Chirurgien viscéral digestif | Métier, formation & salaire

Article mis à jour le : 11 mars 2024

Transplantation hépatique, ablation de l’appendice, traitement des cancers digestifs, gastroplastie, bypass, iléostomie, chirurgie de la thyroïde, cure d’éventration…

Le chirurgien viscéral et digestif exerce une branche de la chirurgie au périmètre d’intervention particulièrement large.

  • Le métier de chirurgien viscéral et digestif vous intéresse ? 
  • Quelles sont les études à mener et leur coût ?
  • En quoi consiste le métier ? 
  • Quels sont les conditions de travail, les salaires, les avantages et les inconvénients de la profession, les perspectives de carrière ? Etc.

Nous avons réuni le maximum d’informations sur le sujet.

Chirurgien viscéral et digestif

Le métier de chirurgien viscéral et digestif en France

Qu’est-ce qu’un chirurgien viscéral et digestif ?

Il s’agit d’un médecin spécialiste de la prise en charge chirurgicale des pathologies de l’appareil digestif, de la paroi abdominale, de l’appareil urogénital et de certaines glandes endocrines.

Quel est le rôle d'un chirurgien viscéral et digestif ?

Le chirurgien viscéral et digestif intervient le plus souvent à la demande d’un médecin traitant ou d’un médecin spécialiste (gastro-entérologue, gynécologue, cancérologue, proctologue, endocrinologue…).

Il est formé pour diagnostiquer et traiter les troubles de l’œsophage, estomac, intestin, colon, rectum, anus, foie, pancréas, vésicule biliaire, rate, reins, glandes surrénales, thyroïde, etc.

Il prend en charge des pathologies très diverses, qu'elles soient d'origine congénitale, acquise ou liée à des traumatismes :

  • Appendicite, péritonite
  • Hémorragies digestives
  • Occlusion intestinale
  • Hémorroïdes, fistule anale, abcès, condylome
  • Kyste sacro-coccygien, lipome…
  • Hernie, éventration
  • Calculs de la vésicule biliaire
  • Reflux gastro-œsophagien
  • Ulcères gastriques, éventration
  • Tumeurs et cancers digestifs (colorectal, estomac, foie, pancréas…)
  • Chirurgies de l’obésité (gastroplastie, anneau gastrique, bypass)

Le chirurgien viscéral et digestif travaille dans un bloc opératoire en étroite relation avec l’équipe chirurgicale (infirmières, anesthésistes-réanimateurs). Il collabore avec des équipes interdisciplinaires de médecins et autres professionnels de santé.

Il est formé pour utiliser diverses techniques chirurgicales, notamment la chirurgie ouverte traditionnelle, la chirurgie coelioscopique, la chirurgie robot-assistée ou le laser chirurgical.

Les missions principales du chirurgien viscéral et digestif

Consultation préopératoire

  • Procède à l’anamnèse et à l’examen clinique
  • Consulte les résultats d’analyses préliminaires
  • Prescrit des examens complémentaires (analyse sanguine…) et des explorations fonctionnelles (échographie, fibroscopie…)
  • Interprète les résultats et établit un diagnostic
  • Évalue le degré d’urgence
  • Détermine le traitement chirurgical le plus approprié en fonction de la pathologie et de l’état de santé du patient
  • Informe le malade et sa famille du diagnostic, des modalités d’intervention, des bénéfices attendus et des risques
  • Obtient le consentement du patient
  • Envoie le patient en consultation d’anesthésie

Interventions chirurgicales

  • Organise l’opération (réserve le bloc opératoire, constitue l’équipe, présente le dossier médical…)
  • Réalise les interventions chirurgicales selon le plan de traitement défini
  • Prend des décisions dans l’urgence et réadapte son geste chirurgical en cas d’imprévus

Consultation post-opératoire

  • Assure le suivi post-opératoire et veille au rétablissement du patient
  • Prescrit les conditions de réhabilitation (sonde, drain…) et les médicaments nécessaires
  • Dispense aux patients une éducation thérapeutique adaptée
  • Gère la sortie en évaluant le contexte et les besoins du patient
  • Rédige le compte-rendu opératoire pour le médecin traitant

Activités annexes

  • Recherche
  • Enseignement
  • Intervention dans les services d’urgence
formation chirurgien viscéral et digestif

Quel profil faut-il avoir pour être chirurgien viscéral et digestif ?

Le métier de chirurgien viscéral et digestif exige une excellente connaissance du corps humain, de nombreuses compétences techniques et des qualités personnelles :

  • Habileté, minutie et précision
  • Sang-froid et grande maîtrise de soi
  • Concentration
  • Rigueur scientifique
  • Bonne résistance physique et nerveuse
  • Capacité à travailler en équipe et à diriger du personnel soignant
  • Capacité à communiquer et pédagogie

Quels sont les lieux d’exercice possibles du chirurgien viscéral et digestif ?

Le chirurgien viscéral et digestif peut être salarié dans des hôpitaux universitaires (CHU), des hôpitaux généraux ou des hôpitaux militaires ou bien exercer en libéral dans des cliniques privées.

Le salaire du chirurgien viscéral et digestif

En France, le niveau de rémunération d’un chirurgien viscéral et digestif est élevé. Il peut toutefois varier de façon importante selon différents facteurs :

  • La surspécialité d’exercice.
  • L’ancienneté et la notoriété du praticien.
  • Le type d’établissement (public ou privé).
  • La localisation géographique (les salaires sont souvent plus importants lorsque le coût de la vie est plus élevé ou la demande plus forte).
  • Les dépassements d’honoraires.
  • Le nombre d’opérations réalisées (pour les chirurgiens qui exercent en libéral).

Dans le secteur public, le salaire moyen d’un chirurgien viscéral et digestif dépend d’une grille indiciaire officielle qui tient compte de l’ancienneté du praticien.

En 2024, il varie entre 4 565,50 € bruts par mois en début de carrière et 9 229,60 € en fin de carrière.

Le quotidien d’un chirurgien viscéral et digestif

Le chirurgien digestif exerce une spécialité à la fois passionnante et exigeante.

Les avantages

  • Le sentiment d’être vraiment utile et de contribuer à sauver des vies.
  • Un niveau de reconnaissance professionnelle élevé.
  • Une spécialité exclusivement chirurgicale (les gestes médicaux, comme les endoscopies par exemple, sont réalisés par les gastro-entérologues).
  • Un périmètre d’interventions large, allant de la chirurgie planifiée à la chirurgie d’urgence.
  • Le niveau de salaire élevé.
  • Une profession intellectuellement stimulante. Le praticien doit souvent se remettre en question et réadapter son geste chirurgical en cours d’opération. Il doit aussi se former tout au long de sa carrière, en fonction des découvertes et des nouveautés technologiques.

Les inconvénients

  • Des études exigeantes (connaissances théoriques et compétences à acquérir importantes)
  • Les horaires souvent contraignants et le rythme de travail soutenu.
  •  Un métier de responsabilité, où la vie du patient peut être en jeu.

En vidéo

La vidéo ci-dessous explique le quotidien d'un service hospitalier de chirurgie digestive.

La formation du chirurgien viscéral et digestif

La chirurgie viscérale et digestive est l’une des 13 spécialités chirurgicales des études de médecine.

Quel diplôme faut-il pour être chirurgien viscéral et digestif ?

Depuis 2017, il faut obtenir un diplôme d’études spécialisées (DES) Chirurgie viscérale et digestive pour devenir chirurgien viscéral et digestif.

Quelles études suivre pour devenir chirurgien viscéral et digestif ?

La formation pour devenir chirurgien viscéral et digestif nécessite 12 ans d’études de médecine. Depuis la Réforme des études de santé, le cursus universitaire à réaliser est le suivant :

  • Une 1ere année en Parcours d’Accès Spécifique Santé (PASS) ou en licence Accès Santé (L.AS), au cours de laquelle l’étudiant passe les épreuves d’accès aux études de médecine.
  • Deux années supplémentaires pour acquérir les bases médicales fondamentales et valider le 1er cycle des études de médecine par l’obtention du Diplôme de Formation Générale en Sciences Médicales (DFGSM).
  • Un 2e cycle de 3 ans pour approfondir les connaissances acquises, aborder la pathologie, s’initier à la pratique clinique et obtenir le DFASM (Diplôme de Formation Approfondie en Sciences Médicales.
  • Un 3e cycle de spécialisation (internat) en chirurgie viscérale et digestive pour obtenir le DES correspondant.

L’accès à la spécialité Chirurgie Viscérale et Digestive dépend des résultats obtenus par le candidat aux épreuves classantes nationales (ECN) qui ont lieu en fin de 2e cycle.

Quel est le programme du DES de chirurgie viscérale et digestive ?

Le DES Chirurgie viscérale et digestive est organisé en 3 phases sur une durée totale de 6 ans :

  • Phase socle (1 an) qui permet l’acquisition des connaissances de base de la spécialité Chirurgie viscérale et digestive.
  • Phase d'approfondissement (3 ans) consacrée à l’étude de l’ensemble des champs de la discipline.
  • Phase de consolidation (2 ans) pour perfectionner les connaissances acquises. Sous le statut de docteur junior, l’étudiant se prépare progressivement à l’exercice autonome de la spécialité.

Les enseignements théoriques comprennent de l’e-learning, des exercices de simulation technique et comportementale, des participations à des congrès et des séminaires dans la spécialité.

Les matières enseignées sont :

  • Anatomie radiologique et chirurgicale
  • Interventions de chirurgie viscérale et digestive (exérèse de lésion cutanée, drainage d'abcès, trachéotomie, appendicectomie, cure de hernie et d'éventration, cholécystectomie, entérostomie, résection de grêle, perforation d'ulcère, dérivation bilio-et pancréatico-digestive, prélèvement d’organes…)
  • Dispositifs médicaux de la spécialité
  • Gestion des principales complications postopératoires de la spécialité
  • Réhabilitation et soins palliatifs
  • Anesthésie et réanimation
  • Paroi et cancérologie
  • Abords endoscopiques
  • Chirurgie endocrine et chirurgie bariatrique

La formation pratique se fait sous la forme de 12 stages semestriels dans des services agréés dont au moins 8 dans la spécialité.

La discipline étant très vaste, on dénombre 5 groupes de sur-spécialisations :

  • Chirurgie colorectale
  • Chirurgie hépato-bilio-pancréatique
  • Chirurgie œsogastrique (ou chirurgie sus-mésocholique)
  • Chirurgie bariatrique (ou chirurgie de l’obésité)
  • Chirurgie endocrinienne

Le contenu du DES Chirurgie viscérale et digestive est détaillé dans une maquette officielle qui définit le temps de préparation, le programme des enseignements, la durée et la nature des stages qui doivent être effectués ainsi que les modalités de validation de la formation.

Quels sont les établissements qui forment les chirurgiens viscéraux ?

Comme tous les médecins français, le chirurgien viscéral et digestif est formé dans des universités associées avec un CHU. La liste des 37 facultés qui proposent un cursus de médecine est consultable sur le site de l’Ordre des médecins.

Comment se préparer aux études de chirurgie viscérale et digestive ?

Plusieurs supports pédagogiques sont à la disposition des étudiants en chirurgie digestive :

  • Référentiel Collège de Chirurgie générale, viscérale et digestive R2C par Collège Français de Chirurgie Générale, Viscérale et Digestive (CFCGVD), Conseil National des Universités de Chirurgie Viscérale et Digestive (CNU). Éditions MED-LINE, 3e édition. Janvier 2022, 350 pages.
  • Journal de chirurgie viscérale. Organe officiel de l'Association Française de Chirurgie et de la Société Française de Chirurgie Digestive. Éditions Elsevier Masson.
  • La médiathèque de l’ACHBT (Association de Chirurgie Hépato-Bilio-Pancréatique et Transplantation Hépatique)
  • Vidéothèque de la SFCE (Société Française de Chirurgie Endoscopique)

Le prix des études pour devenir chirurgien digestif

Le coût total d’une formation pour devenir chirurgien digestif varie en fonction de la situation propre à chaque étudiant. Il est cependant élevé, certains étudiants devant débourser plus de 10 000 € par an.

Le prix moyen d’une année de formation en fac de médecine comprend :

  • Les droits d’inscription correspondant au diplôme préparé.
  • La contribution de vie étudiante et de campus (CVEC) de 100 € en 2024.
  • L’inscription à des classes préparatoires privées (non obligatoires, mais souvent souscrites pour préparer les épreuves classantes de 1ere et 6e années, elles sont particulièrement onéreuses).
  • L’achat de matériel pédagogique (livres et référentiels…).
  • Les frais de vie courante (hébergement, transport, restauration…).

Les étudiants boursiers et les pupilles de la Nation peuvent bénéficier de l’exonération totale ou partielle des frais de scolarité.

Selon les cas, différents dispositifs d’aides financières peuvent être mobilisés :

  • Bourse sur critères sociaux (BCS) ;
  • Aide au mérite pour les étudiants ayant obtenu une mention Très bien au baccalauréat ;
  • Aide de la Région, des collectivités locales ;
  • Aide personnalisée au logement (APL) ;
  • Contrat d’engagement service publique (CESP) ;
  • Prêt bancaire garanti par l’État.

Remarque : les étudiants en chirurgie viscérale et digestive perçoivent une rémunération qui peut atteindre plus de 2 000 €/mois en fin d'internat.

Bloc opératoire

Les spécialités et les évolutions de carrière du chirurgien viscéral et digestif

Durant sa formation initiale, l’interne en chirurgie viscérale et digestive peut se surspécialiser pour donner une orientation à sa future pratique professionnelle.

Conformément à l'article 1 de l’arrêté du 27 novembre 2017, il est autorisé à suivre des enseignements optionnels parmi :

  • Option Endoscopie chirurgicale
  • Formation spécialisée transversale (FST) Chirurgie en situation de guerre ou de catastrophe
  • FST Nutrition appliquée

Une fois en exercice, il peut continuer à se former pour se perfectionner, acquérir de nouvelles compétences ou s’adapter à l’évolution de sa profession. La formation continue des professionnels de santé est d’ailleurs une obligation prévue par la loi Hôpital, Patients, Santé et Territoires (HPST) du 21 juillet 2009.

De nombreuses formations médicales complémentaires sont disponibles et notamment des diplômes universitaires (DU et DIU) :

  • DIU Cancérologie digestive
  • DIU Chirurgie digestive robotique
  • DIU Chirurgie laparoscopique avancée
  • DIU Transplantation d’organes
  • DU international francophone Prise en charge médico-chirurgicale des patients atteints d'obésité sévère ou massive
  • DU Formation avancée à la cœlioscopie en chirurgie digestive par simulation
  • DIU Gestion des risques au bloc opératoire
  • DIU Chirurgie de l’obésité
  • DIU Urgences chirurgicales
  • DIU Chirurgie pariétale
  • Master de recherche biomédicale

Les possibilités d’évolution de carrière d’un chirurgien sont variées. En fonction de son statut ou de son mode d’exercice, il peut :

  • Diriger un service hospitalier ou une clinique
  • Enseigner
  • Faire de la recherche clinique ou fondamentale
  • Réaliser des missions humanitaires pour Médecins sans frontières, HumaniTerra, Médecins du monde, etc.

Sites web utiles pour le chirurgien viscéral et digestif

  • FCVD – Fédération de Chirurgie Viscérale et Digestive

Association loi 1901, la FCVD a pour objectif d’organiser et de promouvoir le développement professionnel continu de la spécialité ainsi que la démarche d’accréditation des médecins.

Site web : https://www.fcvd.fr/

  • SOFFCO.MM – Société française et francophone de chirurgie de l’obésité et des maladies métaboliques

La SOFFCO.MM a été créée en 1980 dans le but de rassembler tous les professionnels pratiquant le traitement chirurgical de l'obésité et de défendre leurs droits auprès des autorités médicales et de tutelle.

Site web : https://soffcomm.org/

  • ACHBT – Association de Chirurgie Hépato-Bilio-Pancréatique et Transplantation Hépatique

L’ACHBT a été créée en 1987 pour promouvoir la recherche clinique et expérimentale, ainsi que toutes les formes d’enseignements et de publications de la discipline. Elle assure aussi l’encadrement des jeunes chirurgiens dans leurs projets de recherche et les aide par l’intermédiaire de bourses.

Site web : https://www.achbt.org

  • AFC – Association Française de Chirurgie

Créée en 1884, l’AFC participe à la formation continue, à la diffusion des connaissances et à l’'innovations thérapeutiques et technologiques de la spécialité.

Site web : https://www.association-francaise-chirurgie.fr/

  • SFCD - Société française de chirurgie digestive

La SFCD a pour objectifs de réunir les chirurgiens digestifs francophones pour promouvoir les échanges et les partages de connaissances. Elle met à disposition documents et informations sur les actualités en chirurgie digestive et parraine des jeunes porteurs d’un projet de recherche de qualité.

Site web : https://www.sfchirurgiedigestive.fr/

  • SFCP-CH – Société française de chirurgie pariétale – Club hernie

Depuis 2021, la SFCP-CH promeut une pratique de qualité de la chirurgie digestive, notamment en organisant le congrès MESH, des réunions professionnelles et l’enseignement du DIU de chirurgie pariétale.

Site web : https://www.sfcp-ch.fr/index.php

  • Vous voulez sauver des vies via des formations sur-mesure ?
  • Vous voulez former votre personnel aux gestes qui sauvent ?
  • Besoin d'un audit de formation, d'un accompagnement personnalisé ou d'une aide spécifique ?