Formation Interprofessionnalité dans le soin | Guide 2022

La continuité des soins se fonde sur la collaboration entre professionnels de santé, notamment en cas de maladie chronique. Comment travailler ensemble au bénéfice du patient et de la qualité des soins ? Comment mettre en œuvre une approche pluriprofessionnelle des soins ?

Il est possible de suivre une formation à l’interprofessionnalité dans le soin pour améliorer les pratiques et faciliter les échanges.

Médecin homme et femme

Qu’est-ce que l’interprofessionnalité ?

L’interprofessionnalité est aussi appelée collaboration interprofessionnelle. On peut la définir comme un travail d’équipe pour une meilleure prise en charge du patient en conjuguant les compétences.

L’Organisation Mondiale de la santé (OMS) donne la définition suivant de l’interprofessionnalité :

« l’apprentissage et l’activité qui se concrétisent lorsque des spécialistes issus d’au moins deux professions travaillent conjointement et apprennent les uns des autres au sens d’une collaboration effective qui améliore les résultats en matière de santé ».

Il est important de souligner que l’interprofessionnalité ne se limite pas à la coopération des professionnels entre eux ou à l’union de leurs compétences. Il s’agit aussi d’un engagement de prise de décision ensemble, sans hiérarchisation des rôles.

L’objectif final est une amélioration des résultats concernant la santé des patients.

Quelle est la différence entre pluriprofessionnalité et interprofessionnalité ?

On parle de pluriprofessionnalité lorsque plusieurs professions œuvrent avec un même objectif. La démarche peut être menée de manière conjointe ou successive. Par exemple, un patient atteint d’un cancer peut être suivi par un médecin, un oncologue et une infirmière. Ils œuvrent de manière conjointe dans une démarche pluriprofessionnelle.

L’interprofessionnalité va plus loin en créant une nouvelle intelligence collective en s’appuyant sur les compétences de chaque professionnel. L’équipe de professionnels est capable d’unir leurs compétences pour prendre une décision unique. L’interprofessionnalité est régit par des rapport égaux entre les professionnels.

Pourquoi l’interprofessionnalité est-elle nécessaire ?

En santé, la notion de travailler ensemble à plusieurs professionnels n’est pas nouvelle. Cette démarche restait pourtant assez informelle.

Tout d’abord, les diagnostics et les prises en charge sont améliorées par la complémentarité des compétences et des spécialités. De plus, les soins médicaux doivent s’adapter à l’augmentation des maladies chroniques et au vieillissement de la population. En collaborant, les professionnels de santé peuvent répondre de manière plus efficace aux besoins des populations.

De plus, la mise en place de l’interprofessionnalité a des conséquences positives, notamment :

  • l’amélioration de la qualité des soins ;
  • la rapidité des prises en charge ;
  • des économies ;
  • l’augmentation de la satisfaction des soignants ;
  • le meilleur suivi des patients ;
  • l’instauration d’un système de soins coordonné ;
  • la création de synergies professionnelles ;
  • l’apprentissage des professionnels entre par le partage d’expérience.

L’OMS reconnaît par ailleurs « [qu’]aucune profession ne peut fournir à elle seule une gamme complète de soins ».

Par exemple, les personnes atteintes de handicap sont particulièrement concernées par les bénéfices de l’interprofessionnalité dans le soin.

Interprofessionnalité : des exemples qui fonctionnent

  • Médecins et pharmaciens
  • Médecins et infirmiers IDE
  • Médecins, pharmaciens et IDE
  • Médecins et kinésithérapeutes
  • Médecins et orthophonistes
  • Médecins et podologue
  • Médecins et ostéopathes

Pourquoi se former à l’interprofessionnalité dans le soin ?

Les professionnels de santé doivent s’adapter à ces nouvelles organisations liées à l’exercice de leur spécialité. Le parcours de soins s’en trouve modifié et il est nécessaire d’acquérir de nouvelles compétences pour y faire face et y participer.

L’exercice coordonné des soins s’acquiert et des moyens sont aussi à disposition pour faciliter son apprentissage.

Une formation à l’interprofessionnalité répond à ces nouveaux besoins.

À qui est destinée une formation à l’interprofessionnalité ?

Le public concerné par une formation à l’interprofessionnalité est composé des profils suivants :

  • Les médecins généralistes
  • Les pharmaciens
  • Les infirmiers libéraux (IDEL)
  • Les kinésithérapeutes
  • Les ostéopathes
  • Les orthophonistes
  • Etc.

Quelles sont les méthodes pédagogiques utilisées ?

La formation est basée sur des éléments théoriques et sur une participation active des stagiaires grâce à des mises en situation. Des travaux en petits groupes favorisent les échanges. La formation permet aussi de présenter des outils de partage et de coordination.


Quels sont les objectifs d’une formation à l’interprofessionnalité ?

L’objectifs visés par une formation à l’interprofessionnalité dans le soin sont les suivants :

  • Impulser une dynamique au recours à l’interprofessionnalité au bénéfice des patients
  • Connaître les modes d’exercices coordonnées
  • Identifier les comportements à modifier pour le travail pluriprofessionnel
  • Savoir évaluer ces nouvelles pratiques
  • Recourir aux pratiques coordonnées de soins
  • Utiliser les outils à disposition et pratiquer la mutualisation

Quel est le programme d’une formation à l’interprofessionnalité ?

Le programme de formation à l’interprofessionnalité dans les soins aborde les notions suivantes :

  • La définition de la pluriprofessionnalité et ses applications concrètes
  • La coordination dans l’exercice professionnel
  • Les logiciels utilisés
  • Les comportements concrets à éviter et ceux à adopter dans une pratique quotidienne
  • L’évaluation
  • Les outils

Quelle est la durée d’une formation à l’interprofessionnalité ?

Une formation à l’interprofessionnalité dure en moyenne une journée.

Combien coûte une formation à l’interprofessionnalité ?

Le prix d’une formation à l’interprofessionnalité dans le soin est d’environ 250 € en moyenne.

Une formation à l’interprofessionnalité dans le soin peut être financée dans le cadre du Développement Professionnel Continu (DPC), à l’aide du plan de formation lorsque le demandeur exerce dans le secteur hospitalier ou à titre personnel.

Recevez nos articles, dossiers et fiches pratiques !