SAMU – SMUR | Signification, Missions et Différences

Article mis à jour le : 9 janvier 2024

Le SAMU et les moyens mis en œuvre pour assurer ses missions sont au centre de l’organisation des urgences en France.

  • Comment le SAMU fonctionne-t-il ? 
  • Quelles sont ses missions ?
  • Quelle est la différence SAMU SMUR ?

Ce guide complet donne tous les détails sur le SAMU, le SMUR et leurs missions respectives.

SAMU - SMUR exemple

Qu’est-ce que le SAMU ?

Les Services d’aide médicale urgente (SAMU) sont des services hospitaliers qui ont pour mission de recevoir et de traiter les appels d’urgence médicale pour organiser la prise en charge des urgences à l’extérieur de l’hôpital (dans la rue, au domicile, dans des espaces publics, etc.). Il s’agit d’une mission de service public.

Que veut dire SAMU ?

SAMU est l’acronyme de Service d’Aide Médicale Urgente.

SAMU : quelques définitions

Selon le Code de la santé publique, la définition du SAMU est la suivante :

« Les services d'aide médicale urgente ont pour mission de répondre par des moyens exclusivement médicaux aux situations d'urgence. » - Code de santé publique – Articles R. 6311-1 à R. 6311-5

Le SAMU est mis en place dans le cadre de l’aide médicale urgente :

« L'aide médicale urgente a pour objet, en relation notamment avec les dispositifs communaux et départementaux d'organisation des secours, de faire assurer aux malades, blessés et parturientes, en quelque endroit qu'ils se trouvent, les soins d'urgence appropriés à leur état. » - Code la santé publique – Article L6311-1

Quelles sont les principales missions du SAMU ?

Concrètement, le SAMU assure les missions suivantes :

  • Le SAMU répond et gère les appels téléphoniques 24 heures sur 24 selon les besoins de la population. On appelle « SAMU - Centre 15 », le centre de réception et de régulation des appels (CRRA) associé à tous les acteurs qui lui sont rattachés ;
  • Le SAMU assure une écoute médicale permanente ;
  • Il s’occupe de la régulation médicale afin d’adapter la réponse médicale aux besoins du patient. La régulation médicale est assurée par des médecins hospitaliers urgentistes ainsi que des médecins libéraux ;
  • Il oriente les patients vers la prestation médicale qui correspond au niveau de gravité et d’urgence ;
  • Il organise le transport d’un patient vers un établissement si besoin ;
  • Il s’assure que l’admission du patient est bien réalisée.

Pour assurer une intervention médicale adaptée face à une personne en détresse qui a appelé le 15, le SAMU fait appel à différents moyens :

  • Les structures mobiles d’urgences et de réanimation (SMUR) ;
  • Les services départementaux d’incendie et de secours ;
  • les transporteurs sanitaires privés ;
  • le réseau de médecins et de professionnels paramédicaux libéraux.

Les interventions de ces différentes structures sont définies par convention.

Le SAMU joue aussi un rôle central en cas de situation de crise sanitaire ou d’urgence médicales collectives. En France, il est chargé de déclencher les plans blancs dans les hôpitaux

Organisation SAMU

Copyright : HAS - Haute Autorité de Santé

Quelle est la différence entre le SAMU et le SMUR ?

Le SAMU est un service hospitalier chargé d’organiser le traitement des urgences en dehors de l’hôpital. Le SMUR est l’unité mobile qui intervient à la demande du SAMU.

Quelle est la différence entre les pompiers et le SAMU ?

Dans l’organisation du système de gestion des urgences en France, chaque intervenant a sa spécialité. Le SAMU intervient pour les problèmes de santé alors que les pompiers sont spécialisés dans les risques tels que les incendies, les fuites de gaz, les accidents…

Quand intervient le SAMU ?

Le SAMU intervient en cas d’urgence vitale, par exemple :

  • difficulté à respirer ;
  • saignement important ;
  • brûlure ;
  • douleur dans la poitrine ;
  • perte de conscience ;
  • etc.

Chiffres sur le SAMU

  • Le 15 est le numéro d’appel national du SAMU, depuis 1978
  • Le 112 est le numéro à composer au niveau européen
  • 105 SAMU en France
  • 30 millions d’appels au SAMU en 2019

Qu’est-ce que le SMUR ?

Le Service mobile d’Urgence et de réanimation (SMUR) est l’unité mobile chargée d’intervenir (après régulation par le SAMU) sur les lieux où un patient nécessite une prise en charge urgente. Le SMUR assure la prise en charge, le diagnostic, le traitement et le transport du patient en situation d’urgence médicale vers un établissement de santé.

Le SMUR est composé d’une équipe médicale, d’un véhicule et du matériel nécessaire pour des prises en charge de victimes ‘matériel de réanimation complet).

L’équipe médicale regroupe un médecin urgentiste (avec un anesthésiste et un pédiatre selon les besoins), un conducteur d’ambulance et un infirmier (parfois infirmier anesthésiste). Ils sont éventuellement accompagnés par des étudiants et des stagiaires. Le SMUR (ou le médecin régulateur du SAMU) peut demander le renfort des pompiers si besoin.

Que veut dire SMUR ?

SMUR est l’acronyme de Service Mobile d’Urgence et de Réanimation.

Quel est le numéro du SAMU ?

Le SAMU prend en charge les numéros suivants :

  • 15, le numéro d’appel national du SAMU, réservé aux urgences
  • 112, le numéro d’appel d’urgence européen
  • 115, le numéro du SAMU social
  • 116 117, à partir de 20 heures, le week end à partir de samedi à 12 heures et les jours fériés. Ce numéro a été mis en place de manière expérimentale dans certains départements pour un conseil médical, une orientation vers un médecin généraliste ou l’organisation d’une visite à domicile
  • Les numéros à 10 chiffres correspondant aux numéros d’appel du SAMU selon les régions
  • Les numéros à 10 chiffres de la permanence des soins ambulatoires
  • Les numéros à 10 chiffres des centres antipoison et de toxicovigilance
  • Les numéros à 10 chiffres de la téléassistance aux personnes âgées

Le numéro du SAMU

On peut composer gratuitement le 15 d’un téléphone fixe ou d’un smartphone, 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7.

Les sourds, les malentendants et les personnes se trouvant dans l’incapacité de parler peuvent envoyer un SMS au 114 pour échanger par écrit.

Liste de Numéros d'urgence en France

Crédits : Service Public (DILA)

La liste SAMU en France

Consulter l'annuaire des structures d'urgence mis en ligne par SAMU - Urgences de France (SUdF), une association professionnelle.

L’histoire du SAMU en France

Le premier service mobile médicalisé a été mis en place en 1956 à l’Hôpital Necker, à Paris, pour assurer le transport d’un hôpital à un autre, de patients sous assistance respiratoire lors d’une épidémie de poliomyélite.

C’est en 1965 qu’est organisé les premiers secours médicaux avec le concours de Police Secours et le premier SAMU est créée en 1968 à Toulouse, par Louis Lareng. Il s’appelle alors SAMU 31. En 1979, Simone Veil met en place les « Centres 15 » dans les départements.

Le logo du SAMU

L’emblème des SAMU est l’étoile de vie, composée de 6 branches et ornée du bâton d’Asclépios (caducée des médecins). L’étoile de vie est apposée sur tous les véhicules régulés par le SAMU.

Logo SAMU

Que se passe-t-il quand on appelle le numéro du SAMU ?

Lorsqu’on appelle le 15, c’est un assistant de régulation médicale (ARM) qui répond. Il est formé pour réaliser le tri des appels. Concrètement, il ouvre un dossier médical et note les renseignements suivants :

  • état civil avec le nom, prénom, l’âge et sexe de l’appelant ;
  • l’adresse précise de la localisation de la personne en détresse ;
  • la nature de la demande.

Ensuite, si besoin, l’ARM dirige l’appel vers :

  • un médecin régulateur de médecine générale quand i s’agit de soins ou de médecine générale ;
  • ou un médecin régulateur du SAMU lorsqu’il s’agit d’une urgence vitale réelle ou potentielle.

Le médecin est chargé d’apporter une réponse adaptée à la demande. Elle peut prendre plusieurs formes en fonction du niveau de gravité de la situation :

  • un conseil médical ;
  • l’envoi d’un médecin de garde en fonction du secteur de l’appel ;
  • l’envoi d’une ambulance privée ;
  • l’envoi d’une équipes de secouristes de premiers secours (les pompiers le plus souvent) ;
  • l’envoi d’une unité mobile hospitalière (SMUR)
  • l’envoi de plusieurs unités mobiles hospitalières

Délit de fausse alerte

Appeler le SAMU pour communiquer une fausse alerte est puni par la loi de deux ans d’emprisonnement et 30 000 € d’amende.

Voir Code pénal – Article 322-14.

Comment travailler pour le SAMU ?

Il existe différents métiers au SAMU avec différentes voies de formation :

  • les médecins régulateurs et les médecins spécialisés dans les urgences ou urgentistes. Ils suivent d’abord un cursus de médecine générale puis un DESC de médecine d’urgence (2 ans de spécialisation) ;
  • des infirmiers SMUR qui ont un diplôme d’État d’infirmier (IDE) et ont suivi une formation spécialisée (par exemple, le DU Soins infirmiers en médecine urgence) ;
  • des ambulanciers SMUR qui ont le diplôme d’État d’ambulancier (DEA) puis ont suivi une FAE, c’est-à-dire une formation d’adaptation à l’emploi pour les ambulanciers SMUR.

En complément des équipes SMUR :

Ils sont formés de manière classique et ont suivi une formation complémentaire.

  • Vous voulez sauver des vies via des formations sur-mesure ?
  • Vous voulez former votre personnel aux gestes qui sauvent ?
  • Besoin d'un audit de formation, d'un accompagnement personnalisé ou d'une aide spécifique ?

Trouvez les meilleures formations AFGSU & Premiers secours obligatoires