Préparateur en pharmacie | Formation, Salaire & Débouchés

Le préparateur en pharmacie est un maillon essentiel de l’équipe officinale, dont les activités se sont élargies au fil des années. Ce métier en pleine évolution, tourné vers l’humain et la santé, est pourtant méconnu.

Vous recherchez des informations sur le métier de préparateur en pharmacie ? Découvrez dans cette fiche pratique, les études nécessaires, les salaires, les débouchés et les évolutions de carrière du préparateur en pharmacie.

Préparateur en pharmacie

Le métier de préparateur en pharmacie en France

Le préparateur en pharmacie est un professionnel de santé. Sa profession est régie par le code de la santé publique : il est « le seul autorisé à seconder le pharmacien ».

En quoi consiste le métier de préparateur en pharmacie ?

Selon les articles L.4211-1 à L-4252-3 du Code de la santé publique, le préparateur en pharmacie est :

Titulaire d'un numéro ADELI (Automatisation DEs LIstes) qui lui donne le droit d’exercer ;
« Seul autorisé à seconder le pharmacien » dans la préparation et la délivrance des médicaments ;
Titulaire du brevet professionnel de préparateur en pharmacie, du DEUST ou du diplôme de préparateur en pharmacie hospitalière.

Comme son appellation le suggère, le préparateur en pharmacie réalise des préparations pharmaceutiques (pommades, crèmes…) selon une prescription médicale. Cependant, avec l’évolution du métier, cette activité est devenue marginale. Aujourd’hui, le préparateur en pharmacie travaille sous la responsabilité et le contrôle effectif du pharmacien. Il peut vendre des médicaments et des articles de parapharmacie, conseiller les patients/clients et participer à la gestion de l’officine.

Quelle est la différence entre un préparateur en pharmacie et un pharmacien ?

Tous les deux sont habilités à délivrer des médicaments, mais le préparateur en pharmacie ne peut le faire qu’en présence d’un pharmacien.

Le pharmacien a davantage de responsabilités et de compétences que le préparateur. C’est lui qui est à la tête de l’équipe officinale.

Le préparateur en pharmacie a certes une connaissance approfondie des médicaments, mais le pharmacien possède un diplôme de docteur en pharmacie. Il a donc des connaissances beaucoup plus vastes du monde médical et de la pharmacologie. Il est le seul professionnel de santé autorisé à ouvrir une pharmacie.

Quelles sont les missions d’un préparateur en pharmacie ?

Elles peuvent varier en fonction du lieu d’exercice. Cependant, selon la législation en vigueur, le préparateur en pharmacie participe, sous la responsabilité et le contrôle d’un pharmacien, aux fonctions suivantes :

Délivrance des médicaments et assimilés, conseil et prévention

  • Analyse la demande (préparation pharmaceutique, délivrance de médicaments, de matériel…) provenant d’un service (unité de soins) ou d’un client/patient
  • Délivre les médicaments, dispositifs médicaux et matériels
  • Contrôle les modalités de délivrance spécifiques de certains médicaments
  • Met à disposition les informations et les conseils nécessaires au bon usage des médicaments
  • Participe à la prévention individuelle et aux actions de prévention collective.

Préparation et conditionnement

  • Réalise des préparations pharmaceutiques selon les prescriptions médicales
  • Enregistre, vérifie, identifie et stocke les matières premières

Documentation et administration

  • Actualise l'ordonnancier, le registre des stupéfiants
  • Remplit les feuilles de maladie
  • Tient à jour les dossiers médico-administratifs des patients
  • Consulte les banques de données

Gestion de la pharmacie

  • Suit l'état des stocks
  • Définit les besoins en approvisionnement et établit les commandes
  • Vérifie les livraisons et réceptionne les produits
  • Contractualise les ventes

Hygiène et maintenance

  • Contrôle le fonctionnement des appareils et des équipements et informe les services compétents en cas de dysfonctionnement
  • Entretient les équipements et les postes de travail en respectant les règles d'hygiène et d'asepsie
  • Détruit les déchets

Quel profil faut-il avoir pour devenir préparateur en pharmacie ?

Une connaissance approfondie des médicaments et de leurs usages est nécessaire. Le préparateur en pharmacie doit aussi avoir des compétences technologiques et connaître les réglementations en vigueur liées à son activité (Bonnes Pratiques de Pharmacie…).

Certaines qualités personnelles sont également requises pour exercer le métier de préparateur en pharmacie :

  • Intérêt pour les sciences et la santé
  • Bon relationnel, sens de l’écoute et empathie
  • Pédagogie
  • Polyvalence
  • Vigilance et sens des responsabilités
  • Rigueur et organisation
  • Goût pour le travail en équipe
  • Discrétion et confidentialité

Où travaille un préparateur en pharmacie ?

Les préparateurs en pharmacie ont la possibilité de travailler :

  • En officines (pharmacies privées) ;
  • Dans les pharmacies à usage interne (PUI) des établissements de soins (hôpitaux, cliniques…) ;
  • Dans l’industrie pharmaceutique (contrôle des matières premières…)
  • Pour une organisation humanitaire, en France ou à l’étranger.

Quelques dates et chiffres clés de la profession de préparateur en pharmacie

  • 1907 : première reconnaissance officielle du « préparateur en pharmacie » par le ministère du travail.
  • 1946 : création d’un diplôme (brevet professionnel) et officialisation d’un statut.
  • 1997 et 2004 : nouveaux référentiels pour le BP Préparateur en pharmacie.
  • 2021 : mise en place du DEUST de préparateur-technicien en pharmacie.
  • Environ 63 000 préparateurs en pharmacie exercent en France en 2022.
  • Les femmes représentent 85 % de la profession.
  • 90 % des préparateurs en pharmacie travaillent en officines, 7 % en pharmacie hospitalière et 3 % dans l’industrie pharmaceutique.

Les avantages et les difficultés du métier de préparateur en pharmacie

Les plus

  • Contact avec les clients/patients
  • Pas de routine, diversités des activités
  • Nombreuses formations dispensées par les industriels de l’homéopathie, compléments alimentaires, dermo-cosmétologie…)
  • Métier recherché (pénurie dans certaines régions)

Les moins

  • Conditions de travail parfois difficiles (journées denses, rythmes soutenus, station debout, travail le week-end ou la nuit…)
  • Métier souvent méconnu, voire peu considéré

Le métier vu de l'intérieur

Quel est le salaire d'un préparateur en pharmacie

En début de carrière, le salaire moyen d’un préparateur en pharmacie travaillant en officine correspond au SMIC (1 678,95 € au 01/08/2022). Il est revalorisé avec l’ancienneté.

Dans la Fonction publique, le salaire est fixé par la grille indiciaire hospitalière et dépend du grade et de l’échelon du préparateur en pharmacie :

  • Entre 1 891,51 € et 3 264,07 € bruts mensuels pour les agents de classe normale ;
  • Entre 2 158,26 € et 3 501,72 € pour les agents de classe supérieure.

À cette rémunération de base s'ajoutent diverses indemnités et primes (supplément familial, indemnités de résidence, primes de garde…).

Dans le secteur privé, la fourchette des revenus du préparateur en pharmacie est très large. Elle se situe entre 2 000 et 4 000 €, avec un salaire moyen aux alentours de 2 400 €.

La formation pour devenir préparateur en pharmacie

L’accès au métier de préparateur en pharmacie est en pleine mutation, avec la mise en place progressive d’un nouveau diplôme.

Quels diplômes pour devenir préparateur en pharmacie ?

Jusqu’à présent, l’accès au métier de préparateur en pharmacie se faisait par la voie de 2 diplômes suivant le lieu d’exercice visé, en officine ou dans un établissement hospitalier :

Pour travailler en officine, le brevet professionnel (BP) de préparateur en pharmacie. Un diplôme obtenu à l’issue d’une formation de 2 ans en alternance (contrat d’apprentissage ou professionnalisation).

Pour exercer dans un établissement hospitalier, le diplôme de préparateur en pharmacie hospitalière est obligatoire (DEPPH). Une formation de 1 an, dispensée dans des CHU et qui se prépare en alternance.

Depuis la rentrée, un nouveau diplôme a fait son apparition pour travailler en officine, le Diplôme d’études universitaires scientifiques et techniques (DEUST) Préparateur en pharmacie. Homologué au niveau 5 (bac + 2), le DEUST Préparateur en pharmacie peut s’effectuer en formation initiale ou en formation continue.

Les universités agréées pour organiser le DEUST Préparateur en pharmacie sont :

Le DEUST PP facilitera la poursuite d’études en licence professionnelle, la mobilité des professionnels dans l’espace européen, et la réorientation de leur carrière grâce à des passerelles prévues par le système LMD.

En période de test pour 6 ans, le DEUST PP a pour but de remplacer, à terme, les 2 diplômes historiques par une formation qui entrerait dans l’organisation européenne LMD (Licence, Master, Doctorat) avec 3 ans de formation : 2 ans de tronc commun + 1 an de spécialisation vers l’officine ou l’hôpital.

Quel est le programme des études de préparateur en pharmacie ?

Les enseignements couvrent l’ensemble des notions nécessaires à l’exercice de la profession avec, entre autres :

  • Anatomie-physiologie-physiopathologie
  • Pharmacologie, toxicologie, chimie, biochimie, microbiologie, immunologie
  • Homéopathie, Phytothérapie
  • Pharmacie galénique
  • Dispositifs médicaux
  • Législation et gestion professionnelles
  • Communication professionnelle
  • Délivrer des médicaments et dispositifs médicaux avec ou sans ordonnance
  • Participation à la prévention, l’information et la vigilance des patients/clients
  • Travailler en équipe pluridisciplinaire

Pour plus de détails, consultez le référentiel du DEUST Préparateur/Technicien en pharmacie.

Peut-on devenir préparateur en pharmacie sans un bac (ni bac scientifique) ?

Les titulaires d’un bac général scientifique, d’un bac STL (sciences et technologies de laboratoire), ou encore les étudiants ayant suivi une première année de médecine ont plus de facilité à aborder les cours de sciences médicales. L’accès à la formation de préparateur est cependant ouvert à tous les profils : étudiants en reconversion ou ayant déjà suivi un cursus dans l’enseignement supérieur.

Pour ceux qui n’ont jamais eu le baccalauréat, les diplômes sont aussi accessibles avec un DAEU (Diplôme d'Accès aux Études Universitaires) ou par le biais d'une validation des acquis de l'expérience (VAE).

mission de devenir préparateur en pharmacie

Le prix d’une formation au métier de préparateur en pharmacie

Les diplômes de préparateur en pharmacie étant délivrés par les universités, il faut s’acquitter des frais de dossier (300 € en moyenne), de la cotisation de vie étudiante et campus (CVEC) de 92 € et des frais de scolarité (de 300 à plus de 1 000 €/an). Des frais de logement et de vie courante (transport, repas…) sont également à prévoir.

Il existe plusieurs possibilités d’aides financières selon la situation personnelle du candidat

Poursuites d’études et évolution de carrière du préparateur en pharmacie

Le préparateur en pharmacie peut se spécialiser par le biais de la formation continue :

  • Certificat de Qualification Professionnelle (CQP) Dermo-cosmétique Pharmaceutique
  • CQP Dispensation du Matériel Médical en Officine
  • Licence professionnelle Santé Technico-commercial en nutricosmétique et cosmétologie
  • Diplôme universitaire (DU) Plantes médicinales, phyto-aromathérapie
  • DU dermo-cosmétologie appliquée à l’officine
  • DU Diététique et nutrition DU Orthopédie
  • DU Technicien de recherche clinique
  • Formations en homéopathie, phytothérapie, médecines chinoises…
  • Attestation universitaire (AU) Éducation thérapeutique
  • DEUST Technico-commercial en dermopharmacie et cosmétologie
  • Diplôme de Préparateur en Pharmacie Hospitalière

En obtenant de nouveaux diplômes ou avec l’expérience, il a ainsi la possibilité d’encadrer une équipe, d’intégrer la Fonction publique hospitalière ou d'évoluer vers d’autres activités et d’autres métiers, comme :

  • Délégué pharmaceutique
  • Technicien supérieur Préparateur en pharmacie
  • Conseiller spécialisé en herboristerie
  • Conseiller en dermo-cosmétique

Associations utiles pour les préparateurs en pharmacie

  • ANPPO – Association Nationale des Préparateurs en Pharmacie d’Officine

Créée en 2020, l’ANPPO est la première association de préparateurs en pharmacie d’officine. Parmi ses objectifs, on trouve la volonté de faire connaître le métier auprès du grand public, de défendre les intérêts des préparateurs en tant que professionnels de santé et d’impulser une nouvelle dynamique à la profession.

Site web : https://anppo.fr/

  • Ordre national des pharmaciens

Institution regroupant tous les pharmaciens exerçant en France métropolitaine ou dans les DOM-TOM et chargé par la loi d’assurer le respect des devoirs professionnels, la défense de l’honneur et de l’indépendance de la profession et veiller à la compétence des pharmaciens.

Site web : https://www.ordre.pharmacien.fr/

Recevez nos articles, dossiers et fiches pratiques !