Responsable de laboratoire d’analyses | Salaire & Formations

Laboratoires d’analyses industrielles, laboratoires de contrôle qualité, laboratoires départementaux d’analyses et de recherche, etc. La liste des laboratoires d’analyses est longue, qu’ils soient publics ou privés.

Le métier de responsable de laboratoire d’analyses vous intéresse ? Découvrez dans ce dossier toutes les informations utiles sur cette profession :

  • Quelles études suivre pour devenir responsable de laboratoire d’analyses ?
  • Dans quel cadre peut-on exercer la profession ?
  • Quels sont les salaires et les possibilités d’évolution ?
responsable laboratoire analyse

Le métier de responsable de laboratoire d’analyses

Le responsable de laboratoire d’analyses - ou chef de laboratoire d’analyses - coordonne l'ensemble des activités de ses équipes. Il dirige un laboratoire d’analyses spécialisé dans une ou plusieurs techniques pour les besoins de la R&D, de la production industrielle, de la santé humaine ou animale…

Avec son équipe, il analyse des matières premières, des produits en cours de fabrication, des produits finis, des prélèvements biologiques, etc. Il garantit la qualité et la conformité avec les normes en vigueur des échantillons analysés (eau, air, environnement, alimentaire, vétérinaire…).

Il travaille dans le respect des règles de qualité, hygiène, sécurité et environnement et selon les normes liées à son domaine d’activité.

Quelles sont les missions d’un responsable de laboratoire d'analyses ?

Les missions du responsable de laboratoire d’analyses sont différentes selon la taille de l’entreprise où il exerce, la spécialité et le secteur d’activité.

Gestion du laboratoire et de la qualité opérationnelle

  • Planifie et réalise le suivi des mesures et des analyses
  • Vérifie l’interprétation des résultats et les valide
  • Identifie les non-conformités et met en place des actions correctives
  • Contrôle la conformité d’étalonnage des équipements
  • Veille au bon fonctionnement des appareils de mesure et d’analyses
  • Élabore les protocoles d’analyses et les règles de bonnes pratiques dans le laboratoire
  • Veille au respect des procédures mises en place
  • Planifie les opérations de maintenance
  • Organise le traitement et l’élimination des déchets
  • Gère les approvisionnements en matériels et consommables
  • Assurer une veille scientifique et réglementaire sur son domaine d’activité

Recherche et Développement (R&D)

  • Effectue une veille technologique
  • Fait évoluer la capacité d’analyses du laboratoire en fonction des besoins des clients
  • Aide les clients (internes ou externes) à traduire leurs problèmes en termes de prestations analytiques
  • Détermine les analyses à réaliser en tenant compte de toutes les problématiques des produits
  • Met au point les méthodologies et les techniques de mesure
  • Propose et porte des projets d’innovations
  • Rédige les procédures d’analyse

Encadrement et Communication

  • Encadre les équipes chargées de réaliser les analyses
  • Recrute et évalue le personnel
  • Définit les besoins de formation
  • Présente les méthodes d’analyses et leurs résultats aux services demandeurs, à la production, aux clients, aux élus…
  • Communique les diagnostics sur les risques environnementaux et sanitaires aux pouvoirs publics
  • Participe aux audits ISO

Quel profil faut-il avoir pour devenir responsable de laboratoire d’analyses ?

Outre de solides compétences techniques et scientifiques et la maîtrise de l’anglais, le responsable de laboratoire d’analyses doit avoir certaines qualités personnelles :

  • Goût pour l’innovation et curiosité scientifique
  • Rigueur et méthode
  • Esprit de synthèse et d’analyse
  • Sens des responsabilités
  • Force de proposition
  • Réactivité
  • Goût pour le travail en équipe
  • Aptitude à communiquer (à l’écrit et à l’oral)
  • Capacités managériales et qualités relationnelles

Où travaille un responsable de laboratoire d’analyses ?

C’est un métier présent dans de nombreux secteurs, aussi bien dans le privé que dans le public, et dans de nombreux domaines : chimie, biologie, cosmétique, plasturgie, agroalimentaire, pharmacie, énergie, environnement…

Le responsable de laboratoire d’analyses peut ainsi travailler dans les laboratoires d’analyses appartenant à des :

  • Entreprises industrielles ;
  • Établissements hospitaliers ;
  • Laboratoires privés ;
  • Organismes de recherche (CNRS, INSERM, INRA…) ou de contrôle qualité ;
  • Collectivités territoriales, agences et instituts publics (Anses, INRS, CEA…).

Le quotidien d'un responsable de laboratoire d'analyses

Les avantages du métier

  • Diversités des activités
  • Nombreuses possibilités d’embauche
  • Métier de responsabilités
  •  Travail collaboratif

Les difficultés

  • De lourdes responsabilités
  • Des conditions de travail parfois difficiles (horaires complexes, stress…)
  •  La nécessité de se tenir informé des avancées technologiques

Le métier de responsable de laboratoire d’analyses vu de l'intérieur

Quel est le salaire d'une sage-femme ?

Le salaire d’un responsable de laboratoire d’analyses est variable, en fonction du secteur dans lequel il exerce, de la taille du laboratoire, mais également de ses qualifications et de son ancienneté.

En France, la fourchette des rémunérations mensuelles brutes se situe entre 2 700 € et 6 000 €, avec une moyenne aux alentours de 3 500 €.

Des primes viennent souvent élever cette rémunération. Elles sont aussi variables en fonction de l’expérience au sein du laboratoire.

La formation pour devenir responsable de laboratoire d’analyses

L’accès à la fonction de responsable de laboratoire d’analyses nécessite l’obtention d’un diplôme de niveau bac + 5 : master ou diplôme d’ingénieur.

Quels diplômes pour devenir responsable de laboratoire d’analyses ?

Ils sont nombreux et dépendent du secteur d’activité envisagé. Parmi eux, on trouve :

  • Diplôme d'ingénieur en Chimie parcours Analyse chimique et bioanalyse
  • Diplôme d'ingénieur en microbiologie
  • Diplôme d’ingénieur en toxicologie-médico-légale
  • Diplôme d'ingénieur en sciences des matériaux
  • Diplôme d’ingénieur en chimie analytique
  • Master Biochimie et biologie moléculaire
  • Master Chimie et sciences des matériaux
  • Master Sciences du médicament et des produits de santé
  • Master Risques et environnement
  • Master Chimie physique et analytique
  • Master professionnel Formulation et chimie industrielle
  • Master Chimie, spécialité R&D analytique
  • Master Chimie, spécialité Perfectionnement en analyses chimiques et spectroscopiques
  • Master Chimie, spécialité Analyse, molécules, matériaux, médicaments
  • Master Chimie, spécialité Formulation, Analyse, Qualité
  • Master Toxicologie, environnement, santé

À savoir : Aucun de ces diplômes ne permet de diriger un laboratoire d’analyses médicales. Pour cela, il est nécessaire d’être médecin ou pharmacien et titulaire d’un diplôme d’État dans la discipline.

Quelles sont les écoles préparant au métier de responsable de laboratoire d’analyses ?

Les diplômes d’ingénieur sont délivrés par des écoles d’ingénieurs reconnues par la CTI (Commission des titres d’ingénieurs) et dont la liste est publiée par le Journal officiel – Arrêté du 18 janvier 2019.

Il est possible d’intégrer une école d’ingénieurs à différents niveaux, les voies d’entrée variant selon les établissements :

  • après un baccalauréat (bac général scientifique de préférence, mais aussi STI2D, STL, STAV) ;
  • après une classe préparatoire scientifique ;
  • après un DUT ;
  • après un BTS ou un BUT ;
  • après une 2e ou 3e année de licence.

Les masters se préparent dans des universités. L’entrée est sélective et se fait sur dossier, voire sur concours pour les masters dont les capacités d’accueil sont limitées. L’accès est de droit pour les diplômés de licence dans la spécialité correspondante.

La liste des masters et des universités qui les proposent est consultable sur le portail national des masters.

À savoir : Plusieurs écoles d’ingénieurs et quelques masters proposent aux étudiants de suivre leur formation dans le cadre d’un contrat d’apprentissage avec une entreprise.

Le prix des études pour devenir responsable de laboratoire d’analyses

Souvent source d’inquiétude parce qu’il peut représenter un budget assez conséquent, le coût des études dépend du cursus suivi.

Combien coûte la formation ?

Le coût total de la formation comprend les frais de scolarité, les frais d’achat de matériels pédagogiques et des dépenses annexes de vie courante (hébergement, transport, repas, assurances, abonnements téléphone/internet…).

Les frais de scolarité en école d’ingénieurs varient énormément selon le statut de l’établissement (public, privé, consulaire…). Fixés par arrêté ministériel, ils s’élèvent à 601 € dans les écoles d’ingénieurs publiques relevant du ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche.

Les écoles d’ingénieurs qui dépendent d’autres ministères et surtout les écoles d’ingénieurs privées, proposent des frais d’inscription nettement supérieurs (entre 2 500 € et 10 000 € par an).

Les droits d’inscription pour la préparation d’un master – diplôme délivré par les universités – sont aussi fixés chaque année au niveau national.

En 2022-2023, ils sont gelés pour la 4e année consécutive et s’élèvent à 243 €, auxquels s’ajoutent 95 € de CVEC (cotisation de vie étudiante et campus).

Quelles sont les aides financières possibles ?

Différentes possibilités de financement existent pour permettre aux étudiants de mener à bien leur projet d’études. Elles dépendent de la formation suivie et de la situation personnelle du candidat :

  • Les bourses d’études sur critères sociaux du CROUS
  • Les subventions des collectivités locales (départements, régions…)
  • Les prêts étudiant
  • Les droits individuels de formation (DIF) pour les agents de la Fonction publique
  • Le contrat d'apprentissage, où les frais sont pris en charge par l’entreprise d’accueil qui rémunère les étudiants pendant leurs études
  • Le Compte Personnel de Formation (CPF) pour les salariés du secteur privé

Poursuite d’études et évolution de carrière du responsable de laboratoire d’analyses

Après quelques années d’expérience, et selon ses qualifications, le responsable de laboratoire d’analyses peut évoluer vers d’autres postes ou fonctions :

  • Responsable, ingénieur ou chef de projet R&D
  • Chef de produits
  • Responsable qualité, QHSSE, des affaires réglementaires…
  • Responsable formulation

Pour atteindre ses objectifs de carrière, le responsable de laboratoire d’analyses peut poursuivre ses études avec un doctorat (Bac + 8), élargir son champ de compétences ou se spécialiser par le biais de la formation continue.

Associations et liens utiles

  • ADILVA - Association française des directeurs et cadres de laboratoires vétérinaires publics d’analyses

Organisation d'experts en santé animale, en santé végétale, en hygiène alimentaire et en contrôle de l'environnement, qui regroupe 74 laboratoires départementaux en France. Sa mission principale est de garantir l'indépendance, l'expertise et la permanence des contrôles sanitaires.

6 rue Duguay Trouin - 75012 PARIS
Site : http://www.adilva.com/

  • ASLAE - Association des directeurs et cadres des laboratoires publics agréés pour les analyses d’eau

Les objectifs de l’association sont l’harmonisation des pratiques dans les différents laboratoires, le maintien d’un haut niveau de technicité et la représentation de la profession auprès des instances.

Site : http://www.aslae.fr/

Recevez nos articles, dossiers et fiches pratiques !