Formation chambre implantable | Programme & Prix (2022)

Au quotidien, un infirmier réalise de nombreux gestes techniques de soins. Il peut s’agir de la pose d’une perfusion, la gestion de cathéters, la surveillance d’une trachéotomie ou d’une PICC Line.

Suivre une formation chambre implantable permet d’actualiser ses connaissances des gestes de soins incontournables en milieu hospitalier ou à domicile. Maîtriser parfaitement les gestes liés à une chambre implantable est indispensable pour assurer la qualité et la sécurité des soins des patients.

Chambre implantable PICC LINE

Qu’est-ce qu’une chambre implantable ?

Une chambre implantable se présente comme un petit boitier que l’on place sous la peau du patient. Le boitier est relié à un tuyau fin et souple (appelé aussi cathéter) et introduit dans une grosse veine située juste au-dessus du coeur.

La pose d’une chambre implantable est réalisée sous anesthésie locale ou générale selon les situations.

Pourquoi on pose une chambre implantable ?

Une chambre implantable permet d’injecter un médicament directement dans le sang sans abîmer les veines. Elle est particulièrement utile en cas de chimiothérapie, c’est-à-dire en cas de nécessité d’administrer régulièrement un médicament sur une longue période, généralement plusieurs mois.

Comment s’utilise une chambre implantable ?

Pour administrer un médicament, on introduit une aiguille au niveau du boitier en transperçant la peau, puis l’aiguille permet de placer une perfusion.

Qu’est-ce qu’un PICC Line ?

Le PICC Line est un cathéter qui est introduit dans une veine profonde du bras et destiné à rester en place pendant quelques semaines. C’est le même principe qu’une chambre implantable.

PICC signifie « peripherally inserted central catheter ».

Il est destiné à préserver les petites veines périphériques lors d’injections répétées de traitements médicamenteux. Un long tuyau fin et souple est introduit dans la veine du bras pour rejoindre la veine cave supérieure. Il apparait au-dessus du pli du coude et son extrémité est protégé par un pansement.

Pour l’injection de médicament, la perfusion est connectée au PICC.

Il se retire plus facilement qu’une chambre implantable.

Les autres appellations d’une chambre implantable

Une chambre implantable est aussi appelée :

  • port-à-cath® ;
  • PAC ;
  • CIP ;
  • Infusaport ;
  • chambre à cathéter implantable ou CCI.

Pourquoi se former aux soins en chambre implantable ?

Lorsqu’une chambre implantable est posée sur un patient, elle nécessite des soins infirmiers particuliers dans cette situation, par exemple :

  • la pose et le retrait d’une aiguille de Huber ;
  • le changement du pansement polyuréthane ;
  • l’entretien d’une perfusion ;
  • la surveillance du cathéter ;
  • le changement de l’aiguille de perfusion.

De plus, manipuler une chambre implantable entraîne des risques infectieux importants, car elle est en lien direct avec les voies veineuses centrales.

Il s’agit de gestes techniques auxquels il est nécessaire d’avoir été formé pour les pratiquer.

À qui est destinée cette formation ?

Le public concerné par les formations sur les chambres implantables sont les infirmières et infirmiers diplômés d’État. Les infirmières et infirmiers libéraux sont également concernés.

Les manipulateurs en radiologie peuvent également avoir besoin de cette formation pour assurer un suivi radiologique lors d’une chimiothérapie avec pose d’une chambre implantable.

Quels sont les objectifs d’une formation chambre implantable ?

Une formation à l’utilisation d’une chambre implantable a pour objectifs de permettre aux participants de :

  • acquérir et maîtriser les bonnes pratiques de soins sur une chambre implantable ;
  • maîtriser les soins techniques ;
  • dispenser des soins en toute sécurité pour le patient ;
  • savoir établir et mener une surveillance adaptée sur des patients portant une chambre implantable ;
  • identifier une complication infectieuse ;
  • mettre en œuvre des moyens adaptés de prévention ;
  • comprendre les dispositions à prendre en cas de complications ;
  • gérer des soins au domicile du patient ;
  • transcrire les informations dans le dossier de soins ;
  • mettre à jour ses connaissances des recommandations de bonne pratique de la HAS (Haute Autorité de Santé) ;
  • avoir une démarche éducative du patient.

L’objectif global est de savoir manipuler, utiliser et gérer une chambre implantable.

D’autres gestes techniques entrent dans le même champ que ceux liés aux chambres implantables. Ils concernent entre autres les stomies, les trachéotomies, les sondes urinaires, les PICC Line…

Ce type de formation permet aux infirmières d’obtenir une attestation officielle.

Quel est le programme d’une formation chambre implantable ?

Deux types de formation sont disponibles :

  • une formation couvrant l’ensemble des gestes techniques liés à la chambre implantable, PICC Line et autres ;
  • une formation sur un geste spécifique. Par exemple, il peut s’agir de la gestion des cathéters veineux centraux, les voies d’abord veineuses dans le cadre d’une chimiothérapie ou encore le cathéter périnerveux en gestion à domicile.

Lors d’une formation sur la chambre implantable, le programme de formation aborde les notions suivantes :

  • l’utilisation d’une chambre implantable : préparation, mise en place et retrait de l’aiguille de Huber, d’un cathéter central périphérique comme un PICC Line ;
  • l’administration de médicaments avec une chambre implantable ;
  • la réalisation de prélèvement ;
  • l’entretien et les mesures d’hygiène liés ç une chambre implantable ;
  • la réfection du pansement du PICC Line ;
  • les recommandations de bonnes pratiques ;
  • les modalités de pose d’une CCI ;
  • les risques infectieux ;
  • les principes généraux sur la chimiothérapie, l’antibiothérapie et l’alimentation parentérale ;
  • les indications et complications liées à la voie sous-cutanée ;
  • les indications et complications liées à la voie veineuse périphérique (cathéter court, midline) ;
  • les indications et complications liées à la voie veineuse centrale (jugulaire, braviac, sous-clavière, PICC Line, etc.) ;
  • les gestes de prévention des complications : gestes d’hygiène, asepsie, etc. ;
  • l’élimination des déchets de soins.

Quels sont les pré requis ?

En dehors du diplôme d’infirmier, aucun pré requis n’est exigé.

Quelles sont les méthodes pédagogiques utilisées ?

L’apprentissage de la manipulation d’une chambre implantable se base en premier lieu sur des notions théoriques à acquérir. L’apprentissage est construit à partir d’une démarche de pédagogie active qui implique les participants : exposés, études de cas, exercices pratiques, analyse de mise en situation, etc. Des manipulations sur mannequins permettent de se familiariser avec l’exécution des gestes.

Les formateurs qui interviennent sont des professionnels formés, spécialisés et disposant d’une expertise dans les voies veineuses centrales.

Comment se passe la validation ?

Le processus de validation de la formation est basé sur la présence et l’acquisition des notions en cours. Le formateur s’assure que les apprentissages sont bien intégrés et dispense ensuite une attestation individuelle.

Quelle est la durée d’une formation ?

La durée de la formation chambre implantable varie d’une demi-journée (soit 4 heures environ) à 2 journées complètes (soit 14 heures).

Combien coûte une formation chambre implantable ?

Le prix d’une formation à la manipulation d’une chambre implantable varie de 150 € à 600 € HT en moyenne selon la durée de la formation.

Les formations à la gestion d’une chambre implantable entre dans le dispositif du développement professionnel continu (DPC) et peut donc être financé par les dispositifs d’aide à la formation.

Nos autres formations pratiques :

Recevez nos articles, dossiers et fiches pratiques !