Métiers du handicap : liste, études, salaire & débouchés

Article mis à jour le : 19 mars 2024

Les métiers de l’aide et de l’assistance aux personnes en situation de handicap sont nombreux et variés. Professionnels paramédicaux, éducateurs spécialisés, accompagnants socio-éducatifs…

Ces différents métiers sont essentiels à notre système de santé.  Avec plus de 10 millions de Français vivant avec un handicap, les besoins sont importants. Pourtant, la France connaît une pénurie de candidats aux métiers du handicap.

  • En quoi consistent-ils ?
  • Comment accéder à ces métiers au service du handicap ?
  • Avec quelle formation ?
  • Quels sont les salaires ? Etc.

Si travailler avec des personnes en situation de handicap vous intéresse, découvrez les nombreuses possibilités de métiers qui s’offrent à vous.

Métiers du handicap

Les différents métiers du handicap en France

Les métiers du handicap regroupent une grande variété de professions axées sur le soutien et l’accompagnement des personnes en situation de handicap, quelles qu’en soient l’origine ou la nature.

Ces différents métiers font partie du secteur du travail social, de l’éducation, de l’insertion professionnelle ou encore de la santé. Certaines professions du handicap peuvent également relever de 2 secteurs à la fois (médico-social, socio-éducatif…).

Les métiers du secteur socio-éducatif et de l’accompagnement

Les professionnels du secteur social accomplissent de nombreuses missions d'encadrement et d'animation pour favoriser le confort et l’autonomie des personnes dans leur vie quotidienne ou professionnelle.

Les métiers du secteur sanitaire (soins et santé)

Les professionnels du secteur sanitaire apportent des soins et mettent en place des activités pour réduire l’impact des difficultés rencontrées au quotidien par les personnes en situation de handicap.

Le rôle des professionnels du handicap

Le rôle des professionnels travaillant auprès des personnes en situation de handicap diffère en fonction de la nature et du degré des handicaps dont souffrent les personnes qu’ils assistent. Il varie aussi selon les structures dans lesquelles ils exercent, et le type de soutien qu’ils apportent.

Malgré ces différences, ces professionnels partagent des compétences spécifiques et des missions communes.

Quelles sont les missions des professionnels du handicap ?

La mission commune à tous ces professionnels est d’aider les personnes handicapées à surmonter les obstacles, à s'épanouir et à participer le plus pleinement possible à la société.

Pour atteindre cet objectif, ils sont amenés à :

  • Aider au maintien de l’autonomie et mobiliser les capacités restantes
  • Offrir un soutien adapté et des solutions personnalisées
  • Compenser les déficits et les difficultés tout en valorisant
  • Favoriser l’épanouissement
  • Aider à l’intégration sociale, à l’insertion professionnelle
  • Encourager, stimuler, éveiller, émanciper, éduquer, rééduquer
  • Améliorer la qualité de vie
  • Accompagner en veillant à la sécurité et au bien-être physique et psychique
  • Collaborer avec les autres acteurs du service et du soin aux personnes en situation de handicap

Quel est le profil requis pour exercer un métier du handicap ?

Le goût du contact et l’envie d’aider sont deux qualités indispensables pour exercer un métier entièrement tourné vers les autres. Pour être efficace et s’épanouir dans un métier du handicap. Il faut aussi faire preuve de :

  • Sens de l’écoute
  • Capacité à communiquer de façon adaptée
  • Dynamisme et patience
  • Polyvalence et adaptabilité
  • Pédagogie
  • Résistance physique et émotionnelle
  • Organisation
  • Disponibilité

Où peut-on exercer un métier du handicap ?

Il est possible d’exercer un métier du handicap dans le secteur public comme dans le privé et dans des contextes variés, tels que :

  • Crèches d’enfants et haltes-garderies
  • Maisons de retraite, EHPAD
  • Établissements scolaires, CLIS, ULIS, SEGPA, EREA
  • Service de soins et d'éducation spécialisée à domicile (AED…)
  • Établissements socio-éducatifs et socio-médicaux accueillant des personnes handicapées, en situation de dépendance ou rencontrant des difficultés sociales
  • Instituts médicoéducatifs (IME), instituts d’éducation motrice (IEM)
  • Centres médico-psycho-pédagogiques (CMPP)
  • Établissements et services d’aide par le travail (ESAT)
  • Centre de loisirs
  • Grandes entreprises privées
  • Établissements et services de santé
  • Centre de réadaptation
  • Associations
  • Milieu pénitentiaire
  • Au domicile des personnes
  • En libéral, à son propre compte
salaire des professionnels du handicap

Quel est le salaire des professionnels du handicap ?

Le salaire des personnels travaillant dans le secteur du handicap dépend :

  • de leur métier ;
  • de leur niveau de spécialisation, en particulier leur niveau d’études ;
  • de la structure dans laquelle ils exercent (privée ou publique) ;
  • de leur expérience/ancienneté.

En début de carrière, les salaires correspondent en général au SMIC (1 747,20 € bruts par mois, soit 1 383,08 € nets pour 35 heures hebdomadaires).

La formation pour exercer un métier lié au handicap

Les métiers du handicap sont accessibles à des personnes de tous niveaux de formation, du CAP au bac +5.

Les formations diplômantes pour travailler dans le secteur du handicap

Pour exercer la plupart des métiers du handicap, il faut être titulaire d’un diplôme d’État dont la durée de formation, le niveau d'accès (avec ou sans le bac) et les modalités d'entrée (sur concours ou sur dossier) varient en fonction du métier.

La liste non-exhaustive des diplômes qui donnent accès aux métiers du handicap comprend :

  • Diplôme d’État (DE) d’accompagnant éducatif et social (DEAES), de niveau 3 (niveau CAP-BEP).
  • DE de technicien de l’intervention sociale et familiale (DETISF), reconnu de niveau 4 (niveau bac).
  • DE de moniteur-éducateur (DEME), reconnu de niveau 4.
  • DE d’éducateur spécialisé (DEES), reconnu de niveau bac + 3.
  • DE d'éducateur technique spécialisé (DEETS), reconnu de niveau 6 (bac + 3).
  • DE de psychomotricien, reconnu de niveau 6.
  • DE d’ergothérapeute, niveau licence.
  • Capacité d’orthophoniste, niveau Master.
  • Diplôme universitaire (DU) Assistant au projet et parcours de vie, niveau 5.
  • Certificat d’aptitude à l’enseignement général des aveugles et des déficients visuels (CAEGADV)
  • Certificat d’aptitude au professorat de l’enseignement des jeunes sourds (CAPEJS)
  • Certificat d’aptitude à l’enseignement musical des aveugles et des déficients visuels (CAEMADV)
  • CAFPETADV, certificat d’aptitude aux fonctions de professeur d’enseignement technique aux aveugles et déficients visuels

Bon à savoir : Pour mieux répondre aux besoins des jeunes déficients sensoriels, l’État a mis en œuvre une refonte complète des diplômes de l’enseignement spécialisé. Les nouveaux CAPEJS, CAEGADV, CAEMADV et CAFPETADV entreront en vigueur à la rentrée 2023.

Se reconvertir à un métier du handicap

Il est possible de se reconvertir vers un métier du handicap par le biais de la formation continue ou par la validation des acquis de l’expérience (VAE).

De nombreux systèmes de passerelles permettent aux professionnels du handicap d’entamer une autre formation dans leur secteur d’activités, tout en bénéficiant d’allégements de formation.

C’est aussi le cas pour faciliter la transition des enseignants relevant du ministère de l’Éducation nationale et qui souhaitent se réorienter vers l’éducation spécialisée.

Idées de livres à lire lorsqu’on veut exercer un métier du handicap

  • Accompagner les élèves en situation de handicap par Bruno Egron. Éditions Enseignants. Août 2021.
  • Cahier - DEAES - Nouveau programme - Formation accompagnant éducatif et social – Entraînement par Kamel Abbadi, Soraya Korkzine, & Florence Didot. Éditions Foucher. Septembre 2022.
  • L’accompagnement des adultes gravement handicapés mentaux par Philippe Chavaroche. Éditions Erès. Octobre 2012.
  • Les thérapies comportementales, cognitives et émotionnelles en 150 fiches + Les Boîtes à outils numériques du praticien par Clément Lecomte et Dominique Servant. Éditions Elsevier Masson. Janvier 2020.

Le prix des formations aux métiers du handicap

Quel est le prix des études pour devenir immunologiste ?

Le coût de la formation dépend de la situation personnelle du candidat et du mode de suivi des enseignements. Est-ce dans le cadre d’une formation initiale, d’une reconversion par la voie de la formation continue ou d’une validation des acquis de l’expérience (VAE) ?

Les prix varient aussi en fonction de la nature même de la formation et du type de diplôme sur lequel elle débouche. Ils peuvent aller de quelques centaines d’euros à plus de 7 000 €.

Selon les cas, des aides financières et des prises en charge partielles ou totales sont possibles. Elles dépendent, là encore, de la situation du postulant. Parmi elles, on trouve :

  • Une subvention du Conseil Régional ;
  • Un prêt étudiant garanti par l’État ;
  • Une aide individuelle à la formation (AIF) délivrée par Pôle Emploi ;
  • Le Compte Personnel de Formation (CPF) ;
  • Le forfait DPC des professionnels de santé libéraux ;
  • Transitions Pro.

Les évolutions de carrière des professionnels du handicap

Avec le temps et l’expérience, il est possible d’évoluer vers des postes administratifs, d’encadrement ou d’expertise en devenant par exemple :

  • Directeur d’un établissement sanitaire, social ou médico-social privé ;
  • Chef de service éducatif ;
  • Ingénieur social ;
  • Délégué Tutelle aux prestations sociales
quotidien des professionnels exerçant un métier du handicap

Le quotidien des professionnels exerçant un métier du handicap

Les avantages

  • Des métiers enrichissants et humainement gratifiants.
  • Le sentiment d’être utile et d’apporter une aide concrète à des personnes en difficulté.
  • Le contact privilégié avec des personnes.
  • L’absence de routine due à la diversité des missions et des situations.

Les difficultés

  • Des professions souvent exigeantes sur le plan physique et émotionnel.

Témoignages de professionnels

Liens utiles pour les professionnels des métiers du handicap

  • UNA - Union nationale de l'aide, des soins et des services aux domiciles

Créée en 1970, l’UNA est une association à but non lucratif reconnue d’utilité publique. C’est le 1e réseau français de l’aide et du service à domicile.

Coordonnées : 14 rue de la Tombe Issoire - 75014 Paris

Site : http://www.una.fr/accueil.html

  • Action sociale

La plateforme action sociale a pour objectif d‘améliorer l‘accès à l‘information dans le secteur social et médico-social.

Coordonnées : 73, avenue Jean Jaurès - 47200 Marmande

Site : https://www.action-sociale.org/

  • INSHEA - Organisation nationale des éducateurs spécialisés

Créée par la loi de 2005 pour l'égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées, l'INSHEA est un établissement public national de formation et de recherche, sous la double tutelle du ministère de l'Éducation nationale et de la jeunesse et du ministère de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation. L’INSHEA est dédié aux besoins éducatifs particuliers et à l’accessibilité.

Coordonnées : 58-60, avenue des landes – 92150 Suresnes

Site : https://www.inshea.fr/

  • AGEFIPH - Organisation nationale des éducateurs spécialisés

Créée il y a 35 ans, l’Agefiph est l’interlocutrice privilégiée des pouvoirs publics et des acteurs de l’emploi et du handicap pour soutenir l’intégration du handicap dans toute politique publique de l’emploi, de la formation, de l’orientation et de la santé au travail. Elle produit et partage sa connaissance du marché de l’emploi des personnes en situation de handicap, soutient l’innovation et la recherche.

Coordonnées : 192, avenue Aristide Briand – 92226 Bagneux

Site : https://www.agefiph.fr/

  • Croix-Rouge française

Coordonnées : 98, rue Didot – 75694 Paris cedex 14

Site : https://emploi.croix-rouge.fr/

  • Vous voulez sauver des vies via des formations sur-mesure ?
  • Vous voulez former votre personnel aux gestes qui sauvent ?
  • Besoin d'un audit de formation, d'un accompagnement personnalisé ou d'une aide spécifique ?

Trouvez les meilleures formations AFGSU & Premiers secours obligatoires