Temps de cicatrisation : étapes, phases et facteurs

Article mis à jour le : 12 mars 2024

La cicatrisation est un processus naturel qui respecte des phases bien précises dont la durée est plus au moins longues en fonction des situations.

Le temps de cicatrisation est variable et il dépend de nombreux critères.

Ce dossier complet sur le temps de cicatrisation vous explique tout. 

Etapes de la cicatrisation des plaies

Les étapes de cicatrisation

Quel que soit le type de plaie (suite à un traumatisme, une maladie, une brûlure, etc.), le processus nécessaire pour cicatriser est identique, même si les temps de cicatrisation et les étapes de cicatrisation peuvent varier. Une plaie peu profonde qui suit un processus de cicatrisation spontanée est différente d’une plaie qui nécessite une intervention humaine avec des points de suture, par exemple.

Le processus de cicatrisation commence automatiquement dès qu’une plaie apparaît. Il réunit différents éléments physiques, chimiques et cellulaires.

Les 4 phases de cicatrisation sont la phase d’hémostase, la phase inflammatoire, la phase de réparation tissulaire et la phase de remodelage.

On observe 4 étapes de cicatrisation :

  1. L’hémostase
    La plaie provoque d’abord un processus de vasoconstriction : le diamètre des vaisseaux sanguins se réduisent pour empêcher au maximum les pertes de sang. Il s’agit de la première étape qui consiste à arrêter le saignement le plus rapidement possible. Le diamètre des vaisseaux sanguins se réduit (vasoconstriction) pour limiter l’hémorragie avant qu’un caillot sanguin puisse se former.
    La plaie se couvre ensuite de caillots sanguins afin de permettre une coagulation et éviter les saignements. Lorsque la plaie ne saigne plus, la peau à proximité de la plaie devient rouge et parfois un peu chaude.
  2. La phase inflammatoire
    Cette phase est aussi appelé la phase exsudative.
    Lors de la phase inflammatoire est produit un exsudat grâce au fait que les membranes vasculaires sont davantage perméables. L’exsudat fournit l’environnement nécessaire pour une cicatrisation rapide et réalisée dans de bonnes conditions.
    Cette phase inflammatoire est une étape importante pour la prévention des infections. En effet, un corps étranger présent dans la plaie peut provoquer une réaction infectieuse. Ainsi, il est primordial d’assurer un nettoyage rigoureux de la plaie dès son apparition.
    La phase inflammatoire de la cicatrisation peut être divisée en deux étapes :
    - la réponse inflammatoire précoce
    Pendant 2 à 4 jours, les neutrophiles nettoient la plaie pour prévenir une éventuelle infection.
    - la réponse inflammatoire tardive
    Après 3 jours, les macrophages deviennent majoritaires au niveau de la plaie et secrètent des facteurs de croissance afin d’assurer le processus cicatriciel et permettre son évolution vers la phase suivante.
  3. La phase de réparation tissulaire
    À cette étape, un nouveau tissu conjonctif se forme sur la totalité de la surface de la plaie. Le système vasculaire est alors restauré. Sur la plaie, un maillage de fibrine apparait afin de fermer rapidement la peau. Le caillot sèche et forme une croute qui protège la plaie et permet à la peau de se régénérer en sécurité. Les vaisseaux sanguins préexistants en forment de nouveaux par bourgeonnement.
  4. La phase de maturation (ou de remodelage)
    La croute tombe et laisse apparaitre une peau plus ou moins blanche en attendant que les mélanocytes se reconstituent pour former à nouveau un taux normal. La peau prend alors une teinte rosée qui s’estompe progressivement pour que la peau reprenne sa couleur initiale.

Idée reçue sur la cicatrisation

Contrairement à ce qu’ont longtemps pensé les chercheurs, une plaie cicatrise plus rapidement en milieu humide.

Bon à savoir

Une peau qui a cicatrisé ne contient ni poils, ni glandes sébacées, ni glandes sudoripares.

Vidéo pédagogique sur la physiologie plaie et cicatrisation par l'Association Health Online Open Course.

Les facteurs qui influencent la cicatrisation

Le temps de cicatrisation varie en fonction de nombreux facteurs :

  • La taille et la profondeur de la plaie ;
  • l’état de santé du patient (par exemple, le stress ou des carences nutritionnelles) ;
  • des pathologies (diabète, artérite, insuffisance cardiaque, pathologie vasculaire, trouble de la coagulation…) ;
  • son hygiène de vie (par exemple, le tabagisme est un facteur ralentissant le temps de cicatrisation) ;
  • l’âge de la peau ;
  • l’hérédité ;
  • les soins apportés ;
  • les traitements éventuels ;
  • la présence éventuelle d’une infection ;
  • la zone de la plaie ;
  • l’origine de la plaie.

Comment faire pour cicatriser très vite ?

Les astuces pour vite cicatriser réside en un bon nettoyage de la plaie, l’application de crèmes cicatrisantes, d’une bonne protection contre le soleil tout en posant un pansement qui permet le maintien de la plaie dans un milieu humide.

Quel est le meilleur cicatrisant naturel ?

Le miel est un excellent cicatrisant naturel. En plus d’avoir une action antibactérienne, il génère un environnement humide propice à une bonne cicatrisation. De plus, il a une action antalgique et n’adhère pas à la plaie, ce qui favorise le confort du patient.

Quelle crème pour cicatriser plus vite ?

Le processus de cicatrisation peut être stimulé par l’application de crèmes contenant du zinc, du cuivre et du manganèse.

Temps de cicatrisation d'une plaie chirurgicale

Zoom sur les aliments et la cicatrisation

Une alimentation adaptée et équilibrée participe au processus de bonne cicatrisation d’une plaie.

En fonction de la phase du processus, différents éléments nutritionnels jouent un rôle :

  • le collagène
  • les acides aminés
  • les acides gras oméga 3
  • les caroténoïdes
  • les vitamines A, D, C, K et B
  • les oligo-éléments

L’apport de ces éléments nutritionnels assure un bon déroulement du processus cicatriciel. En cas de carence, un retard de cicatrisation peut avoir lieu.

Le temps de cicatrisation

En moyenne, les temps de cicatrisation sont les suivants :

  • Phase inflammatoire : de 2 à 4 jours
  • Phase de réparation : environ 15 jours
  • Phase de maturation : 2 à 18 mois

Le temps de cicatrisation d’une plaie est variable, mais l’aspect définitif d’une cicatrice peut s’observer dans un délai de 9 à 18 mois.

Néanmoins, la plupart des plaies peu profondes et peu étendues cicatrisent en une à deux semaines.

Il est déconseillé d’exposer la cicatrice au soleil pendant le processus de cicatrisation.

Quel est le temps de cicatrisation des points de suture ?

En moyenne, il faut compter entre 8 et 10 jours pour que des points de suture cicatrisent.

Quel est le temps de cicatrisation d’une plaie profonde ?

Le temps de cicatrisation d’une plaie profonde est d’environ 2 à 3 semaines, parfois davantage en fonction de la localisation.

Source

Avis de non responsabilité : les articles sont destinés à des fins d'information uniquement et ne constituent en aucun cas des conseils spécifiques. En cas de doute , veuillez consulter un médecin ou spécialiste.

  • Vous voulez sauver des vies via des formations sur-mesure ?
  • Vous voulez former votre personnel aux gestes qui sauvent ?
  • Besoin d'un audit de formation, d'un accompagnement personnalisé ou d'une aide spécifique ?

Trouvez les meilleures formations AFGSU & Premiers secours obligatoires