Formation Diabète : prévention et prise en charge | Guide

Article mis à jour le : 12 décembre 2023

En France, environ 3 millions de personnes sont concernées par le diabète. Les complications peuvent être graves et cette maladie est parfois insidieuse et nécessite un dépistage précoce.

Le diagnostic et la prise en charge du diabète concernent plusieurs catégories de professionnels de santé : non seulement les médecins et les infirmiers, mais aussi l’ensemble des intervenants autour du soin. L’actualisation des connaissances sur cette maladie et ses conséquences est indispensable et doit être régulière.

Ce guide fait un point complet sur la formation diabète en tant qu’outil de prévention et d’amélioration de la prise en charge des patients diabétiques.

Diabète

La formation Diabète EN BREF

  • Public : de nombreux professionnels de santé parmi lesquels les médecins, les infirmiers, les podologues, les diététiciens...
  • Durée : de 1 à 3 jours
  • Prix : de 300 € à 1 150 €

À qui est destinée une formation sur le diabète ?

Les professionnels de santé concernés par le diagnostic et la prise en charge du diabète sont divers :

Ils ont un rôle essentiel dans le suivi du traitement et des complications : prise en charge initiale, repérage, prévention des complications, traitements, éducation thérapeutique du patient… L’infirmier est aussi un interlocuteur privilégié pour le patient dans son parcours de soins. Les infirmiers et infirmières accompagnent le patient dans la mise en place de nouvelles habitudes diététiques, par exemple. Ils assurent aussi le suivi et la surveillance des effets des traitements.
Suivre une formation diabète leur permet d’actualiser leurs connaissances de manière régulière et avec les dernières données et recommandations publiées.

Quels sont les objectifs d’une formation diabète ?

Les objectifs d’une formation diabète sont les suivants :

  • Actualiser les connaissances générales sur le diabète et les traitements disponibles
  • Savoir réagir de manière la plus adaptée en cas de complications
  • Conseiller les patients

Quel est le programme d’une formation diabète ?

Les notions abordées dans le cadre d’une formation diabète sont les suivantes :

  • Les données épidémiologiques du diabète
  • La physiologie du diabète
  • Les différences entre le diabète de type 1 et le diabète de type 2
  • Les causes du diabète
  • Les conséquences
  • Les complications du diabète : coma, cétose…
  • Les traitements du diabète de type 1 (DT1) et 2 (DT2) : traitements oraux et injectables
  • Les risques des traitements
  • La surveillance d’une personne diabétique
  • Les mesures d’hygiène et de diététique dans le cadre d’un diabète
  • La prévention
  • Le diabète et la personne âgée
  • Les matériels de suivi (autosurveillance et autocontrôle notamment) et de traitement du diabète : lecteurs glycémiques, pompes à insuline, etc.
  • L’amélioration du parcours de soin d’une personne diabétique
  • L’éducation thérapeutique du patient
  • Les différents acteurs de la prise en charge des diabétiques : médecin prescripteur, patient, entourage, médecin généraliste, pharmacien, infirmier, kinésithérapeute, podologue, psychologue, diététicienne, technicien de laboratoire d’analyse…
  • La coordination pluriprofessionnelle
  • La sécurisation du parcours des patients diabétiques

Où suivre une formation sur le diabète ?

Des formations courtes convenant aux professionnels souhaitant se former en formation continue dans un cadre professionnel sont proposées par :

  • des organismes indépendants ;
  • la Fédération française des diabétiques (FFD) qui a créé son propre organisme.

Quelle est la durée d’une formation sur le diabète ?

La durée d’une formation sur le diabète est de un à trois jours en moyenne.

Combien coûte une formation diabète ?

Le prix d’une formation diabète varie de 500 € à 1 150 € et peut être financée grâce à différents dispositifs, notamment le FIFPL pour les infirmiers libéraux et les pédicures-podologues exerçant en libéral ou encore le CPF.

Qu’est-ce que le diabète ?

Le diabète est une maladie chronique qui se manifeste par un excès de sucre dans le sang. On considère la présence de diabète à partir d’un taux de glycémie à jeun égal ou supérieur à 1.26 gramme par litre de sang. Il faut deux dosages pour poser le diagnostic.

Le problème se situe au niveau de l’insuline. Elle est fabriquée par le pancréas et elle a normalement un rôle de régulateur : elle maintient un taux de sucre raisonnable dans le sang malgré les fluctuations venant des apports alimentaires.

Est-ce qu’on peut guérir du diabète ?

Le diabète ne se guérit pas. Néanmoins, le diabète de type 2 peut se réguler avec des mesures diététiques adaptées.

Quand faut-il consulter pour du diabète ?

Quand on a du diabète, il est nécessaire de consulter un diabétologue au moins une fois par an quand il est stabilisé.

Quel est le diabète le plus grave, le 1 ou le 2 ?

Il n’y a pas de forme plus ou moins grave : l’exposition prolongée à un diabète non pris en charge est potentiellement grave. Les diabètes de type 1 et 2 sont différents ,car l’un est indépendant du mode de vie du patient, contrairement à l’autre. Le diabète de type 2 est ainsi plus facile à contrôler avec des mesures diététiques, par exemple.

Le diabète de type 2 est beaucoup plus fréquent que le diabète de type 1 : il concerne 96 % des diabétiques (chiffres de l’Assurance Maladie).

Quels sont les symptômes du diabète ?

Les symptômes du diabète de type 1 surviennent de manière brutale : besoin d’uriner, soif, perte de poids, fatigue…

Le diabète de type 2 se manifeste par un besoin d’uriner, une augmentation de la soif, une perte de poids, de la fatigue, une cicatrisation lente, des démangeaisons au niveau des organes génitaux, une vision trouble…

Quels sont les 5 types de diabète ?

Il existe différents types de diabète :

  • le diabète de type 1 (appelé aussi diabète juvénile ou diabète sucré) qui vient de l’absence de sécrétion de l’insuline par le pancréas ;
  • le diabète de type 2 (appelé aussi diabète de la personne âgée ou diabète gras) basé sur une utilisation défaillante de l’insuline dans l’organisme.

Diabète : les questions fréquentes

Le diabète est-il considéré comme une forme de handicap ?

Un diabétique peut demander la reconnaissance de la qualité de travailleur handicapé (RGTH). En effet, le diabète peut avoir une incidence dans le cadre professionnel : fatigue, arrêts de travail, effets indésirables dus au traitement, etc.

Comment déclarer son diabète pour être reconnu travailleur handicapé ?

Il faut déposer une demande en ligne, auprès de la MDPH (Maison départementale des personnes handicapées) ou via la CAF ou votre mairie.

Quel taux d’invalidité pour un diabète de type 1 ?

Le taux d’invalidité d’un diabétique de type 1 est dans le quota de 6 %.

C’est quoi un diabète déséquilibré ?

Un diabète déséquilibré correspond à une glycémie non contrôlée. Ainsi, le diabète est équilibré quand la glycémie est maintenue dans des normes considérées comme normales.

Quelle est la durée de vie d’un diabétique ?

L’espérance de vie d’une personne diabétique est de 79 ans (76 ans pour les hommes et 81 ans pour les femmes).

Pourquoi un diabétique perd du poids ?

En situation normale, les cellules fonctionnement grâce à l’insuline. En l’absence d’insuline, les cellules se servent de protéines et de graisses, ce qui explique une perte de poids.

C’est quoi un prédiabète ?

Un prédiabète est une situation courante chez les personnes qui vont développer un diabète de type 2. Le prédiabète montre un taux de glucose sanguin plus élevé que d’ordinaire, mais pas suffisamment pour être diagnostiqué comme du diabète.

Comment s’appelle un spécialiste du diabète ?

Le spécialiste du traitement du diabète est un diabétologue.

  • Vous voulez sauver des vies via des formations sur-mesure ?
  • Vous voulez former votre personnel aux gestes qui sauvent ?
  • Besoin d'un audit de formation, d'un accompagnement personnalisé ou d'une aide spécifique ?

Trouvez les meilleures formations AFGSU & Premiers secours obligatoires