Responsable de secteur | Métier, formation et salaire (2024)

Article mis à jour le : 7 février 2024

Le responsable de secteur joue un rôle central dans le fonctionnement des structures sociales et médico-sociales dans lesquelles il exerce.

Comment devient-on responsable de secteur ? En quoi consiste le métier ? Quelles sont les missions, les études, les salaires, les évolutions de carrière possibles ? Découvrez toutes les informations utiles sur la profession de responsable de secteur.

Métier du responsable de secteur

Le métier de responsable de secteur en France

Qu’est-ce qu’un responsable de secteur ?

Le responsable de secteur est un professionnel chargé de superviser et de gérer un domaine d’activité spécifique (ou une zone géographique donnée) dans une structure de l’aide sociale, sanitaire ou médico-sociale.

Il analyse les demandes et les besoins des personnes sollicitant des soins, des services ou des prestations sociales et leur propose des solutions adaptées.

Selon le secteur dans lequel il intervient, il peut être identifié sous le terme de responsable de secteur en service d’aide à domicile, coordonnateur réseau ou coordonnateur d’activités sanitaires ou sociales.

Quel est le rôle d’un responsable de secteur ?

Le responsable de secteur est un coordinateur qui assure la gestion des équipes et l’organisation des activités et des prestations de la structure dans laquelle il exerce.

Il travaille sous l’autorité d’un supérieur hiérarchique et en collaboration avec les partenaires de l'aide sociale, sanitaire et médico-sociale (accompagnant éducatif et social, aide à domicile, agent de service médico-social…).

Il fait le lien entre ces différents professionnels d’une part et les bénéficiaires des prestations, d’autre part (personnes aidées, aidant familial…).

Il respecte et veille au respect des règles professionnelles et déontologiques et des standards de sécurité et de qualité en vigueur dans l’établissement.

Les différentes missions d’un responsable de secteur peuvent varier en fonction de la nature de la structure dans laquelle il exerce et du schéma organisationnel qui a été mis en place.

Les missions principales du responsable de secteur

Gestion des équipes et des activités

  • Évaluation des besoins des bénéficiaires et gestion des demandes
  • Élaboration des plans d’aide personnalisée
  • Mise en œuvre des contrats et des prestations
  • Gestion des plaintes et résolution des problèmes
  • Animation et coordination des équipes
  • Adaptation des interventions en tenant compte du projet d’établissement et de la satisfaction des bénéficiaires et de leur famille
  • Supervision et contrôle de la qualité des services proposés
  • Proposition et contribution à l’amélioration continue des services

Gestion administrative

  • Élaboration des plannings d’interventions
  • Gestion des stocks, des produits, des commandes, facturations…
  • Participation à la planification budgétaire
  • Participation à l’élaboration des orientations et des projets de l’établissement

Communication et autres activités

  • Rédaction de rapports à la Direction et de bilan de l’activité du secteur confié
  • Communication entre la direction et les équipes
  • Participation à l’évaluation, au recrutement et à la formation du personnel

Quelles sont les qualités requises pour un responsable de secteur ?

Le métier de responsable de secteur requiert des valeurs humaines et qualités organisationnelles, telles que :

  • Sens des contacts humains
  • Discrétion professionnelle
  • Sens de l’observation et de l’analyse
  • Réactivité et adaptabilité
  • Autonomie et aptitude à la décision
  • Sens de l’organisation
  • Capacité à fédérer et à gérer une équipe

Où peuvent travailler les responsables de secteur ?

Les responsables secteur sont susceptibles de travailler dans de nombreux environnements, dans les secteurs privé, public ou associatifs :

Établissements et services sanitaires

Établissements et services sociaux : centres locaux d’information et de coordination (CLIC), centres communaux ou intercommunaux d’action sociale (CCAS, CIAS), services de protection de la jeunesse…

Établissements et services médico-sociaux : établissements d’hébergement pour personnes âgées (EHPAD, maison de retraite…), établissement et service d'aide par le travail (ESAT), service d'accompagnement à la vie sociale SAVS), services d'aide et d'accompagnement à domicile pour les personnes handicapées (SAMSAH), SESSAD…

Entreprises de services à la personne, associations et agences de l’aide à domicile

Le salaire d'un responsable de secteur

Le salaire d’un responsable de secteur varie selon plusieurs paramètres comme l’expérience, la taille et le type d’établissement dans lequel il exerce, les responsabilités spécifiques liées à son poste, etc.

En général, sa rémunération est comprise entre 1 900 € et 3 000 € bruts par mois, et peut être complétée par des primes et des bonus.

Metier santé role des soignants

La formation pour devenir un responsable de secteur

Quel diplôme faut-il pour devenir responsable de secteur ?

Aucun diplôme spécifique n’est exigé. Le métier de responsable de secteur peut être accessible après plusieurs années d’expérience. Toutefois, il est fortement recommandé de suivre une formation, de niveau bac + 2 minimum, dans le domaine médico-social.

Le BTS Service des prestations du secteur sanitaire et social (SP3S) est apprécié des recruteurs. Ses enseignements permettent l’acquisition des compétences techniques, administratives et relationnelles nécessaires à l’exercice de la profession.

Quelles sont les conditions d’accès au BTS SP3S ?

L’entrée en BTS Service des Prestations du Secteur Sanitaire et Social est ouverte à tous les profils de bacheliers. Cependant, les candidats les plus aptes à suivre la formation sont ceux en possession d’un :

  • Bac général,
  • Bac technologique Sciences et Technologies de la Santé et du Social (ST2S),
  • Bac professionnel Accompagnement, Soins et Services à la Personne (ASSP) ou Services aux Personnes et Animation dans les territoires (SAPAT).

Les candidatures doivent être déposées sur la plateforme Parcoursup.

Quelles sont les modalités de suivi d’un BTS SP3S ?

La formation en vue de l’obtention du BTS SP3S dure 2 ans. Selon les centres de formation, les enseignements peuvent se dérouler en présentiel ou à distance.

La formation peut être suivie en formation initiale (par la voie scolaire classique), en alternance (dans le cadre d’un contrat de professionnalisation ou d’apprentissage), par la voie de la formation professionnelle continue ou bien celle de la validation des acquis de l’expérience (VAE).

Bon à savoir : des allègements de formation sont possibles pour les candidats qui peuvent justifier d’études ou d’expériences professionnelles en lien avec les enseignements constitutifs du diplôme.

Mission du responsable de secteur

Quels sont les établissements préparant le BTS SP3S ?

La liste des établissements publics et privés qui proposent une formation au BTS SP3S est répertoriée sur le site de l’ONISEP.

Quel est le programme du BTS Service des prestations du secteur sanitaire et social ?

Le BTS SP3S est un diplôme d’État de niveau III (bac + 2). Il forme les professionnels à l’exercice de fonctions administratives et de gestion dans des établissements médicaux et sociaux.

La formation comporte approximativement 1 500 heures de cours et 13 semaines de stages obligatoires en milieu professionnel (6 semaines en 1ere année et 7 en 2e année).

Les enseignements théoriques sont organisés en plusieurs blocs de compétences :

  • Accompagnement et coordination du parcours de la personne
  • Projet et démarche qualité de la structure
  • Politique de la structure et du territoire
  • Gestion de la structure et du service
  • Culture générale et expression
  • Langue vivante étrangère 1
  • Langue vivante étrangère 2 (facultatif)
  • Engagement étudiant (facultatif)

Les stages professionnels doivent se dérouler dans 2 structures différentes ou dans 2 services distincts d’une même structure. En accord avec les responsables pédagogiques, il peut s’agir de structures telles que la Sécurité sociale, les établissements de santé, services sanitaires, services sociaux (CCAS…) ou médico-sociaux (EHPAD, ESAT, SESSAD, SAVS), les associations et entreprises d'aide à la personne, de services à domicile, ARS, etc.

Le stage de 1ere année est de 6 semaines (dont au moins 5 semaines consécutives) et celui de 2e année est de 7 semaines consécutives.

Les détails de la formation au Brevet de technicien supérieur SP3S et notamment le référentiel des activités, les compétences visées, les stages à réaliser et les modalités d’évaluation sont publiés dans l’arrêté du 24 janvier 2022.

Salaire d'un responsable de secteur

Prix et financement d’une formation au BTS SP3S

Le coût d’une inscription en BTS SP3S dépend du statut de l’établissement de formation (lycée public, centre de formation d’apprentis, établissement privé hors contrat…) et du mode de suivi des enseignements (formation initiale ou continue).

Les frais de scolarité peuvent ainsi varier de quelques dizaines d’euros à plus de 5 000 € par an.

Selon les cas, la formation peut être financée par :

  • Conseil régional
  • Pôle emploi
  • Contrat de professionnalisation ou d’apprentissage
  • Compte Personnel de Formation (CPF)
 Nombreuses possibilités d’emploi, notamment dans les structures privées de services à la personne Les déplacements sur le terrain pour ceux qui coordonnent plusieurs sites

Le métier de responsable de secteur vu de l’intérieur

Le quotidien des responsables de secteur varie en fonction du type d’établissement dans lequel ils exercent. Comme tous les professionnels du secteur médico-social, il présente des avantages et des inconvénients.

Les avantages du métier

  • Sentiment d’utilité
  • Nombreux contacts humains
  • Tâches et interlocuteurs variés (bénéficiaires, équipes, fournisseurs…)

Les inconvénients du métier

  • Activité qui peut s’exercer en horaires décalés (soirs, week-ends, jours fériés)

Poursuite d’études et évolution de carrière des responsables de secteur

Avec les années d’expérience et un complément de formation, les responsables de secteur peuvent évoluer vers des fonctions de cadre (directeur d’agence d’aide à domicile, directeur régional, directeur général…).

Plusieurs formations de niveau bac + 3 ou plus sont disponibles dans le champ sanitaire et social, dans les ressources humaines, l’administration territoriale ou encore la qualité :

  • Licence pro Gestion des entreprises de l’économie sociale et solidaire
  • Licence pro Intervention sociale
  • Licence pro Qualité, hygiène, sécurité, santé, environnement (QHSSE)
  • Bachelor Ressources humaines
  • Licence Administration économique et sociale (AES)
  • Formation Responsable de la logistique et des environnements dans les organisations du secteur social et médico-social : RLE (RNCP34460)

Sites utiles pour les responsables de secteur

  • Action sociale

La plateforme action sociale a pour objectif d‘améliorer l‘accès à l‘information dans le secteur social et médico-social.

Site : https://www.action-sociale.org/

  • ADMR - Aide à domicile en milieu rural

Réseau associatif de services à la personne, l’ADMR propose des prestations dans les secteurs de l’enfance et parentalité, de l’accompagnement du handicap, des services et soins aux séniors et de l’entretien de la maison.

Site : https://www.admr.org/

  • Réseau APA

Association à but non lucratif intervenant dans les champs social, médico-social et sanitaire.

Site : https://www.reseau-apa.fr/

  • Vous voulez sauver des vies via des formations sur-mesure ?
  • Vous voulez former votre personnel aux gestes qui sauvent ?
  • Besoin d'un audit de formation, d'un accompagnement personnalisé ou d'une aide spécifique ?

Trouvez les meilleures formations AFGSU & Premiers secours obligatoires