Formation travail en hauteur : modules, durée et prix

Article mis à jour le : 10 juin 2024

Les salariés sont parfois exposés à des situations accidentogènes, notamment lorsque le travail se réalise en hauteur. On déplore 100 décès et 100 000 arrêts de travail par an des suites de chute en milieu de travail. Mettre en place les actions de prévention adéquates permet d’anticiper et de protéger les travailleurs.

Suivre une formation sur le travail en hauteur permet d’acquérir les compétences nécessaires à la mise en place d’un programme de prévention en anticipant les situations à risques.

Formation travail en hauteur programme

Pourquoi suivre une formation sur le travail en hauteur ?

Les chutes sont la première cause d’accident grave et mortel dans le secteur du BTP et représentent 16 % des arrêts de travail. Selon l’INRS, une chute a lieu toutes les 5 minutes. Mettre en place des actions de prévention destinées à diminuer ce chiffre est une nécessité en termes de santé publique et d’objectifs économiques pour les entreprises concernées.

Il existe trois types de chutes :

  • Des chutes provenant d’une position plus ou moins élevée : échelle, échafaudage, nacelle ou plateforme élévatrice mobile de personnes (PEMP), toit…
  • Des chutes provoquées par une dénivellation
  • Des chutes depuis un équipement de surélévation

Néanmoins, les chutes de plain pied sont aussi à craindre.

Les formations sur le travail en hauteur permettent de former des acteurs de terrain ayant les connaissances et les compétences pour identifier les risques et mettre en place des actions de prévention adaptées. Cette formation transmet les connaissances nécessaires pour appréhender les contraintes du travail en hauteur et mettre en place des mesures de sécurité.

De plus, la réglementation impose la mise en place de certaines règles de sécurité, qu’il s’agisse des protections collectives ou individuelles, l’utilisation des équipements, les dispositifs de sécurité…

Le code du travail avec l’article R4323-106 impose une formation à l'utilisation d’équipement contre les chutes de hauteur.

Source Vidéo de l’INRS : Situations de travail dans le BTP – construire la prévention

À qui est destinée une formation sur le travail en hauteur ?

Cette formation s’adresse :

  • aux personnes travaillant en hauteur (ouvriers, agents de maîtrise…)
  • aux cadres
  • aux chefs de chantier et responsables chargés de la surveillance et de l’organisation du travail
  • aux employeurs

Le BTP n’est pas le seul secteur concerné par les risques de chute du fait d’un travail réalisé en hauteur. Un grand nombre d’entreprise gèrent des stocks qui se trouvent en hauteur, par exemple et qui nécessite une manutention en conséquence.

Quelle est la durée d’une formation sur le travail en hauteur ?

Une formation sur le travail en hauteur et les mesures de prévention à mettre en place dure environ 7 heures selon les organismes.

Quel est le prix d’une formation sur le travail en hauteur ?

Le prix moyen constaté d’une formation en hauteur est d’environ 400 € TTC.

Quels sont les objectifs d’une formation sur le travail en hauteur ?

L’objectif d’une formation sur le travail en hauteur est avant tout de diminuer le nombre d’accidents et de chutes en apportant des solutions simples à mettre en œuvre et en sensibilisant à l’importance de leur application systématique au quotidien.

Le but est de transmettre des solutions organisationnelles, techniques et humaines aux travailleurs et à leurs responsables, quel que soit le secteur d’exercice. 

Les pré-requis pour suivre une formation sur le travail en hauteur

Aucun pré-requis n’est exigé pour suivre une formation sur le travail en hauteur. Néanmoins, il est préférable d’exercer dans une structure sensibilisée à cette problématique afin de pouvoir mettre en application les enseignements. L’efficacité et la pertinence de la formation dépendent en effet de l’implication des entreprises et des structures institutionnelles concernées.

programme d’une formation sur le travail en hauteur

Quel est le programme d’une formation sur le travail en hauteur ?

Les notions abordées dans le programme de formation sont organisées autour de plusieurs thématiques :

Repérer et analyser

  • Définition du travail en hauteur
  • Principes de prévention
  • Notion de risque dans le travail en hauteur
  • Statistiques
  • Réglementation (conception des lieux, lieux temporaires, défaut de protection, équipements, formation…)

Organiser des actions de prévention

  • L’identification des situations à risque
  • L’analyse
  • La préparation des actions
  • La sécurité des travaux en hauteur
  • Les dispositifs d’ancrage et les systèmes de liaison
  • Les déplacements en travail en hauteur
  • Le montage et démontage des échafaudages fixes et roulants
  • L’intervention en hauteur à l’aide d’équipement de protection contre la chute
  • Les équipements de protection individuelle (casque, longe, harnais, sangle, etc.)
  • Les conséquences d’une chute
  • L’adaptation à l’environnement et aux conditions personnelles

Vérifier les mesures mises en place

  • Bilan de sécurité des appareils de levage
  • Choix des matériels et équipements
  • Utilisation des équipements de protection collective (garde-corps, filets, EPI, systèmes d’arrêt de chutes, de chutes…)

Zoom sur la formation aux chutes de plain pied

Les chutes de plain pied sont la 2eme cause d’accidents de travail de 4 jours ou plus d’arrêt. Ils concernent tous les métiers et tous les secteurs d’activités : chantiers, bureaux, entrepôts, usines de production… Le but de se former est d’éviter ces chutes grâce à une organisation et des comportements individuels adaptés.

Les notions abordées sont les suivantes :

  • Définitions et données sur les chutes de plain pied
  • Les causes des chutes de plain pied
  • Les facteurs environnementaux : circulation, obstacles, marquage, signalétique, éclairage…
  • Les facteurs organisationnels : complexité des tâches à réaliser, rythmes, pauses, horaires spéciaux, urgence, vitesse d’exécution…
  • Les facteurs matériels : sols, véhicules, machines, chaussures…
  • Les facteurs individuels : gestes, postures…

  @Sourcel’INRS

Quelles sont les méthodes pédagogiques utilisées ?

La formation s’organise en cours théoriques avec des échanges et des interactions, des études de cas, des exercices pratiques. Une évaluation des acquis a lieu en fin de formation pour valider l’ensemble des notions abordées.

  • Vous voulez sauver des vies via des formations sur-mesure ?
  • Vous voulez former votre personnel aux gestes qui sauvent ?
  • Besoin d'un audit de formation, d'un accompagnement personnalisé ou d'une aide spécifique ?

Trouvez les meilleures formations AFGSU & Premiers secours obligatoires