Formation Bas de Contention et Problèmes veineux | Guide

Article mis à jour le : 12 décembre 2023

En France, 18 millions de personnes* sont touchés par l’insuffisance veineuse des membres inférieurs et 10 millions par des varices. C’est une maladie très fréquente dans les pays industrialisés. Non seulement elle peut toucher des veines visibles à la surface de la peau comme les varices, mais elle peut aussi concerner des veines plus profondes.

Porter des bas de contention est nécessaire pour être soulagé. Néanmoins, les porter n’est pas toujours simple. Les professionnels de santé accompagnent et aident les patients dans la gestion de leurs problèmes veineux.

  • *Chiffres de l’INSEE de 1996.
Bas de contention

Formation sur les bas de contention EN BREF

  • Public : les professionnels du soin et les aides à domicile
  • Objectif : améliorer la prévention et la prise en charge des troubles veineux : varices, insuffisance veineuse...
  • Durée : de 0.5 à 1 jour

Qu’est-ce qu’un bas de contention ?

Un bas de contention est défini comme une orthèse de compression veineuse. Il s’agit d’un mi-bas (ou chaussettes de contention), de bas cuisse ou de collants de contention.

Les bas de contention sont fabriqués avec un fil élasthanne très élastique et sont conçus sans couture pour plus de confort et pour homogénéiser les points de compression.

Contention ou compression ?

Le terme contention est employé à tort, car il s’agit en réalité d’une compression médicale. En effet, la contention désigne un dispositif non élastique, ce qui est inexact dans le cas des « bas de contention » évoqués ici.

Pourquoi porter des bas de contention ?

Les bas de contention sont utilisés en cas de problème veineux afin de prévenir la survenue d’insuffisance veineuse.

D’où viennent les problèmes veineux ?

Les problèmes veineux correspondent à un mauvais retour veineux, c’est-à-dire que le sang qui se trouve dans les membres inférieurs à du mal à remonter vers le cœur. Le sang a tendance à stagner dans les veines des jambes.

Ce problème vient d’une perte d’élasticité et de tonicité des veines qui œuvrent pour faire remonter le sang vers le cœur.

Quelles sont les conséquences de problèmes veineux ?

Quand le sang stagne trop dans les membres inférieurs et que rien n’est fait, la situation peut s’aggraver et provoquer de graves complications, comme la thrombose veineuse (appelée aussi phlébite) ou l’embolie pulmonaire à la suite d’un caillot sanguin qui se forme dans une veine ou qui remonte vers une artère pulmonaire.

Quelques chiffres

  • 300 000 nouveaux cas de thrombose sont diagnostiqués chaque année en France
  • La thrombose provoque 20 000 décès par an

Quels sont les symptômes de l’insuffisance veineuse ?

Plusieurs signes peuvent alertent :

  • la sensation d’avoir des jambes lourdes
  • des crampes musculaires
  • le besoin de bouger les jambes
  • des fourmillements
  • des gonflements
  • l’apparition de varices
  • de l’eczéma ou des plaies au niveau des varices

Quelles solutions face à des problèmes veineux ?

Il est possible de mettre en place des solutions de prévention pour limiter les facteurs favorisant l’apparition de problèmes veineux :

  • la contention veineuse élastique avec des bas ou des bandes
  • des médicaments veino-toniques, souvent en complément
  • la sclérothérapie à but esthétique le plus souvent
  • la chirurgie pour retirer les segments des veines endommagées

Les types de bas de compression médicale

Il existe 4 classes de compression médicale :

  • bas de contention classe 1
    Ce type de compression veineuse convient aux troubles légers : sensation de jambes lourdes, impatience…
  • bas de contention classe 2
    Ils sont conçus pour la plupart des troubles comme les varices, en cas de grossesse ou de long voyage en avion…
  • bas de contention veineuse classe 3
    Il s’agit de dispositif pour les troubles plus sévères : risque de thrombose, phlébite…
  • bas de contention classe 4
    Ce type de compression médicale convient à certains cas graves.

Les niveaux de compression sont exprimés en millimètre de mercure (mmhg). La classe 1 correspond au niveau de compression le plus faible.

Les classes sont déterminées par une norme AFNOR sur laquelle se base la HAS pour élaborer dses recommandations en fonction des stades cliniques.

Pourquoi suivre une formation sur les bas de contention et problèmes veineux ?

De nombreuses personnes sont atteintes d’insuffisance veineuse et plus largement de problèmes veineux à différents stades d’évolution. Les professionnels de santé peuvent être amenés à accompagner les patients dans le port de bas de contention.

L’objectif est d’améliorer la prévention et la prise en charge des troubles veineux chroniques.

Les professionnels concernés par une formation sur les bas de contention sont :

  • les infirmiers
  • les aide-soignants
  • les aides à domicile

Quel est le programme d’une formation bas de contention ?

L’objectif est de connaître l’intérêt de la contention veineuse afin d’accompagner au mieux les patients dans la pose et le port des bas de contention.

Les notions abordées sont les suivantes :

  • la circulation sanguine
  • les pathologies liées à la circulation sanguine
  • les mécanismes d’action sur la stase veineuse, sur les tissus et sur l’hémodynamique veineuse
  • les dispositifs existants : chaussettes, mi-bas, bas cuisse auto fixants ou non, collants…
  • les types de bas de contention veineuse : classe 2, 3 et 4 notamment
  • les indications de contention veineuse
  • la pose d’un bas de contention : préparation du patient et du matériel, procédure à suivre
  • les complications
  • le suivi et la surveillance

Quelle est la durée d’une formation sur la contention veineuse ?

Une formation sur les bas de contention dure en moyenne 3.5 heures soit une demi journée.

Bas de contention et problèmes veineux : les questions fréquentes

Quelle différence entre contention et compression veineuse ?

La contention veineuse est préventive et assure une résistance passive. La compression veineuse agit activement sur le retour veineux pour prévenir et limiter les effets et l’évolution de l’insuffisance veineuse. Néanmoins, dans le langage courant, on parle de bas de compression alors qu’il s’agit de compression veineuse.

Quelle contention choisir ?

Le type de bas de contention convient à une situation spécifique : seul un avis médical peut vous indiquer le dispositif qu’il faut privilégier.

Quand porter un bas de contention ?

Le moment où il faut porter des bas de contention dépend du niveau de compression nécessaire à la pathologie identifiée. Si la contention est légère et préventive, les bas peuvent être portés lors d’occasions particulières. Si l’insuffisance veineuse est avérée, le port de bas de contention est quotidien.

Est-ce dangereux de porter des bas de contention ?

Le port de bas de contention est dangereux dans certaines situations de contre-indications. Seul un médecin est habilité à prescrire le bas de contention selon la classe de compression qui convient à une situation spécifique.

Pourquoi ne pas dormir avec des bas de contention ?

Les bas de contention sont tout simplement inutiles lorsque la jambe est relâchée, car il n’y a plus de gravité empêchant le retour veineux.

Est-ce que tout le monde peut porter des bas de contention ?

Non, dans certains cas, il est contre-indiqué de porter des bas de contention, comme en cas de plaies ou d’infections cutanées, de thrombose septique, d’allergie à la fibre utilisée… Seul un médecin peut déterminer si le patient peut ou non porter des bas de contention. Pour les bas de contention disponibles sans ordonnance, leur vente est réalisée au sein des officines de pharmacie afin de recevoir les conseils adaptés.

Est-il bon de porter des bas de contention tous les jours ?

Il est conseillé de porter des bas de contention tous les jours dans certains cas pour qu’ils puissent agir avec une efficacité optimale.

Combien de temps par jour porter des bas de contention ?

S'il est d'usage de dire qu'il est préférable de porter des bas de contention 14 heures par jour, seul un professionnel de santé indique le nombre d'heures par jour pour porter des bas de contention. Ce temps est adapté à la situation du patient.

Peut-on se baigner avec des bas de contention ?

Il vaut mieux ne pas se baigner avec des bas de contention : ils ne sont pas conçus pour.

Comment nettoyer les bas de contention ?

Les bas de contention se lavent comme tout textile délicat, en machine et en sélectionnant le programme conseillé par le fabricant.

  • Vous voulez sauver des vies via des formations sur-mesure ?
  • Vous voulez former votre personnel aux gestes qui sauvent ?
  • Besoin d'un audit de formation, d'un accompagnement personnalisé ou d'une aide spécifique ?