Ordre des pharmaciens : missions, financement & contact

Article mis à jour le : 28 novembre 2023

L’ordre des pharmaciens regroupe les pharmaciens diplômés exerçant sur le territoire français. Il s’agit d’un ordre professionnel qui représente la profession et qui est chargé de missions précises.

Ce guide complet sur l’Ordre des pharmaciens fait le point sur ses missions, son organisation et son fonctionnement.

Préparateur en pharmacie

Qu’est-ce que l’Ordre des pharmaciens ?

L’Ordre des pharmaciens est chargé de se mobiliser pour agir sur les questions touchant la profession en se tenant au service des patients et de la santé publique.

L’Ordre regroupe tous les pharmaciens diplômés qui exercent dans un établissement pharmaceutique, localisé en métropole ou dans les départements et collectivités d’Outre-Mer.

Logo Ordre des pharmaciens

Les différents métiers de la pharmacie sont représentés par des « sections » gérées par un conseil central :

  • Section A : les pharmaciens titulaires d’officine
  • Sections B : les pharmaciens de l’industrie
  • Section C : les pharmaciens de la distribution en gros
  • Section D : Pharmacien adjoint d’officine et autres exercices
  • Section E : Pharmaciens des départements et collectivités d’outre-mer
  • Section G : Pharmacien biologiste médical
  • Section H : Pharmacien des établissements de santé ou médico sociaux et des services d’incendie et de secours

Bon à savoir

L’Ordre des pharmaciens a un statut de personne morale de droit privé chargée d’une mission de service public.

Les missions de l’Ordre des pharmaciens

Les missions de l’Ordre des pharmaciens sont définies par la loi, c’est-à-dire l’article L.4121-2 du code de la santé publique :

  1. Assurer le respect du code de déontologie et des devoirs professionnels
    Le Conseil élabore et fait évoluer le Code de déontologie en collaboration avec les pouvoirs publics. Il est chargé des démarches de conciliation et de la discipline afin de régler les différends. En cas de poursuite de plainte, elle est transmise à la chambre de discipline des Conseils régionaux et des Conseils centraux de l’Ordre.
  2. Défendre l’honneur et l’indépendance des pharmaciens
    Les Conseils de l’Ordre peuvent agir devant toutes les juridictions pour défendre l’intérêt collectif de la profession.
  3. Veiller aux compétences des pharmaciens
    L’Ordre est chargé de tenir le Tableau à jour, c’est-à-dire de s’assurer que chaque pharmacien autorisé à exercer en France détient le titre et les compétences nécessaires. Il suit les inscriptions et les mises à jour.
    Il veille également à l’actualisation des connaissances professionnelles pour chaque professionnel, c’est-à-dire le suivi du DPC (Développement professionnel continu).
  4. Promouvoir la santé publique et la qualité des soins
    L’Ordre a un rôle consultatif auprès des pouvoirs publics : il donne des avis sur les licences d’implantation des officines, l’ouverture d’établissements, etc. Il assure également le déploiement du DP (Dossier Pharmaceutique) destiné à sécuriser la dispensation des médicaments. L’Ordre s’implique également dans la prévention et l’éducation pour la santé. Enfin, il lutte contre les falsifications de médicaments.

>> L’organisation de l’Ordre des pharmaciens repose sur un règlement intérieur.

Le Code de déontologie des pharmaciens

Le CNOP élabore le Code de déontologie qui dicte les règles professionnelles à suivre par tous les professionnels inscrits au Tableau de l’Ordre. Le Code s’impose également aux étudiants faisant des remplacements. Tout pharmacien se doit de connaître ces principes déontologiques.

Il faut savoir que tout étudiant en pharmacie qui soutient sa thèse d’exercice pour devenir pharmacie prononce le serment de Galien, inspiré du serment d’Hippocrate. Par le fat de la prononcer, le futur pharmacien s’engage à respecter ses pairs et les valeurs de la profession.

Serment de Galien inspiré du serment d’Hippocrate

Le Code de déontologie se place dans le prolongement du serment de Galien. Il est écrit par le CNOP et il est adopté en Conseil d’État.

Les annuaires des pharmaciens

Le Conseil des pharmaciens maintient à jour et donne accès à l’annuaire des pharmaciens et des établissements.

L’organisation de l’Ordre des pharmaciens

L’Ordre des pharmaciens est composé de :

  • Un conseil national
    Il représente l’institution et coordonne l’action des conseils centraux. Il dispose de commissions : finances, marchés, entraide, systèmes d’information. Il est composé de 26 membres élus pour 6 ans. Ils sont assistés par un conseiller d’État nommé par le ministre de la Justice et qui a voix délibérative.
  • 7 conseils centraux
    7 sections (A, B, C, D, E, G et H) représentent les différents métiers et domaines d’exercices des pharmaciens et sont chacune gérée par un conseil central.
    Les sections A et E ont des entités locales
  • 12 conseils régionaux
    Les conseils régionaux (CROP) sont les entités locales de la section A (Conseil central des pharmaciens titulaires d’officine).
  • 4 délégations d‘outre-mer
    Il s’agit des entités locales de la section E (Conseil central des pharmaciens des départements et collectivités d’outre-mer)
  • Des chambres de discipline
    Elles sont présidées par un magistrat et sont composées par des pharmaciens conseillers ordinaux élus. Elles instruisent et sanctionnent les manquements au code de déontologie.
    Les plaintes peuvent provenir des autorités de santé, du procureur de la République, des représentants de la profession, de pharmaciens ou de particuliers.

Histoire de l’Ordre des pharmaciens

La création d’un Ordre des pharmaciens répond à un objectif : celui d’assurer la sécurité de la population en accompagnant le développement de la pharmacie moderne.

L’Ordre des pharmaciens a été créé en 1945 par une ordonnance du gouvernement, même temps que l’Ordre des médecins, des chirurgiens-dentistes et des sages-femmes.

Ordre des pharmaciens : quelques chiffres

  • 74 039 pharmaciens sont inscrits dans les 7 sections au 1er janvier 2022
  • 200 collaborateurs au service de l’Ordre
  • 700 conseillers ordinaux
  • 38.3 millions d’euros de budget par an
  • Plus de 100 affaires jugées chaque année par les chambres de discipline de première instance et en appel

Le financement de l’Ordre des pharmaciens

L’Ordre des pharmaciens et ses instances sont des organismes de droit privé chargés d’une mission de service public dont l’objet est l’organisation et le contrôle de la profession. Son financement est assuré en intégralité par les cotisations qui sont versées par les pharmaciens inscrit au Tableau de l’Ordre.

Le montant de cette cotisation annuelle obligatoire est fixé par l’Ordre national.

>> Voir l’article L. 4122-2 du code de la santé publique

>> Télécharger le règlement budgétaire et comptable

Comment s’inscrire à l’Ordre des pharmaciens ?

S’inscrire au Tableau de l’Ordre est une obligation pour tout pharmacien qui exerce en France.

Pour s’inscrire, il est nécessaire de contacter la section de l’Ordre concernée. La démarche diffère selon les professions, c’est pourquoi il est conseillé de consulter l’espace dédié aux pharmaciens accessible en ligne sur le site de l’Ordre. Cet espace permet de réaliser toutes les démarches concernant l’inscription ou des modifications dans votre parcours.

Comment payer sa cotisation à l’Ordre ?

Pour se connecter au portail de services de l’Ordre des pharmaciens : https://e-pop.ordre.pharmacien.fr/

Si vous êtes pharmacien en exercice, il est possible de se connecter directement à votre espace professionnel en ligne : https://www.ordre.pharmacien.fr/ssoConnectFinal

Comment prendre contact avec l’Ordre des pharmaciens ?

  • Vous voulez sauver des vies via des formations sur-mesure ?
  • Vous voulez former votre personnel aux gestes qui sauvent ?
  • Besoin d'un audit de formation, d'un accompagnement personnalisé ou d'une aide spécifique ?

Trouvez les meilleures formations AFGSU & Premiers secours obligatoires