Tout sur la Validation des acquis de l’expérience (VAE)

Article mis à jour le : 19 mars 2024

Lorsqu'on travaille dans le secteur de la santé ou du social, les dispositifs disponibles sont nombreux pour obtenir un nouveau diplôme, un titre ou une certification.

La validation des acquis de l'expérience, appelé aussi plus communément la VAE, est une solution très prisée par les professionnels en exercice.

Elle permet de valoriser des années d'expérience afin de pouvoir faire reconnaître son travail, évoluer vers un autre poste ou même parfois exercer un autre métier.

Pour se faire accompagner, contacter un centre VAE est souvent une excellente solution. Ce guide complet vous explique comment vous y prendre.

validation des acquis de l'expérience vae

Une VAE, c'est quoi ?

La Validation des Acquis de l'Expérience (ou VAE) est, par définition, un dispositif de validation des compétences professionnelles qui permet de transformer son expérience en une certification ou même un diplôme. La VAE permet d'évoluer professionnellement.

La validation des acquis de l'expérience est accessible à toute personne travaillant depuis au moins un an à temps complet, c'est-à-dire 1607 heures, en continu ou non. La VAE concerne toute personne sans tenir compte de son âge, son niveau de formation initiale ou son statut.

La réforme de simplification de la VAE

La VAE est destinée à évoluer dans le cadre de la réforme du 21 décembre 2022 et de la loi dite « Marché du travail ». Elle vise à simplifier la procédure de VAE, sécuriser les parcours et moderniser le dispositif. Cette évolution de la VAE a une mesure phare : la VAE inversée, en phase d’expérimentation jusqu’en février 2026.

France VAE en version bêta

France VAE est aujourd’hui en version bêta et sera lancée en tant que service public début 2024.

France VAE est un espace unique pour s’informer, être accompagné et réaliser toutes les démarches liées à une VAE. En 203, la santé est un des secteurs prioritaires expérimentant le dispositif.

La VAE inversée

L’objectif de la VAE inversée

L’objectif de la VAE inversée est de faciliter l’accès à la certification et à l’insertion professionnelles dans certains secteurs qui ont du mal à recruter.

Le principe ? Intégrer des actions validant les acquis de l’expérience dans le contrat de professionnalisation.

Autrement dit, il s’agit de mettre en place une formation en situation de travail diplômante, c’est-à-dire la possibilité d’obtenir une expérience professionnelle pour acquérir des compétences.

Les candidats concernés ont ainsi la possibilité de valider leur expérience acquise (en totalité ou partiellement) pendant leur contrat de professionnalisation. En résumé, une expérience lors d’un contrat de professionnalisation permet d’obtenir une VAE.

Qui est concerné par la VAE inversée ?

Sont concernées par la VAE inversées toutes les personnes de 16 ans révolus.

Quel diplôme est concerné par la VAE inversée ?

Les certifications concernées sont :

  • Un diplôme ou un titre à finalité professionnelle enregistré au RCP (répertoire national des certifications professionnelles)
  • Un certificat de qualification professionnelle de branche ou interbranche
  • Un bloc (ou plusieurs) d’une certification professionnelle
  • Une qualification reconnue dans les classifications d'une convention collective nationale de branche en vue d'exercer une activité dans les secteurs rencontrant des difficultés particulières de recrutement

Qui peut bénéficier d'une VAE ?

Les personnes pouvant prétendre à une validation de leurs acquis de l'expérience sont :

  • les salariés
  • les non salariés (libéraux, travailleurs indépendants, etc.)
  • les bénévoles et les volontaires
  • les sportifs de haut niveau inscrits sur la liste
  • les responsables syndicaux
  • les élus
  • les personnes participant à des activités d'économie solidaire
  • les demandeurs d'emplois sous conditions (avec indemnisation ou sans indemnisation)

L'activité concernée doit être en rapport avec la certification souhaitée. Le fait d'avoir une activité professionnelle ou personnelle en rapport avec une certification, un titre ou un diplôme permet de le valider en totalité ou en partie selon les situations.

Une VAE peut être entreprise à n'importe quel âge et avec n'importe quel niveau d'études.

Il faut savoir que le diplôme obtenu par VAE est identique à celui obtenu par une formation initiale.

La certification visée par la démarche de VAE peut être un titre, un diplôme ou un certificat de qualification professionnelle. Elle doit impérativement être inscrite au Répertoire national des certifications professionnelles (RNCP).

Vous pouvez vérifier si la certification ou le diplôme que vous visez est référencé dans le RNCP

Comment obtenir une validation des acquis de l'expérience ?

S'il est possible de se faire accompagner lors d'une démarche de VAE, ce n'est absolument par obligatoire. vous pouvez aussi faire votre VAE seul.

Une démarche de validation des acquis de l'expérience (ou validation des compétences professionnelles) comprend 5 étapes successives :

1. Déterminer votre objectif

Cette première étape de réflexion doit vous servir à définir votre projet. En fonction de votre situation professionnelle actuelle, vous devez déterminer quelle est la certification qui pourrait vous être accordée pour accéder à votre projet professionnel.

Qu'est-ce qu'une certification ?

Une certification est un document qui reconnaît officiellement qu'une personne est en mesure de réaliser une activité professionnelle particulière. Il peut s'agir :

  • d'un diplôme (CAP, BEP, DE, etc. délivrés par un ministère) ;
  • d'un titre délivré par des organismes (chambres de commerce, certains ministères, organismes de formations, etc.)
  • d'une certification de qualification professionnelle (CQP) délivrée par les branches professionnelles

Ce moment doit aussi vous permettre de faire le point sur votre motivation, vos qualités et vos points faibles pour réussir cette VAE, votre capacité à dégager du temps pour mener votre projet, etc.

Si vous n'avez pas d'idée précise ou si vous avez besoin d'être accompagné, contactez un centre VAE. Vous pourrez bénéficier d'un Conseil en Évolution Professionnelle (CEP). Il vous permettra de faire le point sur votre expérience professionnelle afin de préciser vos expériences et vos compétences. Vous serez ensuite aidé pour définir votre situation professionnelle visée pour pouvoir mettre en œuvre les moyens nécessaires pour y arriver.

Pensez à vérifier si le diplôme que vous visez est inscrit au RNCP. C'est un critère indispensable pour que soit possible une démarche de VAE.

>> Le site AVRIL est une source d'information intéressante si vous cherchez le diplôme qui vous convient.

2. Réaliser les démarches d'information

Déterminez précisément la certification que vous souhaitez obtenir ainsi que le parcours nécessaire pour l'atteindre.

Renseignez-vous sur les possibilités de validation (diplôme en totalité ou obtention partielle, par exemple), l'établissement concerné pour vous dispenser les cours si nécessaire, etc. Les procédures dépendent du diplôme visé. 

Elles sont définies par l'organisme certificateur (ministère, organisme de formation, etc.).

3. Déposer un dossier

Votre demande de VAE est adressée à l'organisme ou au ministère délivrant la certification.
Vous ne pouvez déposer qu'une seule demande par certification et trois certifications différentes par an.

Il faut d'abord envoyer une "demande de recevabilité à la validation des acquis de l'expérience" appelé aussi "dossier de recevabilité". Plusieurs moyens sont disponibles :

Une notice d'explication est mise à disposition sur le site du Service public. Ce formulaire doit être accompagné de documents justificatifs.

Un dossier de recevabilité vous est ensuite demandé afin de vérifier que votre situation respecte bien certains critères.

L'organisme certificateur étudie votre dossier et détermine ou non sa recevabilité. Il s'agit d'une recevabilité administrative. Vous recevrez une réponse dans un délai maximum de 2 mois. L'absence de réponse signifie acceptation.

Le dossier de recevabilité se compose notamment des documents suivants :

  • le formulaire de candidature signé
  • des justificatifs sur la durée de l'expérience concernée par le diplôme visé et sur les formations initiales et continues qui ont été suivies
  • des pièces justificatives selon les situations prouvant l'activité en lien avec le diplôme
  • une attestation sur l'honneur

4. Préparer la validation de vos acquis

La validation des acquis de l'expérience est accordée selon vos compétences acquises. Les modalités d'évaluation diffèrent selon les parcours, les diplômes et les critères des organismes certificateurs.

Souvent, il vous est demandé un rapport approfondi permettant de faire état de vos connaissances et compétences.

5. Réussir la session d'évaluation

La décision finale revient à l'organisme certificateur qui évalue le dossier et l'adéquation de vos compétences avec celles demandées dans le cadre du diplôme souhaité. Parfois, selon les filières, un entretien avec un jury est nécessaire.

La validation peut être totale : vous obtenez alors votre diplôme, votre titre ou votre qualification.

La validation peut aussi être partielle. Vous devrez alors valider les modules qui vous sont notifiés par la voie classique. Ces modules ou blocs de compétences vous sont notifiés par l'organisme certificateur.

Où retirer un dossier pour faire une VAE ?

La première étape d'une VAE consiste à déposer une demande de recevabilité. Le formulaire est à télécharger puis à envoyer à l'organisme certificateur. Une version numérique permet de faire une demande en ligne, par voie dématérialisée.

Quel est l'intérêt de faire une VAE ?

Faire une VAE permet d'acquérir une certification ou un diplôme sans devoir passer par l'étape d'une formation. La VAE permet de valoriser l'expérience en la transformant en titre professionnel.

Est-ce difficile de faire une VAE ?

La VAE peut faire peur : il s'agit néanmoins d'un dispositif vous permettant de valoriser votre expérience. Généralement, les démarches peuvent rebuter un peu par leur apparente complexité, mais en étant accompagné, elles sont parfaitement compréhensibles et maitrisables.

Avec un peu de temps et d'attention, vous pourrez préparer sereinement votre dossier et progresser ensuite dans votre parcours professionnel.

Quelles sont les difficultés dans une VAE ?

Une VAE exige du temps. Le demandeur doit pouvoir y consacrer du temps régulièrement et sur environ une année. Cet aspect peut être considéré comme une difficulté pour certains.

De plus, les exigences administratives ne sont pas à négliger. Il faut être précis et scrupuleux tout en respectant le planning que vous vous êtes fixé dès le départ.

Exemple de difficultés dans une VAE

Comment être accompagné pour faire une VAE ?

En fonction de votre situation, il existe différents dispositifs permettant d'être accompagné dans les démarches de VAE.

Les Poins Relais Conseil

Des points relais conseil (PRC) propose un accompagnement par un conseiller VAE. Ce dernier aide à précier votre projet en amont et à mener les démarches administratives. Consultez la liste des PRC en fin de page.

Le DSB VAE

Le dispositif de soutien de branche à la validation des acquis de l'expérience (DSB VAE) permet aux personnels du secteur sanitaire, social et médico-social de bénéficier d'un accompagnement individuel renforcé.

Un conseiller de l'OPCO Santé (opérateur de compétences) étudie la situation du candidat en amont et établit un complet afin d'évaluer la faisabilité du projet et d'accompagner au mieux le candidat vers sa réussite.

Grâce à cet accompagnement, le taux de réussite est de 15 à 25 % supérieur à la moyenne.

Le REVA

Les personnes travaillant dans le secteur du service à la personne peuvent participer à un programme expérimental ayant pour but de simplifier le parcours de VAE.

>> voir le site https://reva.beta.gouv.fr

Les organismes certificateurs

Vous pouvez obtenir un accompagnement pour préparer un dossier de VAE ou l'examen devant le jury en contactant l'établissement certificateur dont vous dépendez.

Les nouvelles règles régissant la VAE

Le Gouvernement a publié une nouvelle loi en décembre 2022 visant à simplifier les démarches nécessaires pour une validation de l'expérience. Un service public de la VAE est créé en France. Nous attendons à ce jour la publication des conditions d'application de cette loi.

Quels sont les diplômes ouverts à la VAE ?

Tous les diplômes ne sont pas ouverts à un parcours de validation des acquis de l'expérience. En 2022, dans le secteur de la santé et du social, les diplômes ouverts à la VAE sont les suivants :

  • le diplôme d’État d’aide-soignant (DEAS)
  • le diplôme d’État d’auxiliaire de puériculture (DEAP)
  • le diplôme de préparateur en pharmacie hospitalière (DPPH)
  • le diplôme d’État d’ergothérapeute (DERGO)
  • le diplôme d’État d’aide médico-psychologique (AMP)
  • le diplôme d’État d’assistant familial (DEAF)
  • le diplôme d’État de technicien de l’intervention sociale et familiale (DETISF)
  • le diplôme d’État d’assistant de service social (DEASS.)
  • le diplôme d’État d’éducateur de jeunes enfants (DEEJE)
  • le diplôme d’État de médiateur familial (DEMF)
  • le certificat d’aptitude aux fonctions d’encadrement et de responsable d’unité d’intervention sociale (CAFERUIS)
  • le diplôme d’État d’ingénierie sociale (DEIS)

Pour savoir si le diplôme, le titre ou le certificat que vous visez est accessible via une VAE et connaître la liste des VAE possibles, consultez le site Avril à l'adresse suivante : https://avril.pole-emploi.fr/.

Un témoignage de VAE

Sophie travaille en crèche depuis 5 ans en tant que VAE auxiliaire de puériculture et elle est titulaire d'un CAP Petite Enfance. Elle souhaite évoluer et obtenir le diplôme d'État d'auxiliaire de puériculture, mais suivre une formation n'est pas compatible avec son quotidien. Elle utilise le dispositif de validation des acquis de l'expérience pour obtenir son diplôme.

Quels sont les diplômes accessibles par VAE ?

La condition est que le diplôme ou la certification soit inscrit au Répertorie national des certifications professionnelles (RNCP). Il s'agit :

  • des diplômes d'État (par exemple : DE d'auxiliaire de puéricultrice, CAP Petite enfance, etc.) ;
  • des titres professionnels ;
  • des certificats de qualification.

À ce jour, plus de 14 000 diplômes sont accessibles par VAE.

Quels diplômes ne sont pas accessibles par la VAE ?

Ne peuvent pas être obtenus par VAE :

  • les diplômes généraux, comme le baccalauréat notamment ;
  • certains diplômes régissant des professions réglementées (avec des normes de sécurité par exemple) ;
  • tout diplôme ou certification qui n'est pas enregistré au RNCP.

Quelle est la liste des VAE en licence ?

Il est possible d'obtenir une licence par VAE dans le domaine de la santé, par exemple :

  • une licence professionnelle Métiers de la promotion des produits de santé ;
  • une licence professionnelle Optique professionnelle ;
  • une licence professionnelle Industries pharmaceutiques, cosmétologiques et de santé ;
  • un BUT Génie biologique : Diététique et Nutrition ;
  • une licence Sciences pour la santé ;
  • une licence professionnelle Métiers de la santé : technologies. 

Quel est le prix d'une VAE ?

Le prix d'une VAE varie énormément d'une situation à une autre. En effet, il dépend du diplôme visé, de la situation du demandeur, de l'organisme certificateur...

Le tarif d'une validation des acquis de l'expérience comprend les éléments suivants :

Les frais d'inscription

Il s'agit des frais engagés auprès de l'école ou de l'organisme certificateur et ils varient en fonction du diplôme. Généralement, plus le diplôme est élevé, plus les frais d'inscription sont chers. Ils varient globalement de 100 à 1 000 €.

Les frais d'accompagnement

Un accompagnement n'est pas obligatoire, même s'il est fortement conseillé pour être sûr de faire les bonnes démarches administratives et d'être soutenu au niveau pédagogique dans la préparation du dossier et du passage devant le jury. Un accompagnement VAE peut être réalisé en ligne ou en présentiel.

Les frais de validation

Certains organismes certificateurs facturent la dernière étape de la VAE, à savoir l'entretien avec le jury. Le montant des frais est compris entre 300 et 600 €.

Les frais annexes

Pour mener à bien votre parcours de validation des acquis de l'expérience, il vous faudra engager quelques dépenses comme des frais de déplacement, de restauration, d'impression ou de photocopie de votre livret de VAE, des frais de reliure ou encore des frais d'envoi.

Quel est le coût d'une VAE ?

Le coût d'une VAE varie selon le diplôme visé, la situation de la personne qui s'engage dans ce processus et l'organisme certificateur dont elle dépend. Le prix d'une VAE variant fortement, il est recommandé de contacter en amont l'organisme certificateur en amont afin de faire le point des frais à engager.

Est-ce que la VAE est payante ?

Une VAE n'est pas toujours payante, néanmoins elle l'est parfois, en fonction des organismes certificateurs, du diplôme visé et de la situation du demandeur.

Comment financer une VAE gratuitement ?

Il est possible de financer les frais engagés dans le cadre d'une Validation des Acquis de l'Expérience (VAE) grâce à une prise en charge par :

  • votre employeur ;
  • le plan de développement des compétences pour les salariés et les agents publics titulaires et non titulaires ;
  • le compte personnel de formation (CPF) ;
  • le Conseil Régional ;
  • le FAF PM pour les médecins libéraux ;
  • le FIF PL pour les autres professions libérales.

Vous pouvez obtenir un congé VAE pour mener à bien votre VAE. Il est généralement fractionnable selon vos besoins. Sa durée maximale est de 24 heures et doit vous servir pour vous présenter à vos épreuves de validation. Si vous faites partie de la fonction publique hospitalière, votre rémunération est maintenue.

Vous pouvez vous renseigner également auprès de votre employeur, de l'OPCO dont vous dépendez ou du Conseil régional.

Pour les situations particulières, consultez les fiches outils du Gouvernement pour trouver des sources de financement de votre VAE. 

La VAE vue par les employeurs

Entrer dans une démarche de validation des acquis de l'expérience est une opportunité de soutenir le développement professionnel des salariés, mais aussi de bénéficier de nouvelles qualifications.

La démarche peut être individuelle ou collective pour plusieurs collaborateurs.

Lorsque la démarche est individuelle, outre un soutien financier, l'employeur peut aussi informer et intervenir en tant que soutien notamment au moment de l'élaboration d'un récapitulatif de la carrière et de l'expérience du salarié.

Un projet collectif de VAE répond à un besoin plus global de certification après une analyse des ressources humaines de la structure. La démarche est alors d'identifier les besoins, d'organiser la démarche et de la financer, de réaliser le projet de VAE et de pouvoir enfin évaluer les résultats.

Voir notre article sur comment devenir accompagnateur VAE

Quelle est la durée d'une VAE ?

Une VAE dure en moyenne entre 9 mois et un an. Il faut compter ce laps de temps pour engager les démarches et obtenir le diplôme souhaité.

Pour savoir combien de temps dure une VAE, il fait avoir conscience que la durée varie selon les situations, la motivation et la disponibilité du candidat.

Comment obtenir une VAE rapidement ?

Le moyen le plus rapide de faire une validation des acquis de l'expérience est de contacter directement l'organisme certificateur. À partir du moment du dépôt de votre demande, l'organisme dispose de deux mois pour vous rendre sa réponse concernant votre éligibilité. Il s'agit une durée incompressible.

C'est au moment de la rédaction de votre rapport approfondi sur vos compétences que vous pourrez raccourcir la durée globale de votre démarche.

Comment contacter un centre VAE ?

Les centres VAE vous conseille grâce à leurs nombreux Points Régionaux Conseil (PRC).

Vous trouverez dans le tableau ci-dessous des points conseils sur la validation des acquis de l'expérience dans 20 villes françaises.

Ville

Détails

Angers

CCI Maine et Loire
8 boulevard du roi René - CS 60026
49006 Angers Cedex 01
Téléphone : 02 41 20 49 00

Bordeaux

Point Régional Conseil VAE Gironde
15-17 avenue Thiers
33100 Bordeaux
Téléphone : 05 57 54 25 00

Caen

52, rue saint Gabriel
14000 Caen
Téléphone : 02 31 47 40 40
Courriel : prc.vae14@trajectio.fr

Dijon

CIBC Bourgogne Sud antenne Dijon
Parc technologique Toison d'Or
3, rue de Broglie
21000 Dijon
Téléphone : 03 80 45 11 11
Courriel : info@cibc-bourgogne.fr

Grenoble

Chambre de Métiers et de l'Artisanat de l'Isère - Réseau EVA
20 rue des Arts et métiers
ZAC Bouchayer - Viallet
CS 20055
38026 Grenoble
Tél : 09 72 01 02 03

Le Havre

10, rue du Maréchal Delattre de Tassigny
76600 Le Havre
Téléphone : 02 35 62 60 27
Courriel : prcvae-lehavre@infrep.org

Lille

CIBC LILLE
1, place Georges Lyon
59000 Lille
Téléphone : 03 20 14 37 37
Courriel : ltestard.cibc@ilep.fr

Lyon

DAVA
50 cours de la République
Les Gémeaux 1 CS 90198
69624 Villeurbanne CEDEX
T 04 37 91 25 50
dava@ac-lyon.fr

Marseille

GIP FCIP / Permanence de Marseille 8e
141 avenue du Prado
CIO 13008 Marseille 8e arondissement
Téléphone : 04 42 90 41 00

Montpellier

Espace Conseil VAE Montpellier
121 rue d'Athènes
34000 Montpellier
Téléphone : 0800 00 73 73
Courriel : contact@espace-conseil-vae.f

Nantes

Dispositif académique de validation des acquis (DAVA)
8-10 rue Général Margueritte
BP 72616
44326 Nantes Cedex 3
Téléphone : 02 51 86 31 60

Nice

Maison de la Validation de Nice
DAVA
24 avenue des Diables Bleus
Campus St Jean d'Angely
06000 Nice
Téléphone : 04 92 00 13 17
Courriel : cpv.nice@ac-nice.fr

Paris

Antenne de Paris
6 rue Beaubourg
75004 Paris
Téléphone : 01 42 71 97 00
Courriel : antenne.vae75@infovae-idf.com

Poitiers

Point Régional Conseil VAE Vienne
144 rue de la Gibauderie
86000 Poitiers
Téléphone : 05 49 62 76 76

Reims

Chambre de Métiers et de l'Artisanat de Région Grand Est - Territoire Marne
68 boulevard Lundy
51100 Reims
Téléphone : 03 26 40 64 94

Rennes

CNAM Bretagne
IUT des Sciences Campus de Beaulieu
3 rue Clos Courtel
BP 90422
35704 Rennes

Rouen

Rouen Rive Gauche
108, avenue de Bretagne
Immeuble le Rollon
76100 Rouen
Téléphone : 02 35 62 60 27
Courriel : prcvae-rouen@infrep.org

Strasbourg

Espace Avenir
Bâtiment La Présidence / Nouveau Patio
22 allée René Descartes
67000 Strasbourg
Téléphone : 03 68 85 63 00
Courriel : espace-avenir@unistra.fr

Toulon

Actel / Permanence de Toulon
Le Paris France A
9 Boulevard de Strasbourg
83000 Toulon
Téléphone : 04 98 01 60 45

Toulouse

Cidff Haute-Garonne
95 Grande Rue Saint-Michel
31400 Toulouse
Téléphone : 05 34 31 23 31

VAE : les questions fréquentes

Comment faire une VAE secrétaire médicale ?

Il suffit d'avoir une expérience professionnelle en tant que secrétaire médicale d'une durée d'une année à temps plein. Il n'y a pas d'autre critère exigé. Une VAE permet alors d'obtenir une certification de niveau 4.

Comment faire une VAE avec Pôle emploi ?

Pôle Emploi propose des aides financières pour engager une procédure pour valider ses acquis. Il suffit de prendre rendez-vous avec un conseiller Pôle Emploi.

Qu'est-ce qu'un centre VAE ?

Un centre VAE est un centre de conseil sur la Validation des Acquis de l'Expérience, appelé aussi PRC. Il s'agit d'une structure dédiée au processus de validation des acquis de l'expérience et qui permet d'être accompagné dans cette démarche. Il est conseillé de prendre contact avec un centre de conseil VAE le plus tôt possible dans votre parcours.

Les centres de conseil sur la VAE sont intégrées aux structures d'organismes tels que :

  • des Missions locales
  • Pôle Emploi
  • le Centre d'information sur les droits des femmes et des familles (CNDIFF)
  • les CIBC
  • les Points Relais Conseil
  • les GRETA
  • les Chambres des métiers et de l'artisanat
  • les FONGECIF
  • les CRPF
  • les Centres d'information et d'Orientation (CIO)
  • les Maisons de l'emploi et de la formation
  • etc.
  • Vous voulez sauver des vies via des formations sur-mesure ?
  • Vous voulez former votre personnel aux gestes qui sauvent ?
  • Besoin d'un audit de formation, d'un accompagnement personnalisé ou d'une aide spécifique ?

Trouvez les meilleures formations AFGSU & Premiers secours obligatoires