se préparer au DIU Chirurgie de la main ?

Différents ouvrages et ressources numériques sont disponibles pour aider les étudiants dans leurs apprentissages de la chirurgie de la main :

  • Anatomie fonctionnelle : membres supérieurs par Adalbert Kapandji. Éditions Maloine, 6e édition. Janvier 2020, 392 pages.
  • L’échographie pour le chirurgien du membre supérieur par Thomas Apard et Jean-Louis Brasseur. Éditions Sauramps medical. Novembre 2019, 272 pages.
  • La revue Journal Hand Surgery and Rehabilitation des sociétés française, belge et suisse de chirurgie de la main. Éditions Elsevier Masson.
  • La PEEM (plateforme d’enseignement électronique de la main) de la SFCM (Société Française de la Chirurgie de la Main).
  • Cours en ligne du CFECM (Collège français des enseignants de chirurgie de la main).

Quel est le prix de la formation pour devenir chirurgien de la main ?

Le coût du DIU Chirurgie de la main est compris entre 800 € et 1 500 € en fonction du statut de l’apprenant : interne en formation initiale ou médecin en formation continue.

Selon les cas, les frais de formation peuvent être pris en charge par l’employeur, différents organismes financeurs ou bien faire faire l’objet d’un crédit d’impôt.

Les DIU n’étant pas inscrits au Registre National des Certifications, ne sont pas éligibles au CPF (Compte personnel de formation).

Le quotidien d’un chirurgien de la main

Le métier de chirurgien de la main est à la fois passionnant et exigeant.

Les avantages

Les inconvénients

La diversité des interventions

Des études exigeantes

Le dynamisme de la spécialité en fonction des progrès de la médecine et des innovations technologiques

Des horaires de travail soutenus

Une insertion professionnelle favorable et des opportunités de carrière diverses


Source Allodocteurs / Immersion dans un centre SOS main

Les spécialités et les évolutions de carrière du chirurgien de la main

Se former tout au long de sa carrière est essentiel pour un chirurgien de la main, car il exerce une discipline complexe et qui évolue constamment. Depuis la loi Hôpital, Patients, Santé et Territoires (HPST) du 21 juillet 2009, la formation continue est aussi une obligation pour tous les professionnels de santé.

De nombreuses formations médicales complémentaires sont disponibles : des diplômes universitaires (DU et DIU, master…) ou des actions de formation plus courtes. Elles permettent au chirurgien de la main d’actualiser ses connaissances ou de développer son expertise.

Avec la formation professionnelle continue, le chirurgien peut également se spécialiser dans une technique opératoire spécifique (microchirurgie…), une patientèle particulière (sportifs, grands brûlés…) ou un domaine d’activités (urgences…).

Exemples de formations disponibles :

  • DIU Traumatologie de montagne
  • DIU Traumatologie du sport
  • DIU Arthroscopie
  • DIU Microchirurgie
  • DIU Échographie pour les chirurgiens du membre supérieur
  • DIU Microchirurgie expérimentale et dissection des lambeaux
  • DIU Rhumatologie interventionnelle échographique
  • DIU Professionnalisation des parcours en cicatrisation
  • DIU Urgences chirurgicales
  • Master de Biomécanique

Groupes et sociétés savantes utiles pour les chirurgiens de la main

  • SFCM – Société française de chirurgie de la main

La SFCM a pour but d’établir des liens scientifiques entre les chirurgiens de la main et du membre supérieur, de contribuer au développement et à l’enseignement universitaire et postuniversitaire de leur discipline.

Site web : https://www.sfcm.fr/

  • CFECM - Collège français des enseignants de chirurgie de la main

Le CFECM est une association Loi 1901 chargée de l’organisation de l’enseignement et de la formation continue des chirurgiens de la main.

Site web : https://cfecm.fr/

  • FESUM - Fédération européenne des services d’urgences de la main

Fédération de 67 centres spécialisés dans la prise en charge des urgences de la main, la FESUM assure des missions de soins, d’enseignement, de recherche et de prévention.

Site web : https://www.fesum.fr/

  • Vous voulez sauver des vies via des formations sur-mesure ?
  • Vous voulez former votre personnel aux gestes qui sauvent ?
  • Besoin d'un audit de formation, d'un accompagnement personnalisé ou d'une aide spécifique ?

Trouvez les meilleures formations AFGSU & Premiers secours obligatoires