Formation Transport Pédiatrique | Programme & Tarifs (2022)

Le transport pédiatrique entraîne des spécificités de prise en charge. Les ambulanciers et autres professionnels accompagnant un transport de nouveau-né, de nourrisson ou d’enfant doivent s’adapter et en connaître les particularités.

Suivre une formation transport pédiatrique permet de connaître les différentes prises en charge et les moyens à mettre en place pour assurer un transport de qualité, respectueux de la législation et répondant aux besoins des patients. L’objectif est d’assurer la sécurité et le confort des petits patients en s’adaptant à leur taille et à leur morphologie.

Transport pédiatrique

Qu’est-ce que le transport pédiatrique ?

Le transport pédiatrique correspond au transport organisé des personnes âgées de moins de 18 ans : les nouveau-nés, les nourrissons, les enfants et les adolescents.

Quels sont les types de transports pédiatriques ?

On distingue deux types de transports pédiatriques :

  • Le transport médical où un pédiatre, un infirmier et un ambulancier sont présents
  • Le transport paramédical avec un infirmier et un ambulancier

Concrètement, le transport pédiatrique regroupe les missions suivantes :

  • Les transports primaires comme lors de consultations ou de sorties thérapeutiques. On y inclut les transports de convenance et les transferts entre établissements de soins ;
  • Les transports ambulanciers ;
  • Les transports d’urgence pédiatrique demandés par le SAMU, un médecin ou un établissement de santé lors qu’un accident ou une pathologie qui nécessite un transport rapide vers un service de soin. Il peut s’agir d’une crise d’asthme, d’une bronchiolite, une convulsion, une brûlure, les cas de prématurité, d’accouchement hors maternité, etc. ;
  • Les transports médicalisés inter-hospitaliers (réalisés par les SMUR). Il s’agit de transports médicalisés d’un hôpital vers un autre hôpital. Ils nécessitent des matériels adaptés à une prise en charge pédiatrique ;
  • Les transports inter-hospitaliers avec la présence de personnel infirmier. Ce type de transport est appelé transport pédiatrique infirmier inter-hospitaliers (ou TIIH). Il est adapté lorsqu’il n’y a pas de détresse vitale ou de pronostic fonctionnel menacé, mais qu’une surveillance particulière est néanmoins nécessaire. Il concerne les nouveau-nés faisant un poids inférieur à 1,5 kg et né à 33 semaines de grossesse, en incubateur.

Le transport est réalisé grâce à différents moyens de transport : une ambulance, un hélicoptère, un avion sanitaire…

Quel matériel utilise-t-on pour le transport pédiatrique ?

Il existe de nombreux dispositifs dédiés au transport des bébés et des enfants :

  • L’incubateur pour les prématurés notamment ainsi que les nouveau-nés
  • La couveuse (appelée unité pédiatrique)
  • Le kangoo-kix qui permet de maintenir en sécurité le bébé et sa maman sur un brancard
  • Le harnais pédiatrique qui se fixe sur un brancard
  • Le matelas « coquille » ou matelas à dépression pédiatrique
  • Le cosy fixé à un brancard
  • La planche dorsale qui s’adapte à la taille et à la morphologie de l’enfant
  • Le petit matériel de prise de constantes : oxymètre de pouls, brassard, stéthoscope pédiatrique, etc.

Le transport pédiatrique et la législation

Le transport pédiatrique est encadré par la Circulaire DHOS/O1 no 2005-67 du 7 février 2005 relative à l’organisation des transports de nouveau-nés, nourrissons et enfants.

Qui est concerné par une formation sur le transport pédiatrique ?

Ce type de formation est destiné aux professionnels qui interviennent dans le transport néonatal et pédiatrique : les ambulanciers, les ambulanciers pédiatriques, les infirmiers et infirmières souhaitant accompagner le transport, les puéricultrices…

Quels sont les objectifs d’une formation sur le transport pédiatrique ?

Les compétences visées par une formation transport pédiatriques sont les suivantes :

  • Assurer tout type de transport pédiatrique
  • Adopter les bonnes attitudes et un comportement professionnel lors des transports pédiatriques
  • Collaborer efficacement avec des équipes hospitalières
  • Gérer le stress et l’urgence
  • Communiquer dans des situations parfois difficiles
  • Savoir anticiper, être autonome et prendre des initiatives pertinentes et adaptées

Les formations au transport pédiatriques permettent d’acquérir des compétences et des qualifications ainsi qu’une certification, mais les formations ne sont pas diplômantes. Le but est d’assurer un transport pédiatrique dans les meilleures conditions de sécurité et de confort.

Une formation transport pédiatrique peut également favoriser le recrutement et l’intégration dans une entreprise privée de transport sanitaire ou un service hospitalier en charge du transport pédiatrique. Il s’agit alors d’une formation pédiatrique ambulancier nécessaire pour assurer un transport en ambulance.

Les prérequis indispensables

Pour toute personne amenée à réaliser ou accompagner un transport de nouveau-né, nourrisson ou enfant, aucun prérequis n’est exigé pour suivre une formation transport pédiatrique.

Au préalable, il faut être titulaire des diplômes permettant d’exercer dans un environnement hospitalier ou de santé : le diplôme d’État d’infirmier, le diplôme d’État d’Ambulancier, etc.

Le DU transport pédiatrique

Il existe également une formation universitaire sous la forme d’un diplôme universitaire urgences et transport pédiatrique. Elle est accessible aux internes et aux médecins diplômés exerçant dans les services d’urgences.

Le DU a une durée d’une année universitaire, de novembre à juin, avec environ 100 heures d’enseignement théorique et près de 150 heures de stage. Le coût du DU urgences et transport pédiatrique comprend les droits universitaires et les frais de formation (entre 600 et 1 400 € environ).

Quel est le programme d’une formation sur le transport pédiatrique ?

Le programme d’une formation transport pédiatrique aborde l’ensemble des notions suivantes :

  • La prise en charge du nouveau-né, du nourrisson et de l’enfant
  • Le cas particulier des grands enfants
  • Les accouchements inopinés
  • Les urgences liées à la grossesse
  • Les pathologies pédiatriques nécessitant une intervention d’urgence
  • Les situations critiques et la détresse vitale en cours de transport
  • Les techniques de base en réanimation pédiatrique
  • La gestion des appareils de mesure
  • La surveillance durant un transport
  • Le matériel disponible pour le transport pédiatrique
  • L’entretien et l’hygiène du matériel et des dispositifs de surveillance pédiatrique
  • Les normes françaises et la réglementation à respecter
  • Le travail en équipe et la collaboration
  • La continuité des soins
  • La gestion de l’environnement : les parents, les proches, les soignants…

Quelles sont les méthodes pédagogiques utilisées ?

Les formations se composent d’une partie d’apports théoriques afin d’acquérir les connaissances nécessaires à la réalisation d’un transport pédiatrique en sécurité. Des exercices pratiques, des travaux de groupe, l’étude de cas cliniques et des mises en situation simulées complètent les cours pour s’exercer à réaliser les bons gestes. La pédagogie active est privilégiée.

Certaines parties théoriques peuvent être suivies en e-learning.

Certaines formations sont organisées en collaboration avec des universités permettant de s’exercer dans des centres de simulation. Les moyens mis à disposition permettent des enregistrements de vidéo, des debriefings, la manipulation de mannequin, etc.

Les intervenants sont des professionnels de terrain : des infirmiers, des ambulanciers pédiatriques et des médecins pédiatres, des médecins réanimateurs...

Comment se passe la validation de la formation transport pédiatrique ?

Une présence assidue est exigée pendant les sessions de formation et une évaluation des connaissances (acquis pré et post formation) permet de délivrer un certificat de spécialisation en transport pédiatrique ou une attestation de réalisation de formation.

Où suivre une formation au transport pédiatrique ?

Les formations au transport pédiatriques sont dispensées par différents types d’organismes :

  • Les Instituts de Formation des Ambulanciers (IFA) notamment la Croix-Rouge Française ;
  • Les Centres d’enseignement des soins d’urgence (CESU) ;
  • Les instituts régionaux de formation sanitaire et sociale (IRFSS) ;
  • Les facultés de médecine pour le diplôme universitaire transport pédiatrique (DU transport pédiatrique / DIU transport pédiatrique) ;
  • Des organismes de formation privés.

Quelle est la durée d’une formation transport pédiatrique ?

Une formation transport pédiatrique dure en moyenne entre 1 et 4 jours selon les organismes.

Quel est le prix d’une formation transport pédiatrique ?

Une formation de transport pédiatrique coûte en moyenne entre 300 et 600 € selon la durée des sessions.

Un financement par le biais d’aides financières ou d’une prise en charge complète dans le cadre de la formation continue est possible par le biais des différents dispositifs existants : DPC, CPF, etc.

Pour aller plus loin sur le transport sanitaire

Consultez la Circulaire DHOS/O1 no 2005-67 du 7 février 2005 relative à l’organisation des transports de nouveau-nés, nourrissons et enfants pour connaître les particularités des transports SMUR, TIIH ou ambulancier, les moyens mis à disposition, les profils des patients transportés, etc.

Recevez nos meilleurs guides et fiches pratiques !