Gestion des risques dans un établissement de santé (2024)

Article mis à jour le : 22 décembre 2023

La prise en charge de patients dans un hôpital ou une clinique implique la gestion de différents types de risques, qu’il s’agisse de l’exposition aux médicaments, à des risques infectieux, des problèmes d’hygiène, etc.

Les médecins, les infirmières, les aides soignants ainsi que, plus largement, chaque membre du personnel doit au minimum être sensibilisé en suivant une formation sur la gestion des risques en établissements de santé.

Gestion des risques dans un établissement de santé

Quels sont les différents risques dans les établissements de santé ?

Il existe différents types de risques en établissements de santé :

  • Les risques infectieux (bactéries, virus…) ;
  • Les risques chimiques (produits de nettoyage, de désinfection, exposition aux gaz anesthésiques, manipulations de médicaments anticancéreux…). L’exposition peut survenir de différentes manières : par inhalation, par voie digestive, par contact cutané…) ;
  • Les risques liés aux agents physiques : rayonnements ionisants, champs électromagnétiques, rayonnements optiques… ;
  • Les erreurs de diagnostic ;
  • Le non respect de la déontologie et du droit des patients (secret médical, droit à l’information, etc.).

À qui est destinée une formation gestion des risques en établissement de santé ?

La formation gestion des risques dans les établissements de santé s’adresse à la fois aux personnels en contact avec les patients et pouvant être impliqués directement impliqués dans l’émergence et les effets de ces risques, aux cadres, aux membres du service qualité, au personnel administratif et aux membres de la direction des établissements de soins.

Les obligations des établissements de santé en termes de gestion des risques

Tout établissement de santé est tenu de suivre un certain nombre d’indicateurs de qualité et de sécurité des soins (IQSS) qui sont établis au niveau national. Ils mesurent le degré de bonne pratique et mettent en valeur les axes d’amélioration possible par établissement. Il existe également des indicateurs internes à chaque établissement de santé.

De plus, une procédure de certification des établissements sa santé intervient régulièrement, qu’il s’agisse d’un établissement privé ou public et quelle que soit son activité. La certification fait référence au Manuel de certification de la HAS (Haute Autorité de Santé).

Les médecins considérés comme exerçant une activité à risque (chirurgiensanesthésistesobstétriciens…) peuvent être volontaires pour s’inscrire dans une démarche d’accréditation de leur pratique auprès d’un organisme agréé.

Les formations en gestion des risques en établissements de santé

La gestion des risques en établissement de santé est une obligation légale :

« les établissements de santé élaborent et mettent en œuvre une politique d'amélioration continue de la qualité et de la sécurité des soins et une gestion des risques visant à prévenir et traiter les évènements indésirables liés à leurs activités ».
En application de l’article L.6111-2 du code de la santé publique

Les formations courtes organisées par des organismes indépendants font partie des actions de formation continue qui entrent dans le parcours de développement professionnel continu (DPC) des professionnels de santé.

Il existe également des formations universitaires (diplômes universitaire et diplômes inter universitaires) :

  • DU Gestion des risques dans la prise en charge des patients en établissement de santé de l’Université d’Angers
  • DIU Gestion des risques en santé de l’Université de Grenoble Alpes (UGA)
  • DIU Gestion des risques associés aux soins de santé de l’Université Claude Bernard de Lyon 1
  • DU Analyse et gestion des risques en santé de l‘Université Paris Cité
  • DIU Sécurité des patients en établissement de santé et risques associés aux soins de l’Université Paris-Saclay
  • DU Gestion des risques en établissement de soins de l’Université de Picardie Jules Verne
  • DU Gestion des risques en milieu de soins de l’Université de la Sorbonne
  • DU Gestion des risques associés aux soins en établissement de santé de l’Université de Montpellier et de l’Université de Nîmes
  • DIU Gestion des risques et des vigilances sanitaires en santé de l’Université Jean Monnet de Saint-Étienne
  • DU Qualité des soins et gestion des risques dans la prise en charge des patients de l’Université de Bretagne Occidentale (UBO)

Quels sont les objectifs ?

Les objectifs d’une formation gestion des risques en établissements de soins sont :

  • L’identification des sources de risques ;
  • L’amélioration de la qualité des soins ;
  • La maîtrise des pratiques et des techniques visant la sécurité des soins ;
  • La mise en place de mesures efficaces de prévention des risques.

En mettant en place une démarche de formation globale sur la prévention des risques en établissements de santé, il est possible de repérer les facteurs de risques qui dépendent de chaque activité. Ainsi, il devient possible de mettre en place des mesures et de prévoir des moyens adaptés pour prévenir les risques associés aux soins.

Quel est le programme d’une formation gestion des risques en établissement de santé ?

Les notions abordées lors d’une formation sur la gestion des risques dans les établissements de santé sont les suivantes :

  • L’identification des risques
  • Les indicateurs de qualité et de sécurité des soins (IQSS) nationaux
  • La réalisation d’audits internes
  • Les outils d’évaluation des mesures mises en place
  • L’élaboration d’enquêtes de satisfaction
  • La mise en place d’une politique de réduction des risques dans un établissement de santé
  • L’identitovigilance : les erreurs d’identifications et leurs conséquences potentielles (mauvais traitement, erreur d’intervention, diagnostics inversés, erreur de déclaration de décès, usurpation, mauvais numéro de séjour…)
  • La gestion de l’agressivité
  • La qualité des eaux et la légionellose : le risque légionelle, le fonctionnement de la légionellose, les causes de prolifération, les conséquences sur la santé, la démarche qualité de l’eau, les biofilms, la conformité de l’eau, la gestion d’une crise, les spécificités des EHPAD.
  • Le dossier d’analyse du risque infectieux (DARI) : les modèles existants, l’organisation interne en termes d’hygiène, les risques environnementaux, les risques critiques, la création d’un protocole, les situations épidémiques, les scores et les indicateurs…
  • Les infections liées aux soins et la prévention à mettre en place : quelques données épidémiologiques, les démarches d’amélioration de l’hygiène hospitalière

La partie théorique est complétée par des échanges d’expérience, des exercices pratiques et des mises en situation.

Pour aller plus loin

  • Vous voulez sauver des vies via des formations sur-mesure ?
  • Vous voulez former votre personnel aux gestes qui sauvent ?
  • Besoin d'un audit de formation, d'un accompagnement personnalisé ou d'une aide spécifique ?

Trouvez les meilleures formations AFGSU & Premiers secours obligatoires