Poste de secours : régles, obligation & mise en place

Article mis à jour le : 12 février 2024

L’organisation d’événements sur la voie publique ou au sein d’un lieu privé induit toujours des risques. La mise en place d’un poste de secours permet d’assurer la sécurité des personnes.

Ce guide répond à vos questions. Vous saurez ainsi pourquoi, quand et comment mettre en place un poste de secours pour organiser vos événements et manifestations.

poste de secours obligation

Qu’est-ce qu’un poste de secours ?

Un poste de secours est un dispositif temporaire et préventif mis en place lors d’un événement : kermesse, concert, match, festival, réunion, etc.

Un poste de secours réunit des bénévoles formés aux gestes de secours et prêts à intervenir en cas d’accident au sein du public qui assiste à une manifestation. Il est mis en place en fonction du dimensionnement de la manifestation concernée.

En France, les postes de secours sont aussi appelés « dispositifs prévisionnels de secours » (DPS).

Bon à savoir

La loi de modernisation de la sécurité civile n° 2004-811 du 13 août 2004 précise l’organisation des secours, dont notamment celle des postes de secours.

Quelles sont les personnes intervenant au sein d’un poste de secours ?

Les moyens humains chargés d’organiser, de structurer, de planifier et de gérer un poste de secours ont différents profils afin de mettre à disposition diverses compétences complémentaires :

  • Des secouristes
  • Des équipiers secouristes
  • Des chefs d’équipe
    Un chef d’équipe dirige l’action d’une équipe de premiers secours et a la responsabilité du matériel. Il commande trois secouristes.
  • Des chefs de poste
    Un chef de poste est présent quand un dispositif de petite envergure est mis en place. Il dirige un chef d’équipe, ses équipiers et son propre binôme. Il encadre jusqu’à 12 intervenants secouristes.
  • Des chefs de section
    Un chef de section commande les chefs de poste et encadre jusqu’à 36 intervenants secouristes/
  • Des chefs de dispositif présents lors de la mise en place de dispositifs de grande envergure. Le chef de dispositif dirige l’action de l’ensemble des moyens, qu’ils soient humains ou matériels. Il commande directement les chefs de section et les logisticiens administratifs et logistiques (ou en délègue la responsabilité). Il est l’intermédiaire entre son autorité et l’organisateur de l’événement.
  • Des coordinateurs
  • Des logisticiens administratif et logistique

Quand doit-on mettre en place un poste de secours ?

Tout organisateur d’événement a l’obligation d’assurer la sécurité du public et de l’ensemble des participants. La mise en place d’un DPS ou dispositif prévisionnel de secours fait partie des moyens à mettre en place.

Lorsqu’une manifestation ou tout autre événement prévoit de réunir plus de 1 500 personnes, l’organisateur doit faire une demande auprès de la mairie ou du préfet. Ce sont eux qui déterminent la nécessité ou non de mettre en place un poste de secours.

Pourquoi mettre en place un poste de secours ?

Un poste de secours réunit des bénévoles formés aux premiers secours et capables d’agir en cas d’accident. Leurs missions sont les suivantes :

  • Assurer les gestes de premiers secours
  • Prodiguer les premiers soins
  • Alerter rapidement les secours publics
  • Protéger la victime

Les prises en charge concernent des personnes blessées et les victimes d’accidents et de malaises. Les objectifs sont de :

  • pouvoir prendre en charge rapidement des victimes en cas de situation grave (hémorragie, arrêt cardio respiratoire, malaise avec perte de conscience, etc.) ;
  • prévenir rapidement les secours publics ;
  • décharger les services d’urgence en traitant les cas bénins

Les types de dispositif prévisionnel de secours (DPS)

Les postes de secours ou DPS sont identifiés selon 3 types et 4 catégories.

Les trois types de DPS sont les suivants :

  • Dispositif statique
    Ce type de DPS est implanté dans un bâtiment ou dans une tente. Il doit être facilement identifiable (à ce titre, il doit afficher l’inscription « Poste de secours »), bien placé, facilement accessible et visible par tous les participants à l’événement.
  • Dispositif dynamique
    Ce type de poste de secours doit se déplacer facilement. Il est assuré par un véhicule de premiers secours à personnes.
  • Dispositif mixte
    Certains évènements nécessitent une combinaison des dispositifs à la fois statique et dynamique.

Les catégories de dispositif prévisionnel de secours (DPS)

Il existe 4 catégories de postes de secours pouvant être mis en place en fonction de l’événement :

  • Un point d’alerte et de premiers secours (PAPS)
    Un PAPS est idéal pour un événement qui rassemble un nombre limité de personnes dans un environnement sûr et pour une activité considérée comme étant non dangereuse. Un PAPS met à disposition deux secouristes avec du matériel. Ils peuvent intervenir rapidement et ils bénéficient d’une liaison directe avec les secours publics.
  • Un poste de secours de petite envergure
    Il est aussi appelé dispositif prévisionnel de secours de petite envergure ou DPS-PE.
    Ce type de poste de secours est composé de 4 à 12 secouristes bénévoles encadrés par un chef de poste. Ils sont organisés en une ou deux équipes de secours. Chaque équipe soit comporter deux équipiers secouristes (titulaires du PSE 2) et d’un secouriste (PSE 1) avec l’encadrement d’un chef d’intervention. Ils disposent de moyens de communication et de matériel de secours.
  • Un poste de secours de moyenne envergure
    Il est aussi appelé dispositif prévisionnel de secours de moyenne envergure ou DPS-ME.
    Ce type de poste de secours se compose de 12 à 36 secouristes et un chef de dispositif expérimenté. Les bénévoles s’organisent en 3 équipes de secours au minimum.
  • Un poste de secours de grande envergure
    Il est aussi appelé dispositif prévisionnel de secours de grande envergure ou DPS-GE.
    Ce type de poste réunit plus de 36 bénévoles avec un chef de dispositif expérimenté.

Les critères pris en compte pour déterminer le type de poste de secours

Différents critères sont pris en compte pour déterminer quel dispositif de service de secours mettre en place, notamment :

  • Le contexte et la nature de l’événement
  • La fréquentation et le dimensionnement de l’événement
  • Le délai d’intervention des secours civils
  • Le type de public
  • Le comportement attendu du public
  • L’environnement
  • L’accessibilité au site accueillant l’événement

L’organisation des postes de secours est expliquée dans le Référentiel national de missions de sécurité civile — Dispositifs prévisionnels de secours (RNSC-DPS) édité par le ministère de l’Intérieur. Ce document propose une grille d’évaluation des risques afin de déterminer quel type de dispositif de secours doit être mis en place en fonction de l’événement.

Cette grille d’analyse et d’évaluation doit être signée par l’organisateur de l’événement et l’association agréée de sécurité civile qui met en place le poste de secours.

Qui met en place un dispositif prévisionnel de secours (DPS) ?

Différentes associations ont obtenu l’agrément opérationnel de sécurité civile, octroyé par les pouvoirs publics pour mettre en place un dispositif prévisionnel de secours (DPS) lors de l’organisation d’événements, de manifestations sur la voie publique ou dans un lieu privé. 

Ces 3 associations peuvent être habilitées à transporter des victimes vers un centre hospitalier.

D’autres dispositifs de secours peuvent être mis en place dans des situations spécifiques, par exemple en cas de surveillance de baignade assurée par des sauveteurs spécialisés titulaires du BNSSA ou des maîtres nageurs sauveteurs.

Exemple de mise en place de poste de secours pour un évènement équestre

Comment faire pour mettre en place un poste de secours ?

Selon la loi, les organisateurs d’évènements de types manifestations sportives, récréatives ou culturelles (kermesses, festivals, etc.) réunissant plus de 1 500 personnes (visiteurs et personnel participant à l’organisation) doivent déclarer l’événement auprès du maire de la commune ou du préfet de police si l’événement est organisé à Paris.

Il appartient ensuite à cette autorité de prendre les décisions en matière de secours pour assurer la sécurité des personnes. Elle se base sur le référentiel RNSC-DPS édité par le ministère de l’Intérieur.

L’organisateur peut, s’il le juge nécessaire, prendre des mesures supplémentaires en complément.

Concrètement, sur un même événement, deux modalités de surveillance cohabitent :

  • Un dispositif de sécurité mis en place par une société privée de surveillance et gardiennage et décidé et géré par l’organisateur de l’événement ;
  • Un poste de secours (PDS) mis en place sur décision des autorités publiques, avec lesquelles l’organisateur est en liaison.

Un organisateur peut décider de contacter directement les associations agréées. Par exemple, les tarifs pour un événement de petite envergure avec 4 intervenants secouristes sont variables : de 120 € à 800 € selon les associations, hors frais de déplacements.

Autres exemples de devis de mise en place d'un poste de secours :

  • Vous voulez sauver des vies via des formations sur-mesure ?
  • Vous voulez former votre personnel aux gestes qui sauvent ?
  • Besoin d'un audit de formation, d'un accompagnement personnalisé ou d'une aide spécifique ?

Trouvez les meilleures formations AFGSU & Premiers secours obligatoires