Guide Formation Infections Sexuellement Transmissibles (IST)

Article mis à jour le : 12 février 2024

Plus d’un million de personnes contractent une infection sexuellement transmissible chaque jour dans le monde. En France, depuis plusieurs années, les infections sexuellement transmissibles (IST) connaissent une nouvelle augmentation alors qu’elles diminuaient dans les années 90. La baisse de l’utilisation des moyens de prévention a entraîné non seulement l’augmentation des infections au VIH, mais aussi la réapparition de certaines infections auparavant éradiquées.

Pour s’adapter aux connaissances, au public et à la situation actuels, il est essentiel pour les professionnels de santé de se former aux infections sexuellement transmissibles afin assurer leur rôle de prévention et de prise en charge des patients.

Communiquer sur la sexualité

Les IST : définition

Les infections sexuellement transmissibles (ou IST) sont aussi parfois appelées maladies sexuellement transmissibles (MST).

Les causes des IST sont des virus, des bactéries ou des parasites transmis lors de relations sexuelles, qu’elles soient vaginales, anales ou orales, avec ou sans éjaculation. Certaines IST se transmettent également par le sang. Néanmoins, les IST ne se transmettent pas par un contact simple ni par un échange de salive.

En 2021, le nombre de nouveaux cas d’infection au VIH (sida) est de 5 013 dont 51 % d’hétérosexuels. Moins de 1 % proviennent de transmission materno-fœtale. Le point important à signaler est que près de 30 % des cas découverts le sont à un stade avancé de la maladie, ce qui diminue les chances de prise en charge efficace.

Les données complètes sont consignées dans le Bulletin de santé publique VIH-IST de décembre 2022, publié par Santé Publique France (télécharger le bulletin au format pdf).

La surveillance et prévention des IST en France

La surveillance des IST en France

La prévention repose tout d’abord sur une surveillance épidémiologique basée sur différents dispositifs :

  • L’enquête LaboIST menée au niveau régional et national sur les infections à gonocoque, à Chlamydiae trachomatis, à Mycoplasma genitalium et la syphilis ;
  • Les SurCeGIDD (Centres Gratuits d’Information, de Dépistage et de Diagnostic des infections par les virus de l’immunodéficience humaine, des hépatites virales et des infections sexuellement transmissibles) transmettent leurs données aux ARS concernant l’infection à VIH, les hépatites virales, la syphilis, les infections à Chlamydiae trachomatis, à gonocoque et à Mycoplasma genitalium, les condylomes et l’herpès génital ;
  • Le réseau RésIST sur la syphilis et les gonococcies ;
  • Le SNDS (Système national des données de santé) qui pointe les données de remboursement de soins de l’assurance maladie sur les infections à Chlamydia trachomatis, la syphilis et la gonococcie.

Concernant le VIH spécifiquement, la surveillance concerne le dépistage grâce au recueil LaboVIH, le SNDS ainsi que les tests réalisés par les CeGIDD et les déclarations obligatoires du VIH / sida des biologistes et cliniciens.

Les actions de prévention des IST

De nombreuses campagnes d’informations sont régulièrement organisées, notamment auprès des populations à risque : sensibilisation au dépistage, dangers de la contamination, incitation à l’utilisation du préservatif, la prophylaxie avant exposition, les traitements post-exposition…

À qui est destinée une formation sur les infections sexuellement transmissibles ?

L’identification et le diagnostic reposent sur les professionnels de santé en lien direct avec les patients au quotidien. Des recommandations ont récemment été publiées pour s’adapter à cette recrudescence particulièrement alarmante, notamment chez les jeunes.

Les formations sur les infections sexuellement transmissibles sont accessibles à tous les professionnels de santé en lien avec un public pouvant être touché par les IST. Il s’agit notamment :

Quels sont les objectifs d’une formation sur les IST ?

Pour les professionnels du secteur médical et psycho-social, une formation sur les infections sexuellement transmissibles permet :

  • d’approfondir leurs connaissances sur les IST en général et le VIH en particulier ;
  • et d’améliorer leurs compétences d’intervention auprès des publics à risque.

Concrètement, une formation sur les IST vise à former les intervenants sur :

  • les techniques d’animation et d’intervention auprès des publics à risque, notamment pour les intervenants psycho-médico-sociaux ;
  • l’accompagnement des personnes concernées ;
  • la santé sexuelle.

Une formation santé sexuelle et reproductive permet aux professionnels de :

  • comprendre les concepts liés à la construction de la sexualité à chaque âge ;
  • pouvoir répondre aux questionnements des patients ;
  • devenir un acteur de la santé sexuelle ;
  • renforcer l’attitude bienveillante et respectueuse dans la pratique médicale.

Quel est le programme des formations sur les IST

Le programme de formations sur les IST aborde un large panel de thématiques liées aux infections sexuellement transmissibles :

  • les données épidémiologiques des IST ;
  • la prévention des IST du point de vue des patients, de leurs proches, des partenaires, et de la population générale ;
  • les modes de transmission des IST ;
  • les moyens de protection vis-à-vis des IST ;
  • les techniques de dépistage
  • les signes cliniques, les symptômes et le diagnostic des IST ;
  • l’interrogatoire et les examens ;
  • les examens complémentaires ;
  • la stratégie thérapeutique et les moyens de prise en charge des IST ;
  • les discriminations des patients atteints d’IST ;
  • la conduite à tenir pour un professionnel de santé face à un patient atteint d’IST ;
  • la planification et le suivi thérapeutique des patients ;
  • les recommandations de l’HAS et des sociétés savantes.

Quelles sont les méthodes pédagogiques utilisées ?

Les formations sont composées non seulement de contenus théoriques, mais aussi de nombreux ateliers pratiques comprenant notamment des études de cas cliniques, des vidéos, des quizz personnalisés…

Les formations IST peuvent être suivie en présentiel ou à distance selon les organismes.

Quelle est la durée d‘une formation sur les infections sexuellement transmissibles ?

Une formation sur les IST dure en moyenne 6 heures, à savoir environ une journée.

Combien coûte une formation sur les IST ?

Le prix d’une formation sur les infections sexuellement transmissibles est d’environ 170 € TTC pour une journée de formation.

Elle peut être prise en charge grâce à des aides financières émanant de l’ANDPC (dans le cadre du DPC - Développement Professionnel Continu), du FIF-PL ou de votre OPCO.

IST : les questions fréquentes

Quelles sont les 4 IST les plus fréquentes ?

Il existe une trentaine d’IST, mais les 4 plus fréquentes sont l’herpès génital, l’hépatite B, les chlamydioses et le papillomavirus.

Quelles sont les causes des IST ?

La transmission d’une IST se produit principalement par contact cutanéo-muqueux au moment d’un rapport sexuel vaginal, anal ou oral, par le sang ou de la mère à son enfant.

Quels sont les symptômes d’une IST ?

Les IST peuvent engendrer diverses conséquences : fièvre, douleurs, écoulements, rougeurs, éruptions cutanées, mais sont très souvent asymptomatiques... Il est indispensable de se faire dépister et de consulter un professionnel de santé dans le cadre d’une consultation.

Quelles sont les traitements des IST ?

Certaines IST peuvent être guéries (syphilis, gonorrhée, chlamydiose…) à l’aide d’antibiotiques efficaces contre les IST. D’autres IST comme l’herpès génital ou le VIH peuvent seulement être prises en charge pour une atténuation des symptômes, mais sont incurables. Certains médicaments antiviraux ralentissent l’évolution de la maladie.

  • Vous voulez sauver des vies via des formations sur-mesure ?
  • Vous voulez former votre personnel aux gestes qui sauvent ?
  • Besoin d'un audit de formation, d'un accompagnement personnalisé ou d'une aide spécifique ?