Naturopathe : métier, spécialité, salaire et formation

La naturopathie est une médecine non conventionnelle qui connaît un essor important ces dernières années. Elle est définie par l’OMS, comme « un ensemble de méthodes de soins visant à renforcer les défenses de l’organisme par des moyens considérés comme naturels et biologiques ».

Si vous vous intéressez à la naturopathie, découvrez tout ce qu’il faut savoir sur ce métier passionnant. Quelles sont les missions du naturopathe ? Quelle formation suivre ? Et quels sont les débouchés et les perspectives d’évolution ?

Naturopathe

Le métier de naturopathe en France

Le naturopathe : un thérapeute et un éducateur de santé.

Qu’est-ce qu’un naturopathe ?

C’est un professionnel qui pratique la naturopathie, c’est-à-dire une thérapie holistique qui prend en considération tous les aspects de la personne et qui s’appuie sur le concept de l’auto guérison.

La naturopathie est une médecine qui se veut préventive. Elle cherche à traiter la cause d’un problème plutôt que ses symptômes. Son objectif est de soigner en (ré)équilibrant le fonctionnement de l’organisme par des moyens naturels.

Le naturopathe est un professionnel de l’hygiène de vie. Il prodigue des conseils pour prévenir la maladie, préserver la santé ou l’optimiser par un mode de vie sain.

Quelles sont les missions d'un naturopathe ?

Le naturopathe a une double mission. Celle du soignant, qui aide à retrouver la santé et celle de l’éducateur de santé, qui conseille sur l’hygiène de vie à avoir pour conserver la santé sur le long terme.

Missions thérapeutiques

  • Écouter et observer l’état de santé
  • Réaliser un bilan vital et lister les symptômes
  • Rechercher la cause et proposer un programme d’hygiène de vie personnalisé pour la traiter
  • Rétablir l’équilibre naturel de l’organisme
  • Considérer la personne dans sa globalité
  • Assurer une prise en charge globale (physique, alimentaire, mentale…)
  • Faire appel aux connaissances et aux techniques naturopathiques (iridologie, biologie nutritionnelle, psychophysiologie…)

Missions éducatives

  • Prodiguer des conseils pour préserver la santé de façon naturelle
  • Enseigner les règles de fonctionnement de l’organisme
  • Apprendre les règles d’hygiènes fondamentales
  • Transmettre le concept d’ « art de rester en bonne santé »

Profil requis pour devenir naturopathe

Certaines compétences techniques et personnelles sont fondamentales pour exercer le métier de naturopathe :

  • Connaître la réglementation en vigueur sur l’exercice de la profession
  • Avoir de bonnes connaissances en nutrition, physiologie, anatomie, fonctionnement du corps humain et principales pathologies
  • Maîtriser les différentes techniques naturopathiques (techniques manuelles, biologie nutritionnelle, hydrothérapie, techniques énergétiques…)
  • Rester curieux sur les avancées en matière de santé naturelle
  • Avoir de bonnes capacités d’adaptation
  • Avoir un très bon relationnel et être un bon communicant
  • Être organisé et méthodique
  • Avoir une bonne capacité d’écoute et faire preuve de compréhension
  • Être pédagogue
  • Respecter les traitements médicaux en cours
  • Être observateur et savoir analyser les situations et les pratiques

Histoire de la naturopathie

L’origine de la naturopathie est ancienne et remonte à l’Antiquité. Elle fait référence à Hippocrate, médecin grec à l’origine de la théorie des humeurs. Selon celle-ci, la maladie est l’expression d’un déséquilibre des liquides de l’organisme et le corps a la capacité de s’autoguérir.

Le concept de naturopathie apparaît à la fin du XIXe siècle aux États-Unis. Le terme de « naturopathy » aurait été inventé en 1895 par John Scheel à partir de deux mots anglais, « nature » et « path », signifiant la « voie de la Nature ».

En 1902, Benedict LUST, médecin, ostéopathe et chiropraticien, crée la 1ere école de naturopathie (l’American School of Naturopathy) à New York. On y enseigne notamment l'hydrothérapie, l'herboristerie, la nutrition, la physiothérapie et la psychologie.

En France, c’est P-V MARCHESSEAU (1911-1994) biologiste, diplômé en philosophie, professeur d’éducation physique, qui est à l’origine de la naturopathie.

Où peuvent travailler les naturopathes ?

Une grande partie des naturopathes exercent en libéral dans leur propre cabinet. Dans ce cas, les consultations peuvent avoir lieu à leur domicile ou même se faire à distance.

Certains naturopathes font le choix, en particulier en début de carrière, de s’associer avec d’autres professionnels de la santé et du bien-être (ostéopathe, acupuncteur, sophrologue…).

Il existe d’autres possibilités de débouchés pour les naturopathes qui interviennent de plus en plus au sein de :

  • Maisons de santé privées ;
  • Centres de balnéothérapie, spa ;
  • Centres de remise en forme et de bien-être ;
  • Pharmacie et parapharmacie ;
  • Clubs sportifs ou de loisirs ;
  • Magasins alimentaires bio ;
  • Organismes de formation ;
  • Instituts de beauté ;
  • Industrie (fabricants de compléments alimentaires…).

Quel est le salaire d'un naturopathe ?

La rémunération du naturopathe varie en fonction de son lieu d’exercice. En libéral, ses honoraires dépendent à la fois du volume de sa clientèle mais également de sa notoriété.

Une séance de naturopathie dure environ 40 minutes et son prix se situe généralement entre 50 et 200 €. Dans de nombreux cas, les revenus liés à la vente de produits naturels en cabinet, doivent être pris en compte dans la rémunération totale du naturopathe.

La formation pour devenir naturopathe

Reconnue depuis 2001 comme médecine traditionnelle par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), comme médecine non-conventionnelle par le Parlement européen depuis 1997, légalisée en Australie, dans 13 états des États-Unis, mais aussi en Allemagne, Suisse, Portugal, Royaume-Uni, Suède, Danemark et Norvège, entre autres, la naturopathie n’est pas reconnue en France.

Cependant, le naturopathe peut exercer en profession libérale, dès lors qu’il reste dans les limites de ses compétences et de l’évolution du droit c’est-à-dire qu’il ne se revendique pas médecin et qu’il ne procède à aucun acte médical, ni diagnostic (article L.4161-1 du Code de la santé).

Quel diplôme faut-il pour devenir naturopathe ?

En France, la naturopathie n’étant pas encadrée par le code de la santé publique, il n’existe aucun diplôme d’État pour le métier de naturopathe.

Pour autant, il est indispensable de suivre une formation pour acquérir l’ensemble des connaissances nécessaires à la pratique de la naturopathie.

Quel est le programme d’une formation en naturopathie ?

En l’absence de réglementation, les enseignements peuvent varier d’une école à l’autre. Cependant, les cursus de qualité comprennent en général un minimum de 1 000 heures de cours sur les grandes thématiques sur lesquelles s’appuie la naturopathie :

  • Sciences médicales (biologie, anatomie, physiologie, immunologie, psychologie…)
  • Techniques spécialisées (nutrithérapie, homéopathie, phytothérapie, hydrologie, aromathérapie, gestion du stress…).

Quelles sont les écoles qui préparent au métier de naturopathe ?

De nombreux naturopathes sont des professionnels de la santé (kinésithérapeutes, pharmaciens…) qui se sont spécialisés dans cette discipline. Cependant, aujourd’hui, le métier de naturopathe attire des personnes aux profils très variés et n’ayant suivi aucune formation médicale préalable.

En France, plusieurs écoles proposent un enseignement qualifiant au métier de naturopathe. Certaines d'entre-elles sont agréées par la FENA (Fédération française de naturopathie) :

  • École CENATHO (Paris, Lyon, Rennes,Toulouse)
  • Académie de Vitalopathie (Dijon, Colmar, Cluses)
  • Aesculape (Aix-en-Provence et Lyon)
  • École Anindra (Nantes)
  • École Dargère Univers (Paris et Poitiers)
  • Euronature (Paris, Aix-en-Provence, Toulouse, Lyon, Bordeaux, Lille)
  • Institut Hildegardien (Vannes, Rennes)
  • Isupnat (Bordeaux, Marseille, Nantes, Paris, Strasbourg, Lyon)
  • CNR - Collège de naturopathie rénovée (Bordeaux, Montpellier, Rochefort, Saint-Denis-de-la-Réunion,
  • Vannes, Lyon)
  • IFI (Sophia Antipolis)
  • IFSH (Nice, Paris)
  • ESNAT (Paris)

À noter : le Centre de Formation Professionnelle et de Promotion Agricole (CFPPA) de Hyères propose une formation de 965 heures sur 1 an qui aboutit au titre de « conseiller naturopathe » accrédité par le ministère de l'Agriculture.

Combien coûte une formation de naturopathe ?

Les tarifs varient en fonction des écoles, de la durée et du mode de suivi des enseignements (cours en présentiel ou à distance, formation plus ou moins longue). Dans tous les cas, une formation de qualité en naturopathie implique un investissement financier, les tarifs dépassant souvent les 10 000 €.

En fonction de la situation personnelle du stagiaire et du lieu de formation, des frais de vie courante (transport, repas, hébergement…) sont également à prévoir.

Le coût d’une formation à la naturopathie peut être pris en charge en totalité ou partie en fonction de la situation professionnelle et financière du demandeur.

Parmi les différents dispositifs d’aides financières disponibles, on trouve :

  • Les bourses de l’Éducation nationale sous condition de revenus
  • Le Pôle Emploi : l’aide individuelle à la formation (AIF) pour les demandeurs d’emploi inscrits et les personnes en accompagnement de reclassement
  • Les prêts bancaires étudiants avec taux d’intérêt préférentiel et remboursement démarrant après la fin des études
  • Les droits individuels de formation (DIF)
  • Les bourses accordées par les collectivités locales (conseil régional…)
  • Le Compte Personnel de Formation (CPF) pour les salariés

Les avantages et les difficultés du métier de naturopathe

Les plus

  • Métier passion, art de vivre et de transmettre
  • Des compétences, des techniques et des publics variés
  • La flexibilité (possibilité de travailler à domicile ou à distance, de s’associer…)
  • Secteur en pleine expansion et en évolution permanente

Les moins

  • La concurrence avec d’autres praticiens non formés (en l’absence de cadre légal)
  • La nécessité de se tenir informé sur l’avancée des connaissances en matière de santé naturelle

Quelques vidéos utiles :

Poursuite d’études et évolution de carrière du naturopathe

Certains naturopathes choisissent de se spécialiser pour se démarquer de la concurrence. Pour cela, ils peuvent développer des compétences particulières dans un domaine donné (digestion, cycles féminins, problèmes de peau…) ou intervenir auprès d’une clientèle spécifique (enfants, adolescents, femmes, sportifs, personnes âgées, etc.).

Après quelques années d’exercice, les naturopathes peuvent transmettre leur expérience en se dirigeant vers l’enseignement ou en écrivant des manuels, des livres ou encore un blog.

Associations professionnelles de naturopathes et liens utiles

  • FENA – Fédération française de naturopathie

Depuis 1985, la FENA œuvre pour la promotion de la naturopathie. Elle est l’interlocutrice des pouvoirs publics dans le secteur de la formation à la naturopathie, ainsi que pour sa reconnaissance, son objectif prioritaire.

Adresse : 202, rue de la Croix-Nivert – 75015 Paris

Site web : https://lafena.fr/

  • SPN – Syndicat des Professionnels de la Naturopathie

Le SPN a pour mission de représenter les praticiens auprès des instances publiques, de les renseigner et de les protéger. Il a aussi la volonté de promouvoir la profession.

Adresse : Mas les Ramières – 30150 Saint Genies de Comolas

Site web : http://ahp-hygiene.org/

  • WNF – World Naturopathic Federation

La Fédération mondiale de naturopathie (WNF) représente les organisations de naturopathie du monde entier. Elle promeut la profession à l'échelle mondiale, soutient la réglementation et la reconnaissance du métier, encourage l'accréditation et les normes de formation les plus élevées en naturopathie et encourage la recherche.

Adresse : 20, rue Holly, bureau 200 – M4S 3B1 Toronto

Site web : https://worldnaturopathicfederation.org/

  • OMNES – Organisation de la Médecine Naturelle et de l'Éducation Sanitaire

Association loi 1901 dont les missions consistent à promouvoir la naturopathie auprès du grand public et des pouvoirs publics, œuvrer pour le perfectionnement des compétences des naturopathes et soutenir leurs intérêts, soutenir les projets de recherche en lien avec la discipline.

Adresse : 13, Chemin des Senteurs - 26400 Aouste sur Sye

Site web : https://www.omnes.fr/page/320046-presentation

  • APHN – Association pour la Promotion de l’Hygiène vitale et de la Naturopathie

L’APHN organise des conférences, des congrès, stages, séminaires, et toutes sortes de manifestations au niveau national ou international. Elle a pour but de faire connaitre la naturopathie par la recherche et l’enseignement de ses préceptes.

Adresse : 5, rue Marcel Duchamp – 75013 Paris

Site web : http://aphn.fr/

  • APNF – Association Professionnelle des Naturopathes Francophones

L’APNF rassemble des naturopathes qualifiés formés par des écoles de référence, des étudiants et des sympathisants. Elle garantit aux adhérents, des conseils pour leur installation et la mise en relation avec des particuliers désireux de rencontrer un naturopathe.

Site web : 14, rue Anatole France – 17300 Rochefort

Site web : https://www.apnfma.org/


Recevez nos articles, dossiers et fiches pratiques !