Thanatopracteur | Métier, salaire et formation (2024)

Article mis à jour le : 5 janvier 2024

Professionnel du secteur funéraire, le thanatopracteur exerce une profession peu connue et pourtant indispensable. Il apporte de la dignité au défunt et du réconfort à sa famille et à ses proches.

Découvrez en quoi consiste ce métier en pleine expansion. Quelles sont les missions ? Comment devient-on thanatopracteur ? Quels sont les salaires, les débouchés et les perspectives d'évolution ?

Thanatoprateur

Le métier de thanatopracteur

Le thanatopracteur est un professionnel certifié par le ministère de la Santé qui exerce une profession très réglementée.

Qu’est-ce que la thanatopraxie ? | Définition

Du grec « thanatos » qui signifie « mort » et « praxis » qui signifie « action », la thanatopraxie est une pratique qui concerne la mort. Également appelée, embaumement ou soins de conservation, il s’agit de l’ensemble des techniques qui permettent de retarder la dégradation des corps humains après le décès.

Quel est le rôle d’un thanatopracteur ?

Le thanatopracteur est un technicien qui pratique les soins de préservation et d’hygiène définis par le Code général des collectivités territoriales (Article L2223-19-1).

Les soins qu’il prodigue ne sont pas obligatoires, mais recommandés pour permettre aux familles du disparu de voir le corps dans de meilleures conditions avant les obsèques.

Le thanatopracteur intervient à la demande des familles. Il redonne au défunt un aspect présentable et contribue ainsi à apaiser la souffrance des proches endeuillés.

Quelles sont les missions d'un thanatopracteur ?

Soins de thanatopraxie

  • Nettoyage et désinfection des corps
  • Extraction des fluides et des gaz
  • Incinération des liquides physiologiques
  • Injection d’une solution formolée par voie intra-artérielle
  • Remodelage du corps avec du plastique, de la cire et du coton, en cas de besoin (accident…)
  • Habillage, maquillage, coiffage
  • Présentation du corps

Autres activités

  • Réception des commandes d’entreprises de pompes funèbres mandatées par les familles
  • Déplacements sur les divers lieux d’intervention
  • Respect des lois et de la réglementation en vigueur
  • Respect des souhaits de la famille
  • Soutien, écoute et conseil aux familles des défunts

Info : Certains thanatopracteurs exercent à la fois l’activité d’un employé de pompes funèbres (porteur, maître de cérémonie, assistant funéraire).

Profil et compétences requises pour devenir thanatopracteur

Ce métier exige des connaissances spécifiques en médecine et des compétences techniques dans les soins apportés aux défunts et à la toilette mortuaire.

Pour devenir thanatopracteur, il faut aussi être doté de certaines qualités personnelles et de valeurs morales :

  • Stabilité émotionnelle et maîtrise de soi
  • Bonne forme physique
  • Empathie et psychologie
  • Tact, patience et discrétion
  • Humilité
  • Respect
  • Rigueur et méticulosité
  • Aptitude à travailler seul

Où peut travailler un thanatopracteur ?

Le thanatopracteur est généralement employé d’une société de pompes funèbres. Cependant, il peut également travailler à son compte ou pour différentes structures :

  • Chambres funéraires (ou funérarium) ;
  • Chambres mortuaires (ou morgues) des établissements de soins ;
  • Service municipal spécialisé ;
  • Au domicile des personnes décédées ;
  • Écoles de médecine ;
  • Laboratoire ou centre de recherche agréé.

Histoire de la profession

L’histoire de la thanatopraxie remonte à l’Égypte ancienne où les corps des pharaons étaient embaumés afin de préserver leur intégrité pour l’éternité. À cette époque, prêtres, éviscérateurs, laveurs d’entrailles, et rouleurs de bandes se succédaient selon un procédé précis et minutieux qui durait 70 jours.

La thanatopraxie évolue ensuite périodiquement au gré des progrès de la médecine. Elle est aussi abandonnée pendant de longues périodes, souvent pour des causes religieuses :

  • Au XVIIe siècle, évolution considérable avec la découverte du formol.
  • En 1832, le chimiste français, Jean-Nicolas Gannal dépose le 1er brevet d’embaumement artériel et ouvre la voie à la thanatopraxie moderne.
  • En 1882, création de la 1re école d’embaumement à Cincinnati (USA).
  • En 1975, naissance du terme « thanatopraxie ».
  • En 1963, ouverture du 1er institut de la thanatopraxie, jusque-là réservée aux médecins.
  • En 1993, le thanatopracteur est reconnu en tant que professionnel du funéraire et comme un acteur du service public.
  • En 1994, 1re promotion de diplômés d’État en thanatopraxie.

Quelques chiffres sur la thanatopraxie

  • La France compte actuellement environ 1 200 thanatopracteurs
  • 90 % d’entre eux travaillent seuls
  • 65 % exercent en chambre funéraire, 25 % en chambre mortuaire, 23 % au domicile de la personne
  • La durée moyenne des soins de conservation est de 2 heures
  • En France, lors d’un décès sur 4, la famille fait appel à un thanatopracteur

Quel est le salaire d'un thanatopracteur

Entre le SMIC et 2 000 € brut par mois pour un salarié débutant d’une entreprise de pompes funèbres ou d’un service municipal.

Un thanatopracteur qui travaille pour son propre compte peut gagner jusqu’à 4 000 € par mois.

La formation pour devenir thanatopracteur

En France, seules les personnes ayant réussi le concours national de thanatopraxie peuvent exercer le métier, conformément au décret 2010-516 du 18 mai 2010.

Quel diplôme pour devenir thanatopracteur ?

Le Diplôme national de Thanatopracteur est indispensable pour se présenter au concours national de thanatopraxie.

C’est un diplôme reconnu par le ministère de la Santé. Il permet l’acquisition des bases techniques de l’embaumement, ainsi que l’ensemble des aspects de la thanatopraxie en entreprise (contacts avec les familles, démarches administratives, réglementations…).

Quelles sont les écoles formant des thanatopracteurs ?

La formation au métier de thanatopracteur est proposée par 2 universités et quelques instituts privés de formation aux métiers du funéraire :

  • Université d'Angers
  • Université Claude Bernard Lyon - Institut de médecine légale
  • Accent-formation
  • École de formation funéraire Les Alyscamps (EFFA)
  • EI Groupe
  • Formation Thanatopraxie 64
  • Centre JM Embalmer Formation
  • Wilkins Embalming Academy, Vanxains
  • Institut français de thanatopraxie
  • Agence Nova Formation
  • École française de soins et sciences mortuaires (EFSSM)

Quel est le programme de la formation en thanatopraxie ?

La formation dure 1 an et comprend un minimum de 190 heures de cours théoriques répartis en matières médicales et matières spécifiques à la thanatopraxie.

Histologie et anatomie pathologique (25 heures)

  • La cellule, les tissus épithéliaux, les tissus conjonctifs
  • Notions de lésion
  • Notions de processus morbide
  •  Processus inflammatoires, tumoraux et dysplasiques

Théorie des soins de conservation (65 heures)

  • Historique des techniques de soins de conservation : de l'embaumement à la thanatopraxie
  • Les soins de conservation en chambre funéraire et à domicile/Les services et les produits utilisés
  • Méthodes de soins de conservation/Art restauratif
  •  Autopsie médico-légale et scientifique

Sécurité sanitaire, évaluation des risques sanitaires

  • Tenue du professionnel
  • Risques dus aux produits de thanatopraxie
  • Transport des produits
  • Déchets d'activité de soins à risques infectieux
  • Maladies contagieuses…

Médecine légale

  • Organisation de la justice et des professions de santé
  • Déontologie et secret professionnel
  • Définitions médico-légales de la mort, principaux signes de la mort
  • Réglementation des autopsies, des prélèvements et des greffes d'organes
  • Les morts subites, les morts suspectes
  • Les blessures, les asphyxies, les empoisonnements, les suicides
  • La toxicomanie et l'alcoolisme

Réglementation funéraire

  • Le service public des pompes funèbres
  • Le règlement national des pompes funèbres
  • L'habilitation dans le domaine funéraire
  • Les autorisations administratives délivrées par le maire
  • La chambre funéraire et la chambre mortuaire
  • La réglementation des produits pour soins de conservation

Ergonomie et manutention

  • Anatomie et physiologie en lien avec l'ergonomie 
  • Les risques physiques liés à la manutention : les troubles musculosquelettiques
  • La prévention des accidents dorso-lombaires, des troubles musculosquelettiques et les bonnes pratiques

Sciences humaines, éléments de déontologie et d’éthique

  • Histoire et psychosociologie de la mort
  • La mort dans le monde contemporain/Les rituels
  • Respect du défunt/Déontologie

Éléments de gestion

  • Comptabilité et fiscalité des entreprises/Bilan
  • Principales obligations légales et réglementaires des entreprises

La formation théorique est complétée par une formation pratique comprenant un minimum de 100 soins de conservation à réaliser sous la supervision d’un maître de stage.

À noter : seuls les candidats ayant été reçus aux épreuves théoriques et classés en rang utile sont admis à suivre la formation pratique !

Les modalités d’examen du diplôme national de thanatopracteur

L'examen national de thanatopracteur ne fait pas partie de la formation. Il est organisé, chaque année, par le ministère de la Santé et comprend 2 étapes :

  1. Un examen national théorique de 6 heures comprenant deux épreuves écrites portant sur l’ensemble des enseignements suivis. Pour être admis, il faut avoir la moyenne aux 2 épreuves, la note de 0 en Réglementation funéraire ou en Théorie des soins de conservation étant éliminatoire.
  2. Une épreuve pratique en entreprise, notée sur 400 points (une note inférieure à 200 points est éliminatoire).

Info : Tout candidat ayant obtenu une note inférieure à 200 points à la formation pratique, peut repasser l'évaluation après avoir réalisé à nouveau 20 soins de conservation. Le bénéfice de la réussite aux épreuves théoriques est conservé durant 24 mois.

Quelles sont les voies d’accès au diplôme national de thanatopracteur ?

La formation théorique est ouverte aux candidats âgés au minimum de 18 ans, titulaires du baccalauréat ou d'un niveau équivalent.

Les candidats sont sélectionnés sur la base d’un test comportant :

  • Une partie écrite sous la forme d'un QCM portant sur des questions de culture générale et des notions de base en anatomie (niveau terminale) ;
  • Une conversation avec un jury composé du responsable d'enseignement, d'enseignants et d'une psychologue.

Quel est le prix d’une formation de thanatopracteur ?

Le coût de la formation varie en fonction de la structure qui dispense les enseignements. Il est, en moyenne, compris entre 4 000 et 6 500 €.

Le prix comprend :

  • Frais de dossier ;
  • Préparation à la formation théorique ;
  • Préparation à la formation pratique ;
  • Contribution de vie étudiante et de campus (CVEC) ;
  • Frais d’évaluation pratique ;
  • Frais d’inscription à l’examen national.

Comment financer des études de thanatopraxie ?

  • Le coût global de la formation peut être élevé, en particulier pour les candidats géographiquement éloignés des sites de formation, qui doivent s’acquitter de frais supplémentaires de logement, repas, transport, etc.

    Cependant, en fonction de la situation du candidat, différents dispositifs d’aide au financement sont mobilisables :

    • Contrat de professionnalisation ou d’apprentissage ;
    • Aide individuelle à la formation (AIF) ;
    • L’opérateur de compétences (OPCO) ;
    • Droit individuel de formation (DIF) ;
    • Compte personnel de formation (CPF) ;
    • Prêt étudiant garanti par l’État.

Le quotidien d’un thanatopracteur

Comme c’est le cas pour la plupart des professions, le métier d’embaumeur comporte des avantages et des inconvénients.

Les + du métier

  • Profession humaine et gratifiante (apporte dignité au défunt et réconfort à ses proches)
  • Études courtes
  • Activités diversifiées (techniques médicales, esthétisme…)
  •  Insertion professionnelle facile

Les – du métier

  • Accès à la formation très sélectif (peu de places disponibles chaque année)
  • Métier psychologiquement éprouvant (contact quotidien avec la mort, cas complexes, décès d’enfants, victimes de crimes…)
  •  Contact possible avec des maladies infectieuses et des substances toxiques

Évolution de carrière et poursuite d’études du thanatopracteur

Les possibilités d’évolution sont relativement limitées. Après quelques années d’expérience, le thanatopracteur salarié d’entreprises de pompes funèbres peut intégrer un service municipal. Il peut aussi faire le choix de se mettre à son compte ou encore de lancer sa propre activité de pompes funèbres.

Des formations complémentaires pour développer des compétences en management, gestion et comptabilité sont alors nécessaires.

Pour exercer à leur compte, les thanatopracteurs doivent obtenir une habilitation préfectorale.

Associations et liens utiles

  • CNT – Comité National d’évaluation de la formation pratique de Thanatopracteur

Le CNT organise les évaluations de la formation pratique des candidats à l’examen d’accès au diplôme national de thanatopracteur.

Coordonnées : 14, rue des Fossés Saint Marcel - 75005 PARIS

Site : https://www.cnt-pratique.fr/

  • AFT - Association française de thanatopraxie

Association loi 1901, l’AFT a pour objectif de fédérer l’ensemble des acteurs de la profession pour être entendu par les partenaires, les ministères et le Gouvernement.

Coordonnées : 17 Boulevard Darne - 24630 Jumilhac le Grand

Site : https://www.afthanatopraxie.fr/

  • AFITT Assistance et Formations Internationales Thanatopraxie Thanatoplastie

L’enseignement est dispensé par des enseignants de renom, universitaires, tels que Docteur en droit , médecin, expert comptable, psychosociologue et thanatopracteurs diplômés. La formation est dispensée en respectant les textes du C.G.C.T (Art. D2223-122 et Art D2223-123).

Coordonnées : 36 avenue Joannes Masset 69009 Lyon

Site : https://www.afitt.fr/

  • Vous voulez sauver des vies via des formations sur-mesure ?
  • Vous voulez former votre personnel aux gestes qui sauvent ?
  • Besoin d'un audit de formation, d'un accompagnement personnalisé ou d'une aide spécifique ?

Trouvez les meilleures formations AFGSU & Premiers secours obligatoires