Test MMSE (Mini Mental State Examination) | Guide complet

Article mis à jour le : 9 janvier 2024

Le test MMSE est utilisé pour évaluer les capacités cognitives des patients, notamment dans le cadre du diagnostic de la maladie d’Alzheimer.

  • En quoi consiste-t-il ?
  • Que mesure-t-il ? 
  • Quels sont ses avantages et ses limites ?

Nous vous expliquons tout dans ce guide qui vous offre un tour d’horizon complet sur le test MMSE.

Exmeple d'Entretien pour un test MMSE

Qu’est-ce que le test MMSE ?

Le test MMSE est un outil d’évaluation des fonctions cognitives et de la mémoire d’une personne que l’on soupçonne d’être atteinte d’une démence. Ce test neurologique est notamment utilisé lors du diagnostic de la maladie d’Alzheimer.

« Test MMSE » est l’acronyme de Mini Mental State Examination. On l’appelle aussi Mini Mental State, MMS ou encore test de Folstein.

Histoire du test MMSE

Le test MMSE a été créé en 1975 par le psychiatre Folstein. Il est aujourd’hui connu et utilisé sous une forme consensuelle élaborée par le Groupe de recherche et d’évaluation des outils cognitifs (GRECO).

Ce test neuropsychologique est aujourd’hui traduit dans de nombreuses langues qui en font un outil universel d’évaluation cognitive et des fonctions mnésiques.

En 1993, de nouvelles variables ont été intégrées au test initial afin d’affiner les résultats

Qui est concerné par un test MMSE ?

Le test MMSE est conçu pour les personnes chez qui on remarque des pertes de mémoire et chez qui soupçonne la présence éventuelle de troubles cognitifs.

Les personnes âgées ainsi que les personnes qui ont été victimes d’un accident vasculaire cérébral (AVC) sont davantage sujettes à ce type de troubles et le test MMSE est particulièrement adapté pour cette catégorie de la population.

Le test MMSE permet d’obtenir rapidement une première évaluation qui donne éventuellement lieu à des examens complémentaires.

À quoi sert un test MMSE ?

Le test MMSE sert à renforcer une suspicion de démence. Il permet non seulement de confirmer ou non la présence de troubles de la cognition, mais aussi d’évaluer leur intensité. Néanmoins, attention ! Il ne peut pas identifier avec certitude une maladie d’Alzheimer ou une autre démence telle qu’une démence à corps de Lewy ou une démence fronto-temporale, entre autres.

Un test MMSE doit être conforté par d’autres types de tests pour établir la présence d’une démence avec certitude.

Quels sont les éléments évalués par le test MMSE ?

Le test psychométrique MMSE permet de faire une évaluation d’ensemble de 6 fonctions cognitives :

  • Les capacités d’apprentissage et la mémoire immédiate
    Concrètement, le test visa à apprendre des mots et à les restituer.
  • Les capacités à s’orienter dans l’espace et dans le temps
    Le patient devra montrer qu’il arrive à s’orienter au niveau de sa ville, de sa région, etc. ainsi que dans les jours, les mois, les années, les saisons, etc.
  • La mémoire à court terme
    Le professionnel demande au sujet de restituer des mots après avoir réalisé une activité intermédiaire.
  • Les capacités langagières
    Cela signifie comprendre une consigne, prononcer des mots, rédiger une phrase, savoir nommer des objets…
  • L’attention et le raisonnement
    Le test consiste à épeler un mot à l’envers et à calculer mentalement, par exemple.
  • Les habiletés motrices et les praxies constructives
    Le plus souvent, il s’agit de recopier un dessin.

Quelles sont les avantages et inconvénients du test MMSE ?

Le test MMSE est facile à mettre en oeuvre, car il ne nécessite aucun matériel. De plus, il est très rapide à réaliser et pas contraignant pour des personnes âgées. Enfin, il a l’avantage d’identifier des déficiences sur plusieurs fonctions cognitives.

Le test MMSE a néanmoins quelques limites. Des chercheurs ont mis en évidence l’absence certaines variables pouvant influencer le résultat : le milieu socio culturel du patient, son niveau socio-économique et son origine ethnique. Ces critères peuvent être des biais importants dans l’interprétation des résultats obtenus.

De plus, ce test manque un peu de précision pour les troubles cognitifs légers et pour les troubles de personnes qui ont eu un AVC.

Enfin, le test MMSE ne permet pas un diagnostic complet et doit impérativement être complété par d’autres tests de dépistage.

test-troubles-cognitifs

Comment passer le test MMSE ?

L’organisation du test MMSE

Le test MMSE est le plus souvent prescrit par un médecin traitant, un gériatre, un neurologue ou un psychiatre.

Le test est très rapide : il dure environ 15 minutes.

Le patient est seul avec le professionnel de santé chargé de lui faire passer le test. Ils se réunissent dans une pièce où ils sont seuls et au calme.

Des questions sont posées et il faut y répondre verbalement. Certains exercices sont réalisés sur papier. Tout est sous le contrôle du professionnel.

Les questions du test MMSE

Le test comprend 30 questions.

L’orientation spacio-temporelle

Le médecin cherche à évaluer la capacité à s’orienter dans l’espace et à se repérer dans le temps. Il demande tout d’abord la date complète du jour. Si la réponse est fausse, incomplète ou inexistante, il pose des questions pour précision les éléments posant problème : l’année, le mois, la jour de la semaine, le jour du mois, la saison…

Il va ensuite vérifier si le patient arrive à s’orienter dans l’espace,s’il se rend compte de l’endroit exact où il se trouve : la ville, le département, la région, le nom de l’hôpital, l’étage...

Cette partie est noté sur 10 points : 5 pour le temps et 5 pour l’espace.

L’apprentissage et la mémoire immédiate

Le médecin énonce 3 mots et le patient doit les restituer immédiatement. L’exercice est répété jusqu’à ce que la personne le réussisse.

Les mêmes mots devront être restitués un peu plus tard durant le test afin d’évaluer la mémoire à court terme.

3 points sont accordés à cette étape : un point pour chaque mot énoncé avec succès du premier coup.

L’attention et le raisonnement

Cette partie du test se base sur des exercices de calculs : 5 soustractions de 7 à partir de 100.

5 points sont accordés (1 point pour chaque soustraction réussie).

À cette étape, le médecin demande au patient de lui épeler un mot à l‘envers afin de tester ses capacités dans un autre contexte.

La mémoire à court terme

Le médecin demande de restituer les 3 mots mémorisés à une étape précédente.

La notation de cette étape est basée sur 1 point par mot correctement mémorisé.

Le langage

Cet exercice consiste en plusieurs étapes :

  • Le patient doit identifier des objets et à correctement et précisément les nommer.
    La notation est de 2 points (un point attribué par mot).
  • Le médecin énonce la phrase « pas de mais, de si, ni de et » et le patient doit la répéter précisément et sans oubli. Un point est attribué en cas de réussite.
  • Le médecin annonce une consigne que le patient doit exécuter : prendre une feuille de papier avec la main droite, la plier en deux et la jeter par terre ».
    Elle doit être correctement suivie pour 3 points (1 par étape correctement réalisée).
  • Le médecin écrit une consigne sur une feuille de papier. Le patient doit la lire et l’exécuter. Si elle n’est pas correctement réalisée, aucun point n’est accordé. Si tout est correct, un point est donné.
  • Le médecin demande au patient d’écrire une phrase complète (sujet, verbe et complément). Un point est attribué si elle est correcte. Les éventuelles fautes d’orthographe ne sont pas prises en compte.

L’habileté motrice

Le patient doit recopier un dessin avec des formes carrées et triangulaire et des croisements entre les formes. Un point est accordé si les formes sont correctement reproduites.

Évaluation cognitive avec le test du MMSE en vidéo

Source : CHU RENNES

Comment interpréter un test MMSE ?

Entre 24 et 30 points obtenus, le test MMSE est considéré comme révélant une situation de vieillissement normal. Si un doute persiste ou si le médecin souhaite réaliser des investigations plus approfondies, un autre test neuropsychologique peut être prescrit pour évaluer des atteintes cognitives plus légères.

Un score inférieur à 24 points révèle une atteinte des fonctions cognitive nécessitant des examens complémentaires afin d’identifier la démence concernée : IRM, TEMP, analyse des biomarqueurs…

  • En cas de score très bas aux exercices sur la mémoire fait soupçonner une maladie d’Alzheimer
  • En cas de de score bas aux exercices sur l’orientation spacio-temporelle, le diagnostic s’orientera plutôt vers une démence à corps de Lewy
  • En cas de score bas aux exercices d’attention et de raisonnement, il s’agira plutôt d’investiguer vers une démence vasculaire, une démence fronto-temporale ou une démence sous corticale

Une analyse plus fine des résultats est proposée depuis 1992 (par Tombaugh et McIntyre) :

  • Score de 27 ou plus : pas d’atteinte des fonctions cognitives
  • Score entre 21 et 26 : légère atteinte
  • Score entre 11 et 20 : atteinte modérée
  • Score inférieur à 10 : atteinte sévère

Depuis 1993, Le test MMSE est complété par un tableau annexe intégrant à l’analyse des critères d’âge et de niveau d’éducation du patient étudié.

Test MMSE en PDF HAS-SANTE.fr

Test MMSE en PDF HAS-SANTE.fr

Télécharger le test MMSE en PDF

  • Vous voulez sauver des vies via des formations sur-mesure ?
  • Vous voulez former votre personnel aux gestes qui sauvent ?
  • Besoin d'un audit de formation, d'un accompagnement personnalisé ou d'une aide spécifique ?

Trouvez les meilleures formations AFGSU & Premiers secours obligatoires