Prévention Risques Terroristes hospitalier | Guide (2022)

Les récentes tragédies liées à des actions terroristes sur le sol Français ont sensibilisé l’opinion, mais ont aussi engendré la mise en place de moyens de lutte. Se former aux risques terroristes apparaît comme une nécessité pour protéger les structures hospitalières.

Ce guide permet de mieux comprendre les enjeux et les conséquences du terrorisme. Il fait le point sur les formations disponibles pour le personnel de santé.

Qu’est-ce que le terrorisme ?

Le terrorisme revêt de multiples définitions selon les modes opératoires utilisés et les pays visés.

La définition du Code pénal présente le terrorisme comme

« une entreprise individuelle ou collective ayant pour but de troubler l’ordre public par l’intimidation ou la terreur ».

Aujourd’hui, le terme de terrorisme est souvent employé en droit international. Ses caractéristiques ont été ainsi identifiées par Jacques Derrida :

  • un crime contre la vie humaine
  • la violation des lois nationales ou internationales
  • des victimes civiles
  • une finalité politique
définition terrorisme moderne

Historique du terrorisme moderne

La base de données mondiale sur le terrorisme (GTD - Global Terrorism Database) de l’Université du Maryland recense plus de 200 000 actes terroristes depuis 1970.

Quelques exemples d’actes terroristes récents :

  • attentats du GIA (Groupe islamique armé) en Algérie entre 1992 et 1999 et en France en 1995
  • attentats islamistes au Liban contre le Hezbollah
  • attentats du 11 septembre 2001 contre le World Trade Center par Al-Qaïda (2 977 morts)
  • attentas de Madrid du 11 mars 2004 par des islamistes radicaux (200 morts et 1 900 blessés)
  • attentats en France en janvier 2015 par des islamistes français contre Charlie Hebdo (20 morts et 18 blessés)
  • attentats du 13 novembre 2015 au Bataclan en France revendiqués par Daech (130 morts et 413 blessés)

Les types de terrorisme

On distingue 4 types de terrorisme :

  • le terrorisme individuel provoqué par des actions de personnes anarchistes, nihilistes ou rebelles
  • le terrorisme organisé défendu par des groupes idéologiques (Ku Klux Klan, terrorisme islamique…)
  • le terrorisme d’État
  • le cyberterrorisme (défacement de sites web, virus informatiques…)

Les modes opératoires terroristes

On retrouve certains modes opératoires récurrents au cours de l’histoire du terrorisme :

  • les attentats suicides (ou attaques-suicides) qui est un type d’attaque ultra violente où l’auteur (appelé aussi « bombe humaine » ou « kamikaze ») se destine lui-même à la mort. Ce mode opératoire est directement issu des méthodes pratiquées par les Forces impériales japonaises durant la seconde guerre mondiale. Les attentats suicides sont en augmentation depuis les années 80, car ils nécessitent peu de moyens. Les réactions des états visés peuvent néanmoins être importantes : représailles économiques, politiques, juridiques…
  • les prises d’otage sont aussi en nette augmentation depuis les années 70. Une prise d’otage a une durée variable et capte l’opinion publique en distillant de l’incertitude sur la survie des otages. Les exécutions sont utilisées à titre d’exemple et de menaces par les terroristes.
  • les attaques avec des armes de guerre ont été particulièrement utilisées au cours des dernières attaques terroristes d’envergure comme le Bataclan, Charlie Hebdo ou l’Hyper Casher. Différents types d’armes sont employées provoquant des massacres dans la population.

Les actes terroristes entraînent un état de paranoïa parmi les populations ciblées, ce qui provoque une guerre psychologique souhaitée par les assaillants.

Les nouvelles menaces terroristes

De nouvelles menaces apparaissent avec l’émergence de nouveaux procédés. C’est le cas des menaces liées à des produits et matières nucléaires, radiologiques, biologiques, chimiques et explosives. On les appelle les risques NRBC-E. Ce type de menaces sont des risques à danger élevé pour les populations, qu’elles soient civiles ou militaires.

En France, le gouvernement a mis en place un plan NRBC-E en complément du plan blanc et des dispositifs ORSEC.

Pour une vision complète des risques NRBC en France, consulter le rapport d’information sur la défense NRBC de février 2022, présenté par C. Bureau-Bonnard et A. Chassaigne.

Les niveaux de risques associés au terrorisme

Comprendre l’organisation de la défense face aux risques associés au terrorisme est un enjeu essentiel pour les professionnels de santé. Les établissements hospitaliers sont en effet en première ligne lors d’actes terroristes, parfois de grande envergure. Ils prodiguent les premiers soins et doivent protéger les populations d’éventuelles propagations.

En complément au plan ORSAN, Le plan zonal de mobilisation des ressources sanitaires organise les soins à l’échelle de zones de défense et de sécurité.

Différents plans de défense sont à disposition des autorités :

  • Vigipirate avec 3 niveaux en fonction de ‘intensité de la menace terroriste :
    - Vigipirate
    - Vigipirate Sécurité Renforcée - Risque Attentat
    - Vigipirate Urgence Attentat
  • Plans Pirate selon des interventions spécifiques : plan Pirate NRBC, plan Pirate Mer, MetroPirate, etc.

Un plan de sécurisation d’établissement (PSE) est mis en place dans chaque hôpital et intègre la menace terroriste.

prévention des risques terroristes en milieu hospitalier

Les formations à la prévention des risques terroristes en milieu hospitalier

Les formations sur les risques terroristes sont indispensables en milieu hospitalier. Les établissements ont en effet un rôle important à jouer en cas d’attaque terroriste. Ils peuvent également être le théâtre d’actes terroristes ou d’interventions de personnes armées.

À qui est destinée une formation Prévention des risques terroristes ?

Une formation sur la prévention des risques terroristes est adaptée aux professionnels travaillant dans une structure de santé et plus largement dans tout établissement recevant du public (ERP).

Quels sont les objectifs d’une formation Prévention des risques terroristes ?

Le principe d’une formation à la prévention des risques terroristes est de sensibiliser les professionnels de santé non seulement à la menace terroriste, mais aussi à tout type d’attaque avec des armes. L’objectif est également de prévenir les risques d’intrusion dans un établissement.

Les prérequis pour suivre une formation Prévention des risques terroristes

Il n’y a aucun prérequis pour suivre une formation sur la prévention des risques terroristes.

Quel est le programme d’une formation Prévention des risques terroristes ?

  • Connaître et identifier les risques terroristes ainsi que leurs différents modes opératoires
  • Connaître les différents niveaux de risques associés (Vigipirate, état d’urgence, état de guerre)
  • Connaître les matériels utilisés par les terroristes : armement, explosifs, engins explosifs improvisés (EEI), ceinture d’explosif…
  • Évaluer les menaces et savoir adapter son comportement (analyse comportementale)
  • Secourir et identifier les moyens à mettre en œuvre pour la mise en sécurité du public ou de la population (évacuation, protection, alerte, secours)
  • Se protéger soi-même et alerter les forces de l’ordre tout en facilitant leur intervention

Quelles sont les méthodes pédagogiques utilisées ?

Lors de formations sur la prévention des actes terroristes, des exercices de mises en situation sont organisés. Il s’agit d’une méthode pédagogique efficace et indispensable pour savoir agir avec calme et détermination en cas de nécessité.

Comment se passe l’évaluation d’une formation Prévention des risques terroristes ?

Une validation des acquis et des compétences est réalisée en cours et en fin de formation donnant lieu à une certification.

Combien coûte une formation Prévention des risques terroristes ?

Cette formation de sensibilisation aux risques terroristes entre dans le processus de formation continue. Le stagiaire peut donc bénéficier des dispositifs de financements prévus, tels que le CPF (Compte Personnel de Formation) ou les financements du DPC (Développement Professionnel Continu).

Comment devenir formateur en sensibilisation aux risques terroristes ?

Il existe des formations de formateurs pour enseigner l’analyse et les gestes de prévention aux risques terroristes. Une évaluation a lieu en fin de stage pour évaluer la capacité du stagiaire à transmettre les bonnes compétences lors d’une mise en situation pédagogique.


Le prérequis est d’avoir exercé 2 ans dans le domaine concerné et être titulaire d’un diplôme ou d’une certification professionnelle de niveau IV et enregistrée au RNCP.

Recevez nos meilleurs guides et fiches pratiques !